La relation franco-allemande, otage de la campagne électorale d'Angela Merkel

 |   |  521  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le quotidien allemand Handelsblatt rend public ce mardi un rapport au vitriol du ministère de l'Economie allemand. La France de François Hollande est le repoussoir des conservateurs pour détourner les électeurs du vote social-démocrate.

Berlin contre-attaque. Le Handelsblatt dans son édition de ce mardi « révèle » ainsi un « raport interne » au vitriol du ministère de l'Economie allemand sur la France. Ce document critique fortement le « coût du travail très fortement élevé » et le « deuxième plus faible temps de travail européen » qui prédominent dans l'Hexagone. Le poids des impôts et charges « le plus élevé d'Europe » conduit, selon le rapport, à une faiblesse « de l'investissement et de la recherche. »

Parallèlement, le quotidien rend public une « analyse interne » de Rainer Brüderle, ancien ministre de l'Economie et chef du parti libéral, la FDP, partenaire de coalition d'Angela Merkel. Cette analyse, titrée « la France, le plus grand enfant à problèmes de l'Europe » est une même charge contre le système social français et l'absence de réformes dans la politique de François Hollande.

La France, repoussoir pour les conservateurs allemands

Evidemment, ces documents ne sont pas rendus publics aujourd'hui par le plus grand des hasards. Ce sont des réponses aux attaques du parti socialiste contre « l'intransigeance égoïste » d'Angela Merkel. En réalité, ce débat franco-allemand est engagé outre-Rhin depuis plusieurs mois. La France de François Hollande est devenue un thème de campagne électorale. La droite allemande utilise les difficultés du voisin français pour discréditer le programme économique de la SPD qui, assez maladroitement il est vrai, se revendique du soutien implicite de l'Elysée.

Lundi, SPD et Verts ont ainsi jugé « justifiées » les critiques du PS à l'encontre de la chancelière et Peer Steinbrück, le candidat social-démocrate à la chancellerie, a récemment été reçu par François Hollande. Ce mardi, dans sa newsletter quotidienne, le directeur du Handelsblatt, Gabor Steingart, jugeait que la lecture des documents publiés par son journal était « une lecture obligatoire » pour le SPD et Peer Steinbrück.

Rapport déséquilibré entre France et Allemagne

Il convient donc de rappeler que, bien avant les attaques du PS, les libéraux et les conservateurs allemands lançaient des critiques peu amènes contre la France pour discréditer la SPD. Il est, du reste, assez piquant de voir aujourd'hui la CSU, dont une des responsables donnaient récemment des leçons à François Hollande s'indigner lundi des « critiques inappropriées » du PS envers la chancelière. La réalité, c'est que ces critiques sont une aubaine pour les conservateurs qui vont pouvoir continuer à présenter la France comme un repoussoir et mettre en garde contre le vote SPD qui pourrait faire de l'Allemagne une « nouvelle France. » En passant, on remarquera également la position de faiblesse de la France dans le couple franco-allemand. Lorsque les dirigeants CSU ou CDU fustigeaient François Hollande, nul ne s'en émouvait, sur aucune rive du Rhin. En revanche, une critique française de l'Allemagne semble désormais relever de la faute. La faute de l'élève qui ferait la leçon au maître. En réalité, cette polémique franco-allemande dit beaucoup de ce que sont aujourd'hui les rapports de force en Europe.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2013 à 23:29 :
@ montreal - Vous avez raison, le dollar a perdu la moitié de sa valeur en dix ans, l'inflation réelle du dollar est à 9%, aucun pays ne peut se permettre de rembourser les autres en monnaie de singe, et il faut déconseiller vivement à l'UE de faire de même sinon nous allons connaître le sort des pays du tiers-monde. Contrairement à ces derniers, la Fed, qui s'arroge le privilège de la "monnaie de référence" mondiale n'est pas obligée d'avoir des réserves comme elle l'exige d'autres pays. Si la Fed devait rembourser en devises étrangères les dollars en circulation sur le marché mondial, elle s'effondrerait. C'est la raison pour laquelle les néo-conservateurs US ont engagé leur campagne de reconquête militaire et capitalistique du monde entier, étouffement de l'intégration européenne avec éclatement ou absorption de l'euro, "remodelage" des pays d'Afrique/Moyen-Orient, encerclement de la Chine, américanisation "soft" de l'Amérique latine, etc. Le redressement économique des USA s'est fait principalement à partir du pillage des ressources industrielles et financières de l'Europe, des ressources naturelles de l'Afrique, etc. La rupture des relations franco-allemandes et le fossé qui en a résulté n'est qu'un dommage collatéral.
Réponse de le 02/05/2013 à 7:31 :
Tres bien vu Concurence ! Sinon pour quelles raisons les USA continuraient ils a entretenir cet arsenal militaire car le pays n´est menacé par personne !
Réponse de le 02/05/2013 à 17:09 :
@ Ventrachoux - Bien entendu, un tel climat nous empêche d'atteindre la maturité politique et économique nécessaire, voire militaire, si l'on envisage une vision multipolaire.
a écrit le 01/05/2013 à 21:59 :
Simple constat de la situation : L?Europe et les Etats-Unis se plantent, l?ex-monde développé enseveli sous des avalanches de dettes ! Reste à sonder pour trouver les survivants ! Qui veut d?un tel monde ? Les américains, première démocratie au monde prennent leur mur de la dette sur la tête, nous aussi et pire, on s?en remet pas ! On était bête, on perd la raison : on passe d?une faible croissance achetée sur l?avenir à la récession. Alors c?est un souci d?institutions? on a beaucoup fait le charlatan à fins de démolir? Nous avons sur la place publique des petits pères du peuple, bons bourreaux, en particulier de l?Europe, des Papandréou comme autrefois des Caucescu, des tyrans sanguinaires qui inculpent les allemands, pays plus au travail que les autres. C?est bien les socialistes qui doivent être pointés du doigt !
Réponse de le 01/05/2013 à 22:24 :
On travaille pour 1, on fait 2 de dette? le but d?une société est-il l?apauvrissement ou bien le bonheur ? Les gouvernements peu scrupuleux ont pris des boulets? La situation de l?Espagne est-elle souhaitable ? Lequel fait entrer dans une zone de monnaie forte une économie peu compétitive, c?est un criminel à grande échelle ! Qu?on en juge !
Réponse de le 01/05/2013 à 22:28 :
Papandréou du PSOE, c?est un bon Rastignac, je débarque mon pays et je fais 500 millions ! Un bon petit père du peuple, bon bourreau de l?humanité !
a écrit le 01/05/2013 à 12:06 :
Oui les socialos/gaucho/communo ,continuez à taper contre Merkel , vous confortez sa réélection. Les allemands s'en sortiront toujours par leur courage , leur travail ,leur discipline ,
leur compétence rationnelle. Par contre la France sous pépère va pleurer.
Réponse de le 01/05/2013 à 22:17 :
C?est la question du déficit, comment il se répartit. Ne parlons pas des chômeurs et des investissements d?avenir, grand seigneur on dépense, la socialite ça attaque la tête !
a écrit le 01/05/2013 à 11:38 :
M.Godin,un conseil: apprenez l'allemand et lisez à nouveau l'Handelsblatt de ce-jour (O1.05)
Les responsables de cette pagaille est à rechercher dans l'entourage de Hollande (lire aussi
Le Canard...) Comme all'epoque de Sarko,Holland aussi est entouré des médiocres,courtisans,
et facieux et farceurs.Je ne trouve pas des compliments meilleurs...
Demain matin (02.05.) à tous ceux qui ont mal au ventre,problèmes en famille,d'argent,etc.
dites-le que c'est la faute à Mme Merkel et les allemands.
La une de la Tribune c'est : Problèmes ? adressez vous aux allemands.
a écrit le 01/05/2013 à 9:17 :
" Dans ce sens les contributions médiatiques à répétition de nature aggressive et xénophobe de Mr Godin sont déplorables et même minables, mais elles sont surtout inquiétantes" ....

C´est excatement ce que je ressens moi aussi !!
Réponse de le 05/05/2013 à 16:27 :
Mille fois d accord avec vous. À chaque article Godin nous sert son couplet germanophobe. C est indigné d un journal qui se veut une reference dans les milieux économique.
a écrit le 01/05/2013 à 9:11 :
D?ption : on compare trop rarement la productivit?ar effectif et la productivit?oraire de la France m?opolitaine et de l'Allemagne. Pourquoi ?
a écrit le 30/04/2013 à 22:23 :
Nos chefs ne se sont pas seulement laissés battre... ils ont estimé très tôt naturel d'être battus. En déposant avant l'heure les armes, ils assurent le succès d'une faction.
a écrit le 30/04/2013 à 19:54 :
C'est pas de l'Allemagne qu'il faut se s?rer mais des traitres !
a écrit le 30/04/2013 à 18:57 :
Il faut divorcer et chaque pays reprend sa propre monnaie, la France est en faillite tandis que l'Allemagne à l'équilibre et dégage des excédents, du reste je préfère des VW des BMW des Mercedes que des peugeot, des citroen et des renault.
a écrit le 30/04/2013 à 17:40 :
cette merkel ferait mieux de s occuper que de son pays ou il y a des millions de gens qui révent de vivre chez nous et oui l Allemagne est riche mais les allemands sont pauvres comparés aux autre européens et autres américains et asiatiques halte à la domination boshe vivement une France indépendante et non soumise à berlin à francfort et à bruxelles allez vivre en Allemagne ne serait ce que qqs mois c est affreux
Réponse de le 30/04/2013 à 18:31 :
oui ! + UN
Réponse de le 30/04/2013 à 18:36 :
C'est clair, les voitures ne grillent pas les feux rouges, les "jeunes" comptent leurs sous pour acheter leur ticket de bus et ne fraudent pas. Que des trucs inimaginables en France ... Tout n'est certes pas rose, mais si l'Allemagne parle de nous, c'est bien parce que nos politocards sont incapables de gouverner notre pays et d'en gérer le budget.
Réponse de le 30/04/2013 à 18:56 :
Non seulement il est très agreable de vivre en Allemagne où le niveau de vie est nettement plus élevé qu'en France, mais figurez-vous que les Allemands sont aussi Francophiles, ils ont beaucoup de consideration pour notre paysn notre industrie et achètent beaucoup de nos autos mais nous regardent avec tristesse nous enfoncer. Ils se sont préparés a notre sortie de l'euro qu'ils ne souhaitent pas, cette sortie leur causera un grand tort économiquement mais certainement moins qu'à nous. Ils nous considèrent totalement libres de nos choix mais nous comprennent de moins en moins, surtout quand l'aigreur et la calomnie s'en mêlent. Et puis ils ne nous plaignent pas parce que la retraite est à 67 ans, et ils pensent que si nous voulons etre pauvre pour partir à 60, nous sommes libres.
Réponse de le 30/04/2013 à 20:09 :
Du temps de l'URRS la propagande disait que des millions de personnes de l'ouest voulait venir s'établir dans les merveilleux paradis communiste!!!

Reveillez vous nous sommes en 2012 Staline est mort depuis belle lurette!!!
Réponse de le 01/05/2013 à 8:08 :
@ gross berta; ce nom me rappel des mauvais souvenirs.Surtout à nos vieux,alors changez-le.
Mme Merkel s'en fout de vous et des ceux qui perdent leur temps à écrire des conneries sur
le forum de la Tribune.Vous fait part de cette categorie des frustrés qui n'a jamais ou presque
mis pieds hors des frontière de votre région ou dpt.Vous ne savez rien de l'Allemagne,vous
venez de sortir d'un bistro et crachez des conneries à tout va.Avant parler,lavez vous la bouche
avec du pastis...
Pas dans un autre Pays en Europe il y a autant des restos du coeur,sdf,banlieues sensibles,
immigrés pas integrés,illittrés(DOM-TOM) et en plus 5 millions des chomeurs et 3 millions
d'assistés .L'Allemagne bien au mal à intégrés 26 millions des allemands de l'est au prix fort.
La France n'arrive pas à intégrer les banlieusards et les DOM-TOM.Promenez vous autour
Paris ou Marseille on croit d'etre à Alger ou Marrakesh.A Berlin-Francofort-Cologne,etc.
vous ne trouverez pas une seule banlieue sensible typique du folklore et misère française.
Réponse de le 01/05/2013 à 9:03 :
Sarcasme dit la verité, rien de plus-
Je ne comprends pas que des commentaires ignobles comme celui de Gross Bertha ne soit pas censuré d´office.
LT censure de nombreux blogs qui ne sont pas des insultes mais des vérités et laissent passer de telle bêtises ! J´aimerais savoir qui sont ces censeurs !
Réponse de le 01/05/2013 à 10:45 :
à @sarcaventr.OK avec vous, +1
Réponse de le 01/05/2013 à 11:29 :
@ ventra-suite ; merçi pour le soutien.Il y a des commentaires qu'il faut les censurer.Ici on veut
nier des réalités crasses et faire de l'apologie des latrines sur des pays ou personnes qui pour
aucune raison au monde sont responsables de nos problèmes.A la signature des traités tout
le monde était présente et conscient des dossiers.Les Allemands n'ont forcé personne à si
gner et non plus les parlements à ratifier...Nos politiciens sont médiocres,nuls et facieux d/g
Réponse de le 05/05/2013 à 16:31 :
+1000 à sarcasme et venteachoux. C est incroyable de lire autant de conneries. À croire que lt est devenu le journal de référence des piliers de comptoirs.
a écrit le 30/04/2013 à 17:39 :
Pour financer la réunification des deux Allemagnes, la rigueur budgétaire était un passage obligé avec une politique du commerce extérieur déjà bien en place pour alimenter les caisses .C'est pas simplement l'esprit rigoureux allemand qui porte actuellement l?économie Allemande , c'est surtout son histoire et l'instrumentalisation du marché Européen .Elle a profité de l'endettement des pays de la Zone Euro, et, cerise sur le gâteau, pour agrandir le pot, accepter l'entrée de la Grèce dans la Zone euro.
a écrit le 30/04/2013 à 17:07 :
Malheureusement avant que les fonctionnaires ne touchent plus, le salari?riv?era compl?ment tondu ... Faut pas r?r
a écrit le 30/04/2013 à 16:50 :
C?est pas les allemands qui sont responsables de la dette française ou que les fonctionnaires ne seront plus payés d?ici peu !
a écrit le 30/04/2013 à 16:44 :
Même si effectivement les conservateurs utilisent les difficultés de la France à des fins électorales, le souci, c'est que le SPD ne soutient pas non plus la politique actuelle de la France. Il faut dire que quand le SPD était au pouvoir et a mené les réformes nécessaires pour remettre l'Allemagne sur le chemin de la croissance, les socialistes français n'y étaient pas aller de main morte. Cela a laissé de profondes traces dans la relation entre les deux partis. Une dizaine d'années après, nous voyons le résultat, même si elle est aussi concernée par la crise, l'Allemagne a encore une industrie, de solides entreprises moyennes et une certaine crédibilité. La France, elle, n'en n'a plus grand chose... à part des RTT, bien sûr !
a écrit le 30/04/2013 à 16:37 :
Les socialistes, à différencier du gouvernement, attaquent nos amis allemands, qu?on attaque les socialistes ! Ils se prennent pour qui !
Réponse de le 30/04/2013 à 18:38 :
Etant donné que le secrétaire général du PS est un repris de justice ...
a écrit le 30/04/2013 à 16:25 :
Les économistes keynesiens s'exitent dans tous le sens pour tenter de chasser la politique d'austérité qui rappelons le n'est que la conséquence de leur idéologie mise en oeuvre depuis 30 ans. C'est par que des pays comme la France n'ont jamais voulu pratiquer en son temps une politique de rigueur basée sur la production de biens exportables et non pas sur la consommation intérieure. L'exemple des USA est pourtant flagrant. Il y a 3 ans on nous bassinait que la dette américaine a atteint un seuil insupportable puis dujour au lendemain la Banque fédérale américain s'est lancée dans une politique efffrénée de planche à billets en, rachetant la dette de l'Etat américain et lui permettaant de ne plus emprunter sur les marchés (vu que la note des USA a été dégradée).
Que s'est -il passé depuis. La croissance semble repartir (+1 ou 2%) mais la dette s'est accrue considérablement (+7 à 8%) par an. On a simplement joué le jeu de l'Etat qui se prête à lui même. Pendant ce temps par le jeu de la planche à billets les USA importent leurs produits en payant avec de la monnaie de singe. Il faut obliger les USA de dire qu'ils ne sont plus en état de rembourser leur dette.
Si tous les pays pouvaient faire de meme imaginez la pagaille que cela représente.
Le Japon a pu le faire car il a engrangé milliards de dollars durant les 30 ans de son excédent commercial et il n'emprunte qu'à sa bansue centrale.
Ceux qui veulent que la BCE fasse la même chose veulent-ilsd donc que l'Europe se lance dans ce jeu dangereux de guerre des monnaie qui ruine les épargnants, et les travailleurs car l'argent créé à partir de rien vaut autant que celui gagné à force de travail.
Et quelle note laisserons nous aux générations futures.
Les jeunes devraient descendre dans la rue pouqr exiger que tout cela cesse et que l'on revienne aux fondamentaux de l'économie quitte à accepter 10 ans d'austérité.
a écrit le 30/04/2013 à 16:08 :
Il faut s ajuster sur l Allemagne... Pas d autres solutions... Stop aux indemnit?de ch?e qui durent des ann? ... Il faut se soigner et payer sa retraite avec ses ?nomies et bloquer les salaires !!!! L immo va chuter et s ajuster aux salaires ! Les prix des biens vont stopp?!!! Une cure qui sera payante ! Nous devons revenir ?a r?it?t ne plus vivre au dessus de nos moyens !!!
Réponse de le 01/05/2013 à 9:54 :
c'est ça! yakafokon...c'est facile ce que vous proposez..pffffff
a écrit le 30/04/2013 à 16:07 :
Certains voient dans l'Allemagne un exemple dont nous devrions nous inspirer...

Sauf que le modèle Allemand ( comme celui Chinois ) est un modèle basé sur l'accumulation de gigantesques excedents commerciaux.

Mais a chercher à vendre systématiquement plus a vos partenaires que ce que vous leur achetez vous finissez par les ruiner.

Réponse de le 30/04/2013 à 16:51 :
L'allemagne a baisser ses salaires d'environ 200? volontairement début des années 2000, ils ont beaucoup moins de ministres, sénateur et autre qui sont aussi moins payés qu'en France (Et en plus ils doivent pointer dans leur émicycle pour toucher leur salaire). Les Allemand ont fait des sacrifices (un peut comme des fourmis) pour sauver leur économie alors que nous n'avons rien fait, en France, à part profiter du moment (comme la Cigale). Rien à voir avec un excédant commercial dont nous sommes jaloux mais rien ne vient sans efforts.
a écrit le 30/04/2013 à 15:47 :
Cetains Français et certains Allemands paraissent avoir retrouvé le (mauvais) penchant historique du délit de «Grande Gueule» à usage et destination réciproques...Tels de mauvaises voisines d'antan au lavoir...La grande rigolade, quoi!...Quelle misère morale...
Réponse de le 30/04/2013 à 18:41 :
Les Français ne l'ont jamais perdu, ils changent juste de bouc émissaire au gré des journaleux et des politocards.
a écrit le 30/04/2013 à 15:26 :
Les socialistes français tentent de renflouer les socialistes allemands voire les verts. Assez désastreux et sans aucun intérêt.
a écrit le 30/04/2013 à 15:26 :
Les socialistes français tentent de renflouer les socialistes allemands voire les verts. Assez désastreux et sans aucun intérêt.
a écrit le 30/04/2013 à 15:24 :
En France, si tout va mal, c'est toujours la faute des autres. Réfléchissez pour trouver une solution et arrêtez de vous regarder le nombril.
a écrit le 30/04/2013 à 15:09 :
Cela fonctionne bien effectivement si il y a des pays qui ach?nt ... Actuellement seul l Allemagne est un pays de l offre ..donc ?marche pour eux.. Maintenant si tout le monde fait comme l Allemagne cela ne fonctionne plus) car l Allemagne exporte principalement vers l UE ... Maintenant on peut essayer de faire pareil ... En esp?nt que les autres ne le font pas....
Réponse de le 30/04/2013 à 15:32 :
Investir dans des impasses comme le nucléaire avec de l'argent public en rincent de taxes le privé. Refuser les réformes depuis 30 ans. Accumuler les déficits et les dettes au point que les intérêts de la dette représente un budget aussi important que celui de l'éducation nationale (1er budget de l'état) et ce malgré des taux au plus bas. C'est ton modèle de développement économique? En tout cas se n'est pas le mien. Et oui on doit nous aussi devenir compétitifs et reprendre nos parts de marchés en France, en europe et dans le monde. Le modèle Allemand réaliste et pragmatique me fait bien plus rêver que le modèle français qui est pour le moment de finir ruiné et atomisé sans avoir bouger un cil.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:49 :
Un tiers seulement des exportations allemandes sont à destination de l'UE. Et sur ce tiers la France représente un tiers. L'Allemagne exporte 2,5 fois plus que la France. C'est le troisième expotateur mondial derriere la la Chine et le US. L'Allemagne exporte deux fois plus que le quatrième qui est le Japon. En quelques ratios, on voit bien que l'enjeu des échanges économiques France Allemagne n'est pas le même pour la France et pour l'Allemagne.
Réponse de le 30/04/2013 à 16:39 :
Bzh, si c'est si facile d'exporter, pourquoi la France ne le fait pas plus? Ha c'est vrai, j'oubliais que nos produits ne se vendent pas (sauf dans le luxe et la haute technologie) car trop chèr à fabriquer par rapport à l'Allemagne ou ailleur. Pourquoi sommes nous trop chèr alors, Ha c'est vrai qu'il y a tellement de social, d'aide, de gaspilllage de fonctionnement de l'état qu'il faut bien compenser. J'arrete la mais merci de vous instruire Bzh avant d'écrire des poncifs.
Réponse de le 30/04/2013 à 21:09 :
La France est le ciquième exportateur modial, juste devant la Korée. Sauf que 70% des exportations se font vers l'UE. Simplement frileux les français à moins que la COFACE (administration) ne fasse pas son travail.
a écrit le 30/04/2013 à 14:37 :
Un article d'un journal économique(?) allemand ne fait pas l'opinion des citoyens. Ce petit jeu infantile de "c'est pas moi; c'est l'autre" est stupide et en dit long sur l'opinion des politiques sur l'objectivité de leur concitoyen quelque soit leur bord.Si le ridicule ne tue pas ...il peut blesser et avoir un effet réducteur sur la valeur que donne le citoyen lambda à la démocratie.
Réponse de le 30/04/2013 à 16:48 :
Même les électeurs du SPD ne comprennent pas ce que fait François Hollande et pourquoi aucune réforme de fond n'est entamée. Augmenter les impôts comme il le fait pour équilibrer le budget peut fonctionner quand on s'appelle l'Irlande... mais pas quand on est déjà le pays le plus taxé au monde !
Réponse de le 30/04/2013 à 18:14 :
Taxes qui servent aussi à financer voir subventionner les entreprises innovantes.
l'entreprise créée il ya 3 ans par l'une de mes proches et son associé est profitables aujourd'hui parcequ'elle s'appuie sur un moyen de production trés soffistiqué qui lui permet de surfer sur un marché porteur de proximité tout en payant les même taxes que les autres, et en utilisant à bon escient l'offre de subvention de l'état et des collectivités.
a écrit le 30/04/2013 à 14:28 :
L'exédent commercial de l'Allemagne atteint des records....un pic de 188 milliards d'eur en 2012..OR, l'Allemagne réalise 70% de ses exportations ...EN EUROPE! donc, sur c'est SUR SES PROPRES PARTENAIRES, qu'elle engrange ses surplus !!pas mal, comme pratique.....
Réponse de le 30/04/2013 à 15:38 :
Avez-vous bien regardé la colonne "importations allemandes" ? On y voit qu'elles sont importantes. Le pays achète beaucoup de ce qu'il vend ! C'est ce que les économistes appellent l'éconmie de bazar ou le trading. Comme l'ont longtemps pratiqué les Pays-Bas. La véritable question est que l'Allemagne a un sous Pib réel par rapport à celui affiché. Elle va sortir dans les 3 ans de la zone statistique favorable. Ma prévision est que le chômage allemand progresse de près de 70 %. Pour illustration on pourra se poser la question de savoir si VW avec plus d'un demi million d'employés résistera face à ceux qui en ont moins de la moitié. Toute l'Allemagne est sur ce modèle. Le conservatisme allemand se pose alors plus comme une trouille bleue....
a écrit le 30/04/2013 à 14:23 :
L'Allemagne PROFITE de L'EU, c'est indéniable, et ne veut surtout pas de changement...." il n'a jamais été sérieusement envisager de transferts, suceptibles , en principe, de rendre viable une zone économique partageant la même monnaie..., l'Allemagne n'en veut pas,et pour cause elle devrait abandonner de 8 à 10 % de son pib chaque année pendant env 10 ans, pour mettre à niveau les pays d'Europe du sud....Pour ce qui est de la fameuse solidarité" de l'EU, on peut se souvenir du faible écho rencontré par la proposition française de créer des eurobonds afin de mettre en commun le financement des états.. : un non massif des Allemands....(....)..il serait étonnant que la bonne santé de l'économie de l'Allemagne dure éternellement, si ses principaux clients s'abiment dans la récession......" "M "
Réponse de le 30/04/2013 à 15:01 :
Les transferts sociaux administrés, la France en crêve. Heureusement la plupart des transfets s'arrêtent aux frontières, bien que nombre d'hommes résidents algériens en profitent indûment. Les transferts des actifs vers les inactifs ne font qu'encourager les inactifs à rester dans leur état. Non, chacun doit se prendre en main, et la France a de nombreux atouts, même si elle les gaspille et qu'une grande partie de son peuple ne cesse de se plaindre et d'envier les voisins.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:39 :
La France profite également de UE voir PAC Politique Agricole commun de loin le premier bénéficiaire et l?Allemagne est le premier contributeur net dans UE.....
Alors je vous laisse imaginer qui profite de quoi et qui ???
Si l?Allemagne profite c?est grâce au travail, discipline et sérieux des allemands on ne peut pas comparaitre l?Allemagne au pays de sud c est pas donnée à tout le monde de fabriquer haute gamme comme le font nos amis allemand il y a une culture derrière et surtout une histoire alors arrêtons de pointer les allemands en tant que responsable de notre misère.
L?industrie en Allemagne était toujours forte et tourne vers l?export il y avait des écoles d?ingénieurs déjà les années 1600 c?est un peuple que je respecte aussi.
Ils n?ont pas de François Holland et ne sont pas dirigé également par une bande de profiteur et corrompu tel que les nôtres.


Réponse de le 30/04/2013 à 17:12 :
La France est le deuxième contributeur net. Elle paye 7 millards de plus qu'elle ne reçoit. Alors le coup du premier bénéficiaire de la PAC dont la France serait profiteuse, ne nous faîtes pas rire. Sauf erreur, la France obtient 13 millards de la PAC + 8 en programmes divers, soit 21 de recettes contre 28 de versés à l'UE. Sans contributions, la France verserait directement ces 13 millards à ses propres agriculteurs, les 8 pour les autres programmes et il lui resterait encore 7 millards de plus. Faut apprendre à compter Rafale et arrêter de dire que la France profite de la PAC alors qu'elle la finance bien au delà.
a écrit le 30/04/2013 à 14:16 :
Tres bon article merci. Bien sur le rapport de force est a l'avantage de l'allemagne mais rien est eternal. Par ailleurs, les critiques du PS sont infondees qd elles tentent de dissimuler nos lacunes et fondees en ce qu'elles soulignent l'erreur de la politique de Merkel en Europe. La position de la france est celle d'une gde partie de l'europe qui refuse de se voir dicter uen conduite dans le seul interet de l'allemagne.
a écrit le 30/04/2013 à 14:06 :
Entre l'inimitié subtilement "gagnée" avec l'Allemagne, notre perte d'influence historique en Europe, notre chômage record... Mr Hollande ne cesse de faire la une de notre chère presse nationale. Je suis l'actualité sur Onemoretab, un site qui permet de voir tous les sites d'info en même temps et force est de constater que Mr Hollande est présent chaque jour sur tous les journaux avec une nouvelle "dégringolade". Hier Mr Hollande s'offrait une petite acalmie en donnant du grain à ces "pigeons" entrepreneurs. Nous attendons les mesures du gouvernement pour enrayer ce chômage de masse!
Réponse de le 30/04/2013 à 14:31 :
@jean luc, pauvre entrepreneur, vouloir taxer leur capital comme le travail est vraiment inadmissible MDR
a écrit le 30/04/2013 à 13:51 :
Les allemands sont un exemple de réussite à tous les niveaux : économique , sociétal ... s'évertuer à les affronter médiatiquement ne signifie qu'une seule chose : nos énarques incapables veulent noyer le poisson et cacher leur incompétence .. nous ferions mieux de nous inspirer à 100 % de ce qui se passe outre rhin ..
Réponse de le 30/04/2013 à 14:20 :
La reussite de l'allemagne est aussi le fruit de la politique de Schroder conduite il y a dix ans, Schroder qui est plus proche de Hollande que de Merkel. C'est donc l'anticipation qui importe et pas du copier coller. Or pour anticiper il est preferable d'avoir des gens instruits et bien formes comme les enarques ne vous en deplaise.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:44 :
n'im por te quoi !
a écrit le 30/04/2013 à 13:41 :
langage martial = langage trivial. Pourquoi parlez vous d'une "contre-attaque" lorsque la classe dirigeante allemande s'inquiète depuis longtemps de la situation économique très mauvaise en France; ce sont des constats. Peuvent-t'ils proposer à ce que la France fasse des réformes? Ce sont des conseils et c'est de l'ingérence? Dans un couple, l'échange de conseils devrait être possible. Ce sont des postures électorales? Enfin bon sens, si les allemands passaient 1 % du temps comme les français passent à expertiser l'Allemagne, je crains que là oui, il pourrait éventuellement y avoir une petite phrase concernant la France en cette période électorale. Le Handelsblatt est un journal économique. Les relations économiques forment ce couple. 3000 entreprises allemandes en France, plus que 300 000 emplois directs. Aves les USA, l'Allemagne est le 1er investisseurs direct. Mais en réalité des millions d'emplois dépendent de cette relation. 16.4 % des importations françaises (1er rang) viennent d'Allemagne; une partie importante est constituée par des produits semi-finis qui seront reutilisés par des entreprises françaises. L'industrie ne pourra pas fonctionner sans ses produits. 14.6 % des exportations françaises (1er rang) vont en Allemagne, encore des millions d'emplois sont concernés. L'Allemagne est inquiéte : 9.5 % des exportations vont en France.Par contre les importations françaises vers l'Allemangne ont chûté au 3eme rang mais représentent toujours 7.9 % des importations allemandes. Vous voyez que le couple a ses intérêts de préserver une bonne entente. Mais ces chiffres montrent que la France dépend bien plus de la bonne santé et volonté économique que l'Allemagne de la France. Dans ce sens les contributions médiatiques à répétition de nature aggressive et xénophobe de Mr Godin sont déplorables et même minables, mais elles sont surtout inquiétantes. Mon job, vos jobs comptent vraiment; pas ces cris de guerre.
a écrit le 30/04/2013 à 13:28 :
Hollande contaminé par le « Syndrome Strausskanien de Jospin »
Hollande éliminé du premier tour de la présidentielle en mai 2013

Claude Bartolone persiste et signe « Moi, je ne me tairai plus »
Reuters - latribune.fr | 28/04/2013 (suite)
Quand à Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale (PS), dont les déclarations contre la politique de la chancelière allemande Angela Merkel ont suscité la polémique jusqu'au sein de la majorité, il a regretté dimanche le manque de "sang-froid" de certains ministres qu'il a invités à "se concentrer un peu plus sur leurs dossiers".


Et dans l'après-midi, dans un message sur son blog intitulé "Tempête dans un verre d'eau",
M. Bartolone a dénoncé une forme "d'emballement, de panique même" dans la classe politique après ses propos (dans Le Monde daté de vendredi), une "convulsion un peu loufoque"
"Moi, je ne me tairai plus", a-t-il prévenu, "je m'en suis fait la promesse depuis un certain 21 avril 2002, où nos silences assourdissants et nos petites lâchetés ont fait payer aux Français le prix fort : dix ans de droite".
Si François Hollande "appelle cela la tension amicale (pour qualifier la relation franco-allemande ), pour moi c'est la tension tout court, et, s'il le faut, la confrontation", avait af1° anniversaire de l?élection Hollande
Bartolone dans Le Monde daté de vendredi
Sondage CSA 1° tour de l'élection présidentielle
Hollande = 19%
Le Pen= 23%
Sarkozy = 34%

Hollande contaminé par le « Syndrome Strausskanien de Jospin » de 1997
Tous les francais s?interroge beaucoup sur la méthode « mi chevre mi chou » de Hollande face a l?occupation économique de l?Allemagne par le toxique euro fort
Hollande a été contaminé par le « Syndrome Strausskanien de Jospin » des juin 2012 en se parjurant et en signant à la virgule pres le traité UE pro-allemand Merkalosy ce qui a écoeuré les francais
Le « Syndrome Strausskanien de Jospin »a porté une claque historique au PS
Le candidat Jospin s?était engagé à la télé en 1997 a ne pas signer le traité UE d?Amsterdam mettant la BCE et la parité de l?euro sous tutelle allemande
Straauss-kan et Moscovici ont imposé ,en 1997 , a Jospin de se parjurer et de signer ce traité d?Amsterdam dans le dos du PS et de Chevenement ,cela a provoqué le rejet du candidat Jospin par une partie de la gauche a la présidentielle 2002 ,
Jospin s?est fait doubler par Lepen , contre nature Chirac a été élu

a écrit le 30/04/2013 à 13:21 :
Merkel joue sa reelection, elle a de plus en plus de mal à justifier sa politique économique vis à vis des Allemands il faut donc absolument prouver que les autres pays sont dans erreurs ( même attaques sur d autres pays). De côté Français même réaction tous faire pour éviter une Merkel forte.
a écrit le 30/04/2013 à 13:18 :
Quelle que soit la politique menée par les uns ou les autres les politiques doivent arrêter d'endetter leurs pays.
a écrit le 30/04/2013 à 13:13 :
De la politique à la réalité de terrain, pourquoi Mercedes souhaite faire construire des voitures par Les fainéants de Français et pas en Espagbe ou en Allemagne, pourquoi critiquer une politique si vos interets ne sont pas concernée. Depuis plus de 100 ans les Allemands veulent annexer la France et toujours par la force militaire economique il y a bien une raison. Pas d illusion Merkel est bien la responsable de la situation c est un Verdun economique et rien d autre.
Réponse de le 30/04/2013 à 13:32 :
Croyez-vous que le très germanique Clovis n'ai pas rendu service à la France? A Soissons (486).
Réponse de le 30/04/2013 à 13:53 :
@Clovis: ah ah ah, +1
Réponse de le 30/04/2013 à 14:18 :
excellent
Réponse de le 30/04/2013 à 15:03 :
@clovis: voudrais-tu insinuer que Hollande a cassé le vase de Treiweiller :-)
a écrit le 30/04/2013 à 12:53 :
Pour les uns, si l'Europe va mal c'est évidemment à cause de la politique économique idiote du parti socialiste de la deuxième économie européenne qui plonge dans le chômage et la récession entraînant toute l'Europe du Sud. Pour les autres, si l'Europe va mal, c'est à cause de la politique budgétaire intransigeante de l'Allemagne et son soutien à l'euro.
Les cinq prochains mois doivent déterminer qui doit être renversé : Hollande ou Merkel.
Réponse de le 30/04/2013 à 13:18 :
+1
Réponse de le 30/04/2013 à 13:20 :
Oui, les paris sont ouverts ! Quant à moi, je vote Merkel gagnante...
Réponse de le 30/04/2013 à 13:39 :
Hollande, sinon c'est le peuple européen qui aura la peau de l'Allemagne.
Réponse de le 30/04/2013 à 14:28 :
" si l'Europe va mal c'est évidemment à cause de la politique économique idiote du parti socialiste de la deuxième économie européenne qui plonge dans le chômage et la récession entraînant toute l'Europe du Sud" l'europe du sud n'a pas attendu Hollande pour plonger dans la récession, vous avez donc votre réponse à votre question !!!
a écrit le 30/04/2013 à 12:53 :
quoiqu'en disent nos socialos,je dis OK avec A. Merkel.
Réponse de le 30/04/2013 à 15:01 :
_ UN !
a écrit le 30/04/2013 à 12:42 :
À ne pas se permettre de critiquer tel ou tel par tact ou sentiment d'infériorité sous-jacent ,on perd son âme. Tous les couples s'en gueulent, il est urgent de dire ce qui ne va pas. Les donneurs de leçon sont des deux côtés par calcul politique. Regardez EADS par exemple ,les teutons ont dit nein à la fusion sans contrepartie et les français ont dit amen, si ce n'est pas de l'impérialisme ça y ressemble. Alors de grâce pas de faux fuyants hypocrites.
Réponse de le 30/04/2013 à 13:13 :
+1
Réponse de le 30/04/2013 à 14:09 :
+1000
Réponse de le 30/04/2013 à 15:27 :
La querelle est sempiternelle de part et d'autre du Rhin. Ce n'est pas la soumission à qui porte la culotte à mi-parcours du précédent quinquennat, après d'abord les critiques avec Lagarde contre l'égoïsme germanique, qui y a changé la différence entre les deux pays. Dans ces conditions, il est navrant et néfaste qu'un demi-siècle d'expérience plus ou moins partagée ne serve pas à corriger les illusions du départ. Pourquoi diantre ne pas assouplir les facultés d'adaptation des uns sinon aussi des autres avec un statut intermédiaire entre les prisonniers de l'euro-groupe et les évadés sinon adversaires du foirail des 27 ? De quel droit refuser à la France ce qu'on accorde au Royaume Uni ? Le statut intermédiaire pourrait être une monnaie commune et pas unique, la liberté des nations à exister ou se dissoudre hors ou dans ces accords de Schengen, d'autres éventuelles sauvegardes des moeurs et cultures des populations. L'on a fait le contraire en soumettant les mentalités au porte-monnaie et les pouvoirs politiques et sociaux à une monnaie qui n'est normalement qu'un instrument. Question annexe et seconde : Pourquoi hurler contre le terrorisme, notamment des tenants du djihad, et laisser la France se débrouiller seule militairement dans le Sahel, avec le débordement attendu de l'Océan Indien à l'Atlantique ? Dès lors, à quel jeu de massacre se livre-t-on en bridant les facultés de la France ? La fausse Union Européenne n'est qu'une hérésie ravageuse, au delà d'un vulgaire foirail.
Réponse de le 01/05/2013 à 9:28 :
Il n y a pas de gros mystere : soit les 27 acceptent un fédération européene selon le modèe américain et la perte des souverainetés nationales (budgets, defence, social, education) soit c´est l´eclatement et le retour au " chacun pour soi, que chancun se demerde ". Et on verra tres vite qui seront les gros perdants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :