Quand Angela Merkel se confie à "Brigitte", le "Femme actuelle" allemand

 |  | 489 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans une soirée organisée par le magazine féminin allemand Brigitte, la chancelière s'est laissée aller à quelques rares moments d'intimité.

Ce sont souvent les inconvénients des campagnes électorales que de devoir se dévoiler une partie de son initimité en public. Angela Merkel a beau fort peu goûter ce type d?exercice, elle ne doit pas moins s?y livrer, contrainte sans doute par ses équipes de communication soucieuse de donner une dimension « plus humaine » à la chancelière. Mercredi soir, au théâtre Gorki de Berlin, Angela Merkel est donc venue sur scène pour participer à une séance de confidences publiques organisée par « Brigitte », un mensuel féminin très populaire outre-Rhin.

De beaux yeux pour faire craquer Angela

Pour autant, Angela Merkel a réduit ses confidences au strict minimum. Confrontée au choix d?un premier thème entre « hommes » et « femmes. » Elle choisit le premier. Murmures dans la salle. L?Europe retient son souffle. La chancelière de la rigueur va-t-elle se laisser aller à quelques croustillantes révélations ? Une journaliste de Brigitte tente immédiatement une percée : « Qu?est-ce qui rend, pour vous un homme attirant ? » Silence dans la salle. « De beaux yeux », répond la chancelière. Nouveau silence. Ira-t-elle plus loin ? Et non. Le sujet s?arrêtera là. « C?était déjà beaucoup », conclut la chancelière. On n?en saura pas davantage, sauf qu?elle reconnaît quelques capacités aux hommes comme par exemple la « coupe du bois. » Audacieuse référence pour une société européenne postmoderne.

Pas de chancelière aux fourneaux

Ce sera sans doute la plus grande révélation de la soirée. Les quelques autres anecdotes auront été quelque peu décevantes. Sans doute aura-t-on appris que lorsqu?elle cuisine, Angela Merkel ne se dit pas « la chancelière est aux fourneaux. » Sans doute aussi aura-t-on appris que son mari Joachim Sauer (« Merkel » est en fait le nom de premier mariage d?Angela)  parle peu de politique et que « lorsqu?il dit quelque chose, c?est qu?il y a un problème. » Bon...

Le silence est d?or

Malgré tout, si cette soirée aura peu appris sur la « femme Merkel », on en aura su un peu plus sur la « méthode Merkel. » La chancelière a décrit son processus de prise de décision. Sa lenteur est voulue : « je veux examiner toutes les possibilités. Si je prends du temps pour forger ma décision, je ne dois pas m?en repentir ensuite. » Elle a également avoué utiliser le silence. « On a besoin de silence pour être intelligent », affirme-t-elle. Enfin, à la différence de Pierre Moscovici, elle affirme ne pas dormir lors des longs sommets européens grâce à sa « capacité chamelière » à stocker le sommeil. Elle remplit ainsi ses batteries durant le week-end, et peut se contenter dans la semaine de quelques heures de sommeil. Silence, calme et repos sont donc les armes les plus redoutables de la femme la plus puissante du monde?


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2013 à 23:47 :
Personellement, ce qui m'a fait craqué c'est son sourire.
a écrit le 04/05/2013 à 15:57 :
Je propose que l'on embauche Angela pour presider et gouverner la France. Retour ironique de l'histoire mais il est clair que la France n'est plus capable de generer un(e) leader correcte et que cette dame de fer ferait l'affaire. C'est une femme (ce serait une premiere en France) et une etrangere (une premiere la aussi). Sans quoi on va se tapper Harlem Desir comme future president?!
Réponse de le 04/05/2013 à 18:49 :
Les vieux collabos sont de sortie je vois ...
Réponse de le 12/05/2013 à 17:46 :
@FoiEtLiberte :Harlem Desir comme futur président ? il ne faut plus de casier vierge pour être président ?
a écrit le 04/05/2013 à 13:52 :
La vie privée des politiques on s'en moque complètement. Se qui est important c'est qu'ils soient pragmatiques réalistes et qu'ils gèrent au mieux le bien commun. Se qui est le cas de Mme Merkel. Certes elle à hérité de la dynamique engagée par Mr Shroder. Mais elle sait aussi tirer les leçons des évènements en changeant d'avis (ex : sur le nucléaire avec Fukushima). Alors que en France on navigue encore en plein déni de réalité sur le sujet.
On lui reproche de ne pas faire de plan de relance. Mais qu'est se qu'une transition énergétique à plusieurs centaine de milliards sinon un plan de relance. On lui reproche sa gestion carré des finances publiques? Pourquoi c'est mieux d'être en déficit depuis 50 ans? Franchement vivement la même chose en France, ça nous évitera de finir ruinés et atomisés. D'ailleurs sur le plan financier Hollande commence à revenir à la réalité : abattement sur les PV à pâtir de 2 ans PEA augmenté avec compartiment PME... ça se réveille tout doucement. Il faut dire qu'il est bien obligé de composer avec son aile gauche composé de neuneus. Qui on pourtant bien perdu les primaires socialo et l'élection présidentielle.
a écrit le 04/05/2013 à 10:30 :
Bonjour, sa s'est sur ce n'est pas avec le Mr holande qu'elle peut parler.... il est boucher cotée langue étrangère, et en plus il semble avoir des problème de classification sur l'importance des problèmes.... Il reste attacher à des promesse bidon, alors que pour les point important il tarde à agir.... Le non cumule des mandats, la reforme de l'education nationale, diminution de la criminalite été sûrement plus important que le mariage gay... Bon, cela n'est pas grave, sertaine partie politique gagne des voies, les minorité sont plus rejeter ( les gay), et les violence auguemente ( la racaille se massacre ) donc tout vas bien. Mad Merkel peut faire une dépression, car nos effort de rapprochement et de non tentions entre nos deux pays sont du passer... Ce qui est grave , les allemand on une plus grosse armée.. Et bientôt, il n'y aura plus d'Europe ( cela n'est pas grave elle n'est pas démocratiques) . Pauvre de nous .
Réponse de le 04/05/2013 à 19:00 :
Ohhh zut alors je croyais qu'après 5 ans de Sarkozisme le problème de la criminalité avait été résolu, zut c'était pas vrai ... tout comme les problèmes économiques vu qu'il avait sauvé le monde et l'Europe tous les jours, zut c'était pas vrai ... . Mais Sarko si il avait été réélu, aurait été incapable de faire signer les accords de compétitivité étant tellement pro MEDEF et anti syndicats, il aurait foutu tous les salariés de France dans la rue et avec le climat économique Euuuuropéen actuel cela aurait risqué d'être saignant en tous cas bien plus qu'avec les catho intégristes qui militent contre le mariage gay (et qui sont pourtant pas si respectueux de l'ordre non plus). A choisir le plan à Hollande n'est peut être pas si mal.
Réponse de le 09/05/2013 à 0:01 :
D'accord avec Ohhh zut alors (à quelques détails près ;) ).
Par ailleurs, petite info, Monsieur, en français, ça s'abrège M., pas Mr.
Et petite info, si vous l'aviez remarqué, actuellement, nombreux sont les organismes qui critiquent l'austérité, alors niveau réalisme, Mme Merkel est assez peu réaliste. Bien sûr, le système Allemand semble marché... Manque de chance, le taux de pauvreté y est élevé. On peut dire que l'économie va bien, mais plus importants sont les hommes. L'économie est faite pour les hommes, pas l'inverse
a écrit le 04/05/2013 à 8:45 :
Bah je peux comprendre qu'Angela Merkel soit populaire chez les allemands. En revanche les petits rentiers franchouillards,(dont l'existence et les rentes reposent sur le travail de leurs compatriotes) me font beaucoup rire par leurs commentaires Merkelophiles, eux qui sont les plus grosses feignasses du continent !
Réponse de le 04/05/2013 à 15:59 :
@sarcasme,Mme Merkel est populaire aux 4 coins de la Terre et pas seulement en Allemagne.Lire aussi la presse étrangère (anglophone surtout).Nous ne sommes pas Merkelo
philes mais nous portons respect pour sa personne.Lisez dans une autre rubrique ce que les
français pensent de la 1.ère dame et la précédente.Rien de comparable.
Arretons nous de voir Mme Merkel résponsable des nos problèmes c'est très simpliste.
Réponse de le 04/05/2013 à 19:05 :
Merci mais ne pas confondre la presse anglophone avec "le monde" . Oui Merkel applique la politique libérale de Thatcher et Reagan alors forcement ils sont contents les anglo-saxons. Les Grecqs , les Espagnols, les Portugais sans doute moins. Et attention l'Europe entrainant l'économie du monde vers le bas, de plus en plus de voies y compris en Europe du nord commence a dire qu'elle n'est pas sur la bonne voie. Mais il ne faut pas s'inquiéter le système se tient tout seul et se tiendra tout seul , avec ou sans Merkel.
Réponse de le 09/05/2013 à 0:04 :
Assez dramatique, ce que je lis, surtout quand on sait que sa politique austère a été très critiqué récemment, depuis qu'on a découvert qu'une erreur informatique nous avait jeté là dedans.
a écrit le 03/05/2013 à 21:04 :
Elle ne s'est pas confiée à Brigitte mais à Frigide , notre égérie de la bonne droite rigoriste. Entre frigides elles se comprennent !
Réponse de le 04/05/2013 à 7:57 :
@Meuuhh non: vous avez jamais partagé le lit de Mme Merkel? Qui vous a parlé de sa frigidité?
N'avoir pas d'enfant c'est un choix.En France,nous avons la culture du lapin,alors voila tout
expliqué!!!!
Réponse de le 04/05/2013 à 19:08 :
Vu que la seule chose qui la fait rire ce sont des blagues foireuses sur les socialistes. J'ose pas imaginer a quoi doit se livrer son mari pour a faire jouir.
a écrit le 03/05/2013 à 20:40 :
dans les langues slaves, ' allemand', ca se dit ' niemitz', ca veut dire ' ne dit pas un mot'... si c'est plus clair comme ca..... btw, les allemands de l'hanseatique sont surnommes ' kalte schnauze' ( gueules froides), par leurs concitoyens c'est dire...
Réponse de le 04/05/2013 à 7:54 :
@ churchill: Sie haben recht,es stimmt. Das groesste gut einer Frau ist ihr Schweigen.
Cela on pourra l'appliquer à Mme Merkel.Au contraire chez nous,tout le monde bavarde,bavarde
sans rien conclure.A méditer.
Réponse de le 04/05/2013 à 12:34 :
Presque... J'ai vérifié, le titre est en réalité: "Das höchste Gut einer Frau ist ihr Schweigen. [Originaltitel: Il valore della donna è il suo silenzio]. Schweiz 1979. Mais ce n'est pas une sagesse universelle, c'est jamais que le titre d'un film... Et je préfère les personnes qui parlent peu et bien que celles qui jacassent à tout va sans but et sans finalité.
Réponse de le 04/05/2013 à 13:36 :
@muppetchaud: c'est une pièce de théatre jouée à Zurich dans les années 80 l'auteur c'est
Giovanni Verga et le titre c'est " La Lupa " vérifier svp.je peux me tromper mais j'ai passés 35 ans à Zurich et je crois de me bien souvenir.
La partie finale de votre commentaire corresponde à 100 % à mes pensées
Réponse de le 04/05/2013 à 13:59 :
Bon, je re-vérifie, et voilà ce que j'apprends: "Das höchste Gut einer Frau ist ihr Schweigen

TwitterFacebook
BR Deutschland / Schweiz 1979/1980, Spielfilm

KOMMENTARE

Sie haben diesen Film gesehen? Dann freuen wir uns auf Ihren Beitrag!
Jetzt anmelden oder registrieren und Kommentar schreiben.
CREDITS
Regie: Gertrud Pinkus
Produktionsfirma: Gertrud Pinkus (Frankfurt am Main), Filmkollektiv Zürich AG (Zürich), Zweites Deutsches Fernsehen (ZDF) (Mainz)
Produzent: Gertrud Pinkus

Maintenant vous avez sûrement raison, ce qui fait de nous deux personnes ayant raison, ce qui fait du 100%...Si ça pouvait tjrs être comme ça...
Réponse de le 04/05/2013 à 15:50 :
@muppetchaud: ça ne change rien à la substance.L'oeuvre est de Giovanni Verga et s'appell
La Lupa.La pièce à été jouée dans un theatre de Zurich (il m'échappe le nom).Si après on a
tourné le film c'est bien pour tous les deux.Wir haben beide recht...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :