Pour Jacques Attali, "la Commission est en train de tuer l'Europe"

 |   |  377  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Interviewé ce jeudi sur France Inter, l'économiste Jacques Attali a commenté les recommandations de la Commission européenne publiées mercredi, les qualifiant de "banalités reconnues et nécessaires". L'expert estime en outre que l'institution menace l'avenir de l'Europe. D'où la nécessité de créer un gouvernement économique de la zone euro.

Pas de demi-mesure. La feuille de route à l'adresse de la France présentée mercredi par Bruxelles "ne plait pas du tout" à Jacques Attali. Ni "dans sa façon d?être présentée" ni "dans sa conception d?ensemble, même si une partie des choses qui sont dites là sont des banalités qui sont unanimement reconnues comme nécessaires", a convenu l'économiste ce jeudi matin sur France Inter.

"La Commission elle-même est en train de tuer l'Europe"

Si le Président de PlaNet Finance reconnaît que la recommandation bruxelloise recoupe ?pour une partie" ses propres propositions, il déplore toutefois l'insuffisance des recommandations : "Tout le problème est que cela n?est qu?une partie et qu?il y a beaucoup beaucoup d?autres choses qui sont nécessaires". Et l'économiste va plus loin, estimant que "la Commission elle-même est en train de tuer l?Europe".

"Il y a en fait deux Europes aujourd'hui"

En effet, "il y a en fait deux Europes aujourd?hui", poursuit Jacques Attali. Avant de préciser : "d?un côté l?Europe à 27 ou 28, dans laquelle il y a la Grande-Bretagne et toute une série de gens qui n?en ont absolument rien à faire de l?avenir de l?euro, ou qui seraient même bien contents que l?euro disparaisse et que le grand projet européen laisse place à une vaste zone de libre-échange, ouverte à tous les vents et en particulier aux Etat-Unis. Puis de l'autre, il y a un petit groupe qui lui est en train d?essayer d?avancer vers un projet beaucoup plus intégré, beaucoup plus cohérent, qui s?appelle l?eurozone".

"Il faut un gouvernement économique de la zone euro"

"Or la Commission ne parle pas au nom de l?eurozone elle parle au nom d?un ensemble plus vaste", poursuit l'expert. Selon lequel "laisser un commissaire britannique avoir un avis sur les réformes française, est absolument absurde". "Il faut un gouvernement économique de la zone euro. C?est la zone euro maintenant qui doit être le vrai enjeu", conclut-il.

Pour écouter l'interview:


Pour aller plus loin: le gouvernement économique européen est né, et il ne plaît pas à François Hollande !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2013 à 9:18 :
"un gouvernement économique de la zone euro",la belle nouvelle et c'est qui le gouverneur de cette eurozone ?
a écrit le 22/09/2013 à 7:09 :
Nième rapport Attali qui comme les autres finira Allah poubelle.
Les recommandations Allah France sont des banalités mais comme aucune vraie réforme n'est entreprise, ces banalités reviennent systématiquement sur le tapis. Il n'y a rien de mieux qu'un nouveau rapport.
Il enterre les précédents et ne sert pas plus qu'eux.
Bande de guignols!
MDR LOL
a écrit le 09/06/2013 à 13:35 :
ATALI UN GRAND PENSEUR DE NOTRE TEMPS... SI LA GAUCHE NE L ECOUTE PAS ELLES NE SERAS PLUS CREDIBLE.. DANS LES PROCHAINES ELECTION EST DANS L AVENIR
a écrit le 31/05/2013 à 23:04 :
Il ne serait pas mauvais de demander à ce grand homme ce qu'il entend par là quand on sait par ailleurs qu'il a déclaré: Jacques Attali à propos du traité de Maastricht : « D'abord, tous ceux qui -- dont j'ai le privilège d'avoir fait partie -- ont tenu la plume pour écrire les premières versions du traité de Maastricht, on s'est bien encouragés à faire en sorte que sortir, ...se soit pas possible. On a soigneusement oublié d'écrire l'article qui permet de sortir. [Quelques rires et applaudissements dans la salle...] C'était pas très Démocratique, évidemment, mais c'était une grande garantie pour rendre les choses plus difficiles, pour nous forcer d'avancer. Parce que si on sort, ce qui naturellement est toujours possible, c'est impossible, mais naturellement, si on veut, on peut, c'est très très compliqué, je rentre pas là-dedans mais c'est très très compliqué, de sortir soit par le bas, soit par le haut, c'est très compliqué. » source video: http://www.les-elections-presidentielles-2012.com/VideoDetail/xl60yb--Jacques-Attali-a-propos-du-Traite-de-Maastricht-c-etait-pas-tres-democratique
Réponse de le 01/06/2013 à 0:37 :
Sortir ? Très compliqué ? Il suffi d'utiliser l'art. 50 du TUE pour que la France sorte de l'UE en deux ans maximum. C'est au contraire très simple, encore faut-il le vouloir. Et visiblement M. Attali ne le veut tellement pas qu'il s'abaisse à balancer des énormités en ne montrant aucune peur du ridicule ...
Réponse de le 03/06/2013 à 19:09 :
Sortir de la zone euro n'est pas prévu, mais sortir de l'UE, oui. L'article 50 sera peut-être utilisé par les Britanniques prochainement.
Réponse de le 21/09/2013 à 20:23 :
Ce serait tellement mieux si le peuple demandait , pressait notre homme de l'art, François 1er de sortir de l'UE par la mise en jeu de l'article 50 du TUE. Et si on bousculait un peu nos députés, pétition ou autre mode à définir ?
Réponse de le 22/09/2013 à 9:15 :
"On a soigneusement oublié d'écrire l'article qui permet de sortir. " Ancien résistant,syndicaliste,bistro c'est dire si des conneries j'en ai entendus,mais des comme ça jamais.Robert dalban(un idiot à Paris)
Réponse de le 22/09/2013 à 9:57 :
L' article 50 non écrit, oh, oh, méchant homme... Faites-vous partie de ces petits gars payés par l'Europe pour dire du bien d'elle même avec nos sous pour tenter de contrer les anti européïstes qui progressent tous les jours sur les forums Et votre agressivité instinctive en dit long sur vos motivations... Bonne lecture !
L?article 50 du traité sur l?Union européenne
1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l?Union.
2. L?État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l?Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l?Union. Cet accord est négocié conformément à l?article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l?Union européenne. Il est conclu au nom de l?Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.
3. Les traités cessent d?être applicables à l?État concerné à partir de la date d?entrée en vigueur de l?accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l?État membre concerné, décide à l?unanimité de proroger ce délai.
4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l?État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.
La majorité qualifiée se définit conformément à l?article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l?Union européenne.

5. Si l?État qui s?est retiré de l?Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l?article 49.
a écrit le 30/05/2013 à 18:51 :
Qui est Attali ?
a écrit le 30/05/2013 à 18:39 :
Il oublie les eurozonards dont il fait partie ...
a écrit le 30/05/2013 à 18:35 :
Je retiens dans le discours d'ATTALI que François n'a plus qu'un an pour faire les reformes nécessaires !
a écrit le 30/05/2013 à 16:22 :
Et on continue à monter des budgets déficitaires de 25% comme c'est le cas pour la France 2013 ? (302 dépenses contre 240 recettes)
a écrit le 30/05/2013 à 16:01 :
Cela fait du bien d'entre une voix sincère et plausible.Il est temps de donner la parole aux experts économiques du ps:les Attali,Fitoussi,KarineBerger,ou Milton Friedman peuvent apporter beaucoup au débat.Exit les Moscovici,Pellerin et autres Pinel
Réponse de le 30/05/2013 à 16:09 :
Dommage d'avoir cité Pellerin qui est sûrement la meilleur ministre de ce gouvernement...
Réponse de le 30/05/2013 à 16:31 :
qu'ont réussi de positif ces gens-là, à part de l'autosatisfaction ?
Réponse de le 30/05/2013 à 18:37 :
Pellerin meilleur ministre : je demande a voir, vous avez des éléments concrets pour valider cette assertion, ou c'est purement subjectif ? De mon côté, j'ai de plus en plus tendance a penser que FP c'est de la poudre aux yeux ....(beaucoup de littérature dans son CV, ça me fait penser a celui d'Hervé Cres).
Réponse de le 30/05/2013 à 18:42 :
@élu ps : pour rappel celle qui a convaincu Hollande que nous sommes dans un cycle et que tout devait aller mieux à la mi 2013 puis maintenant fin 2013 c'est Karine Berger. Celui qui a mis l'euro en place et a volontairement fait en sorte que personne ne puisse en sortir sans quitter l'euro c'est Attali ... Il faut virer le PS au plus vite car ils vont finir par provoquer une vraie révolution par leur incompétence et leur refus d'écouter et de regarder ce qui se passe réellement.
a écrit le 30/05/2013 à 15:55 :
Il a tout de même raison sur un point, la commission européenne n'a aucune légitimité pour diriger la zone euro. Car elle n'est pas démocratique, pas élue, et que les pays extérieurs à la zone euro y sont représentés. L?Angleterre ne devrait pas avoir son mot à dire sur la gestion de la France, puisqu'elle n'est pas dans l'euro.
Réponse de le 30/05/2013 à 16:31 :
+ 1
Réponse de le 30/05/2013 à 16:57 :
Et rappelez nous la légitimité du président actuel ainsi que celle du précédent qui ont été élus avec moins de 50% des suffrages des électeurs qui se sont déplacés aux urnes? Il ne suffirait pas qu'elle soit élue pour que cela soit démocratique. Regardez Ben Ali en Tunisie régulièrement élu avec plus de 98% des suffrages. Par ailleurs, même un élu n'a pas les pleins pouvoir et ne devrait pas être un tyran pendant la durée de son mandat (cf nos élus démocratiquement élus)
Réponse de le 30/05/2013 à 17:36 :
Je rappelle que pour le traité de Maastricht, c'était 70% d'abstention et un tout petit 51% dans un contexte de propagande pro-européenne absolument hallucinant (à part seguin, aucun détracteurs dans les médias).
Réponse de le 01/06/2013 à 2:03 :
oui pour le petit 51%.
en revanche, pour la participation, c'est l'inverse, il y a bien eu non pas "70% d'abstention" mais bien 70 % de votants !!
il s'agit d'une participation particulièrement haute pour un référendum.
a écrit le 30/05/2013 à 14:47 :
moi, j'ecoute les analyses de jacques Attali et les previsions d'elizabeth Tessier...
Réponse de le 30/05/2013 à 15:13 :
C'est le Nostradamus des temps modernes
Réponse de le 30/05/2013 à 16:08 :
Ce sont des sources sûres, puisqu?ils ont tous deux conseillé le précédent François.
a écrit le 30/05/2013 à 14:38 :
Pauvre France, une commission Attali une Jospin que de la jeunesse. Des experts d'un autre temps qui feraient n'importe quoi pour qu'on parle d'eux, passer à la télé à la radio. La Commission européenne qui demande à nos non gouvernants de baisser nos salaires mais le leur c'est nous qui le payons au prix fort alors moi aussi je demande une baisse de leur gras salaire. Ils vont finir place de Grève c'est tout ce qui les attend.
a écrit le 30/05/2013 à 14:38 :
Attali c'est comme la cours des comptes ou certains rapports économistes. Les bonimenteurs de la politique tel que Hollande ou ses prédécesseurs préfèrent opter pour la république bananière des petits camarades et leur nombril que d'agir dans l'intérêt général de notre pays...
a écrit le 30/05/2013 à 14:36 :
Cet homme est la figure emblématique de la transformation libérale de notre pays depuis 30 ans. La plupart des recommandations de la commission étaient déjà inscrites dans ses 300 mesures à vomir qu'il a publié en 2008 et qui ne visent que la concurrence à outrance et la privatisation du bien public.
Attali, l'affairiste-economiste qui n'embauche que des stagiaires payés au lance-pierre à PlanetFinance : http://www.generation-precaire.org/Stagiaire-de-l-ete-assistant
a écrit le 30/05/2013 à 14:32 :
Cela fait dix ans que l'on dit que cette politique va faire du mal au projet Européen de super-nation
a écrit le 30/05/2013 à 14:18 :
Encore un économiste qui vit sur le dos de la bête depuis plus de 30 ans, juste un agitateur de vent, Mr Attali, allez vendre vos salades ailleurs !
a écrit le 30/05/2013 à 14:13 :
Il manquait la précision de l'expertise de Mr Attali. Il est "expert en tout".
a écrit le 30/05/2013 à 14:08 :
j'ai du respect pour l'intellectuel mais pas pour celui qui change des chemises tous les heures.
(il transpire trop?)
a écrit le 30/05/2013 à 14:00 :
oui à l'Europe politique: des états unis d'europe avec françois hollande président, jacques Attali conseillé spécial, et jm Ayrault au commande de la France comme gouverneur
a écrit le 30/05/2013 à 13:38 :
Mon pauvre Jaccouille, attends un peu de voir la vague bleu Marine l'année prochaine !!
Réponse de le 30/05/2013 à 14:09 :
Ce n'est ni une vague rose, bleu ou bleu marine, c'est lalibre information !!!! ! Lorsque je vois
que c'est un VIP de FN qui a conseillé Cahuzac ! qu'il n'y a pâs de dély d'avoir un compte
en Suisse ! Comme a dit C. Pasqua : "les promesses électorales rendent les couillons
heureux. Combien de fois ai-je voté sur un morceau de papier toilette : il est propre lui ?
Réponse de le 30/05/2013 à 14:18 :
Mon pauvre ami, vous allez encore être déçu... Vous n'avez pas encore cerné le pourquoi de l'existence du FN.
Réponse de le 30/05/2013 à 15:27 :
@godrev Oui, en effet, mais cette manoeuvre politique pourrait faire une sortie de route à l'occasion des prochaines élections européennes. L'image de la France et son influence au sein de l'Europe, risquent de se prendre plusieurs vagues extrêmes. Le pédalo n'est pas le meilleur choix pour surfer. Le tronc d'arbre creux non plus. Il est urgent de promouvoir le surf freestyle.
Réponse de le 30/05/2013 à 16:27 :
Pour ma part, j'abonde du côté d'un parti minoritaire par défaut d'audience, c'est pour moi un gage, prônant la sortie de l'Europe, de l'Euro, de l'Otan -pardon c'est une redite mais c'est aussi le préalable- la justesse d'analyse que je reconnais à un F ASSELINEAU président de l'UPR me suffit pour l'instant. Je ferais bien également de Alain BENAJAM président de VOLTAIRE FRANCE et de sa dialectique éclairée l'aliment de ma réflexion. Oui le pédalo est très insuffisant, l'arbre creux aussi et je perfectionne quand à moi mon free style en embarquant des passagers dans la tourmente qui s'annonce tout en souhaitant que vaillamment notre pays reste à flot !
Réponse de le 03/06/2013 à 6:46 :
Mon pauvre ami, vous allez encore être déçu... Vous n'avez pas encore cerné le pourquoi de l'existence du FN.

Sans doute avez vous une info que nous n'avons pas ? alors vous qui savez tout manifestement à quoi sert le Fn ? pour ma part, je préfére les solutions radicale plutot que le monde bisounours...mais on le sais ...le francais est un trouillard par exellence...je parle des trois quart des gens qui se plaignent mais ne font rien quand les élections sont là ...( et d'entendre ces même gens dire ""ah oui mais vous savez ...il risque d'y avoir des problèmes ensuite""parceque bien sur nous ne les avons pas encore ces problèmes....alors comme le dit ma femme et moi ...et va chier...la france...
Réponse de le 03/06/2013 à 8:55 :
@ fred 38220 Tous les éléments du je cite " pourquoi de l'existence du FN" sont sur le net, il suffit de se baisser pour les ramasser, cela suppose juste de ne pas souscrire à priori au discours simpliste des bonimenteurs de la famille LE PEN. "Apprends à un homme à pêcher, il ne te demandera jamais plus de poisson....". Cherchez et si vous ne trouvez pas, je vous indiquerai les sources car je crois vraiment à l'effort personnel.
a écrit le 30/05/2013 à 13:32 :
Atali pas comprendre le monde. La France est un cas de rénovation.
a écrit le 30/05/2013 à 13:31 :
... a les experts qu'elle mérite. A pays de baltringues, experts foireux ! Mais espérons tout de même que la Commission ira au bout de cette noble mission et que la zone euro et l'Europe voleront enfin en éclats !
a écrit le 30/05/2013 à 13:03 :
Ah Mr Attali reconnait que la réalité est une succession de "banalités"? Les réformes que la commission exige, sont donc d'une banalité exemplaire et necessaire! Je suis tout à fait d'accord. Alors, le gouvernement et le président français attend QUOI et jusqu'à QUAND pour les mettrent en place? Président normal, mais pas banal du tout, ça nous pouvons le dire! Du moins, la folie n'est jamais banal...
a écrit le 30/05/2013 à 13:00 :
Matheo @ dans son livre :"Tous ruiné dans dix ans ?" Dette publique la derniére chance.
L'emprunt est équivalent à l'impot et père de la même maniére sur les contribuables. Moi, je préfére citer Montesquieu :"ôte les revenus véritables de l'état à ceux qui ont de l'activité et de l'industrie, pour les transporter aux gens oisifs, c'est-à-dire qu'on donne des commodités pour travailler à ceux qui ne travaillent point, et des difficultés pour travailler
à ceux qui travaillent. Je lis tellement de livre, mais il me semble d'y avoir lu, qu'il y avait
trop de niveaux administratifs.
Réponse de le 30/05/2013 à 14:22 :
Le déficit est énorme puisqu'il est voulu, il fallait produire des budgets en déficit année après année pour emprunter au marché, le résultat est acquis, pourquoi s'en étonner ?
a écrit le 30/05/2013 à 12:59 :
... tue l'Europe" ? Parfait ! Surtout qu'elle n'abandonne pas en si bon chemin ! Le mieux d'Europe, c'est pas d'urope du tout. le mieux d'euro, c'est le retour aux monnaies nationales et indépendantes les unes des autres. Stop à cette Europe mafieuse, voyou et corrompue. Stop à un euro qui n'est là que pour asservir les peuples et faire la fortune du monde de la finance.
a écrit le 30/05/2013 à 12:55 :
Autrement dit, il plaide pour une Europe à deux vitesses...
Réponse de le 30/05/2013 à 14:02 :
C'est déja le cas, il y a celle qui fait des réformes et l'autre pas
Réponse de le 30/05/2013 à 14:47 :
Il faudrait que l'Union Européenne soit zone de libre échange minimaliste à 27 ou 28, et qu'à partir de la zone Euro, une Europe sérieuse, démocratique et fédérale se mette en marche, avec un gouvernement européen élu.

Là, on pourrait commencer à jouer dans la cour des grands et à résoudre nos problèmes économiques.
Parce que pour l'instant, tout le monde tire la couverture à soi de façon égoïste et on n'avance pas...
a écrit le 30/05/2013 à 12:52 :
Arrêtez de donner l'importance à ces grabataires socialos , ils ont coulés la France dans les années 80 et maintenant sans vergogne ils osent jouer les grands conseilleurs , lamentable !
a écrit le 30/05/2013 à 12:46 :
Esperons quela Comission sera moins efficace dans son assassinat de l'Europe que ce grand economiste donneur de conseils l'a ete dans celui de la BERN.
a écrit le 30/05/2013 à 12:45 :
Attali comedy faiseur d'articles...il en fait du travail ....
a écrit le 30/05/2013 à 12:28 :
MDR ! MDR ! MDR !
Attali n a plus aucune credibilite ! Il est a l origine d un rapport sur la liberalisation de la croissance, suivi point par point par Sarkozy, et devinez quoi : OH surprise cela n a rien libere du tout.
Attali est un pseudo expert, qui fait de l argent en vendant des livres que des "neigre" redige pour lui !
MDR MDR MDR ! Monsieur Attali, retouner cultiver vos tomates et faite vous oublier
Réponse de le 30/05/2013 à 13:17 :
Vous pourriez être un peu plus respectueux pour les cultivateurs de tomates bio, non ??
a écrit le 30/05/2013 à 12:23 :
on n'entend jamais attali propposer les vrais économies telle suppression de la moitié des députés des 3/4 des sénateurs , des agences bidons dont il fait sans doute partie,du trop de ministéres, de comités théodules ,d'ahgence d'état ,du trop grand nombre de cadres dans les hopitaux du gachis de l'éducation nationale,
a écrit le 30/05/2013 à 12:21 :
On sort quand de l'Euro?
Réponse de le 30/05/2013 à 14:05 :
Vous déménagez quand hors de la zone euro?
Réponse de le 30/05/2013 à 15:38 :
+1 facile mais bien drôle et bien envoyé
Réponse de le 30/05/2013 à 16:13 :
L'europe est morte que vous le vouliez ou non. Vive la France libre !
a écrit le 30/05/2013 à 11:51 :
Donnons-lui un balai pour voir ce qu'il est capable de faire avec...!!!
a écrit le 30/05/2013 à 11:30 :
La commission ne tue pas l'Europe, c'est les Etats qui font n'importe quoi en dépensant plus que ce qu'ils gagnent et ne font rien pour rectifier leur budjet. On veut vivre au dessus de nos moyens pour toujours, sans rendre des comptes; La réalité nous rattrapent. Nos politiques ou économistes cherchent des excuses, des boucs émissaires, des théories pour s'exonérer de leur incompétence et leur inaction (c'est pas vendeur pour se faire réélire de supprimer des aides et des niches fiscale). Finalement, un président ne devrait pas pouvoir se faire réélire afin de ne pas faire de clientélisme et de penser uniquement au bien de la France. Ca pourrait aider
Réponse de le 30/05/2013 à 11:53 :
Je partage en partie ton agacement, par contre, je me demande quand même comment les Américains qui vivent largement au dessus de leurs moyens (bien plus que nous) s'en sortent . Les USA reste l'économie la plus compétitive du monde !, mais pas l'Europe qui enchainent pourtant les plans de rigueur................as tu une piste de réflexion à ce sujet ?
Réponse de le 30/05/2013 à 12:12 :
La réponse concernant les USA = c'est la planche à billet. Les américains sont dans une situation pire que la notre et pourtant ils ne sont pas socialistes.
Réponse de le 30/05/2013 à 12:19 :
On dit souvent qu'on ne prette qu'aux riches. Je connais moins les USA mais ils font beaucoups plus d'argent que nous par leur commerce extérieur, leur libéralisme (et ils jouent aussi sur le dollard). Ils sont aussi très endettés et ils ne savent pas comment payer leurs "fonctionnaires" en septembre 2013 à moins de relever le plafonds de la dette (ce qu'ils ont déjà fait l'année dernière). Ils ne s'en sortent pas vraiment comme certains le disent.
Réponse de le 30/05/2013 à 12:29 :
Il y a deux points:
L'Etat est un mauvais gestionnaire (la droite comme la gauche).
Le deuxieme point: les entreprises privées sont aussi nulles que l'Etats.
Il suffit de voir les innovations des entreprises française ==> nulles.
On est mal barré.
Réponse de le 30/05/2013 à 12:33 :
Sans oublier que la monarchie américaine, dès qu'elle se sent un peu menacée en politique intérieure, applique la bonne vieille recette des monarques européens du moyen age, une bonne croisade pour aller mettre sur la g... des arabes. Ca occupe le bon peuple qui n'a rien demandé, et permet au passage d'aller piller un peu de ressources locales.
Réponse de le 30/05/2013 à 12:35 :
Le retour à un septennat, mais non renouvelable, serait peut être une bonne idée, en effet. Une proportionnelle totale aux législatives, débouchant sur un gouvernement de coalition, aussi (oh bien sûr, UMP et PS prétendent que ça ne marcherait pas car ils vivent du système actuel...).
Réponse de le 30/05/2013 à 12:42 :
La réponse est évoquée par @MFA, plus haut, les US font marcher la planche à billet en rachetant, notamment, partie de leur émission de bons du trésor soit en décryptant, rachètent du papier WC avec du papier virtuel ! Forts ces américains ! Quand la perte de confiance s'installe, il leur reste la spéculation sur les matières premières, industrielles ou alimentaires autrement productive via les leviers de la finance anglo saxonne complice et le tour est joué... L'Europe est un machin d'une volonté de construction américaine avec un président Barosso aux ordres des USA, entretenant de façon délibérée une politique de division et de concurrence entre état afin d'aboutir à l'échec et au pillage programmé. L'Europe est voulue par les US contrairement à l'idée Européiste entretenue, en l'enchainant dans sa tour de Babel, c'était un moyen de la fixer, de s'en assurer, la contraindre et la piller. Sortons de l'Europe, de l'Euro, de l'Otan, vite.
a écrit le 30/05/2013 à 11:30 :
Sur le constat J.Attali est lucide mais au final il veut rajouter une nouvelle structure technocratique pour résoudre le dysfonctionnement démocratique de l'Europe. Nous avons déjà la commission européenne (1 membre par pays nommé à la suite d'obscures tractations), la commission européenne (chefs des états membres), l'eurogroupe (ministres des finances), la BCE, etc ... A contrario, le parlement européen est marginalisé alors que c'est la véritable représentation démocratique des citoyens. Il est urgent de lui redonner la place qui devrait être la sienne et de réduire les prérogatives de la commission européenne. Le parlement devrait statuer sur les directives ou les questions budgétaires qui sont aujourd'hui entre les mains de la commission. Le droit de vote pourrait être restreint aux seuls membres de l'eurozone lorsque un point relève des accords ou des traités entre eux. Si nous laissons les technocrates à la manoeuvre, ils exigeront toujours plus de pouvoir et ils décideront de notre avenir en fonction d'obscurs intérêts.
Réponse de le 30/05/2013 à 12:26 :
Il y a trop de grosses commissions dans cet espace réduit bruxellois .. Il est grand temps de tirer la chasse, pour faire place nette... ;-)
a écrit le 30/05/2013 à 11:27 :
C afait 20 ans que ce pseudo expert se trompe et faudrait suivre ses conseils ? Pourquoi les médias donnent la parole à ce Monsieur fervent supporter d'un gouvernement mondial ?
Réponse de le 30/05/2013 à 12:29 :
+100000
a écrit le 30/05/2013 à 11:26 :
et il croit vraiment qu'avec un gouvernement économique , notre Normal 1er ne fera pas la roue avec ses "moi,je sais, moi je dis, moi je veux moi je je je ". bien sûr qu'il faut une gouvernance politique et économique mais pour autant, les français n'en feront qu'à leur tête et les allemands aussi. on n'est pas sorti de l'auberge à moins d'en acheter le fonds. Rendez-vous en 2080 mais en shorts
a écrit le 30/05/2013 à 11:21 :
On a pas entendu Attali se plaindre des textes lorsqu'il nous disait qu'il fallait absolument signer les traités qui ont amené a cette situation. "Que le grand projet européen laisse place à une vaste zone de libre-échange" mais c'est deja le cas, avec ou sans l'euro, grâce aux traités auxquels il a participé et qu'il a promu.
Au final, c'est plutot lui qui tue l'Europe.
Réponse de le 30/05/2013 à 12:00 :
+1
a écrit le 30/05/2013 à 11:17 :
malheureusement il a raison , l'Europe est en train de se suicider en proposant ces dictats car la france n'est pas la seule a ce faire taper dessus , elle donne le là aux corporatismes nationaux , aux partis extrémistes et surtout au travail de sape de certains qui font partie de l'union que pour que la situation actuelle qui les avantagent le plus perdure , c'est un fait , bon son rapport a fini sous un placard , mais le dictat de bruxelles est inadmissible ? , ah les français , ils pensaient gouverner l'Europe .. mais ils sont fâchés avec les mathématiques et donc les fractions 1 parmi 27 , par contre en france on a 1 corporatisme pour tous , tous pour 1 dans la rue et la greve , ce qu'aucun gouvernement ne veut affronter , 68 est resté dans les têtes des élites qui étaient paniquées
a écrit le 30/05/2013 à 11:17 :
il faut arrêté de parler pour rien dire, il faut revenir a l'essentiel n'en déplaise a Mr Attali expert depuis trop longtemps..
a écrit le 30/05/2013 à 11:15 :
une commission qui se permet de nous donner des conseils alors que notre grand économiste Attali ne la présidait pas est une absurdité
a écrit le 30/05/2013 à 11:07 :
Si Jacques Attali affirme cela alors, tous le contraire c'est la bonne voie a suivre.
Réponse de le 30/05/2013 à 11:22 :
+1
a écrit le 30/05/2013 à 11:07 :
c'est le fait d'avoir une europe politique qui nous tue : une europe zone de commerce serait infiniment plus efficace
a écrit le 30/05/2013 à 11:00 :
Il est partout et de tous les temps! Qu'a-t-il fait, lui, le causeur inoxydable, en dehors de vivre sous les ors de la République et de s'y adapter telle une salamandre?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :