Silvio Berlusconi privé de politique pendant deux ans...en théorie

 |  | 261 mots
Lecture 2 min.
Silvio Berlusconi ne pourra plus être élu ou voter pendant deux ans / Reuters.
Silvio Berlusconi ne pourra plus être élu ou voter pendant deux ans / Reuters. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'ancien chef du gouvernement italien a été condamné à deux ans d'interdiction de mandat public, ce samedi, par la cour d'appel de Milan. Silvio Berlusconi est également privé de son droit de vote.... en théorie. En pratique, ces deux décisions ne sont pas près d'être mises en œuvre.

Nouveau pas vers la sortie pour Silvio Berlusconi. La cour d'appel de Milan a condamné le sénateur et chef de file du Peuple de la Liberté, ce samedi 19 octobre, à deux ans d'interdiction de mandat électif et de droit de vote, suite à sa condamnation pour fraude fiscale dans l'affaire Mediaset.

L'ancien président du Conseil et magnat des médias, âgé de 77 ans, est poursuivi pour avoir artificiellement gonflé - au travers de sociétés écrans off-shore - les prix d'achat des droits de diffusion de films américains diffusés sur ses chaînes de télé. Le but ? Réduire le montant de ses bénéfices en Italie pour payer moins d'impôts. Le manque à gagner pour le fisc italien a été évalué à 7 millions d'euros.

Le 1er août dernier, Silvio Berlusconi avait été condamné à quatre ans de prison par la Cour de cassation dans cette affaire. La peine avait été rabaissée à un an en raison de son âge, réalisée en fait via des travaux d'intérêt général.

> Affaire Mediaset: pourquoi Berlusconi n'ira jamais en prison.

L'interdiction prononcée aujourd'hui devra encore passer plusieurs barrières avant d'être effective. Silvio Berlusconi peut encore faire appel de ce jugement, qui devra également être approuvé par le Sénat pour être entériné. Le sexagénaire, sénateur, profite en effet de l'immunité parlementaire. Ses collègues du Sénat devront justement très prochainement se prononcer sur sa levée ou non.

> Berlusconisme : une histoire italienne en douze dates.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2013 à 12:29 :
j?espère qu'il ne fera pas de Berlusconneries d'ici là !;o))))))))))))
a écrit le 20/10/2013 à 2:46 :
sexagénaire s'il a comme écrit plus haut 77 ans. Septuagénaire... ça oui! Les Français sont décidément de plus en plus fort en... french! Sacrées grenouilles... Et entre nous, à cet âge là, que fait-il encore en politique ? Moi qui croyais que seule la France avait des vieux en politique, je vois que les péninsulaires ne valent guère mieux ! Du balai, des jeunes svp (ps j'ai 67 ans...) :-)))
a écrit le 19/10/2013 à 23:27 :
Est-ce à dire que Berlusconi va créer un parti politic dans sa maison de retraite ?
a écrit le 19/10/2013 à 19:47 :
Il y a un erreur dans l'article. L'interdiction c'est un act judiciare et donc ne devra pas etre approuve par le Senat.
a écrit le 19/10/2013 à 19:47 :
Il y a un erreur dans l'article. L'interdiction c'est un act judiciare et donc ne devra pas etre approuve par le Senat.
a écrit le 19/10/2013 à 16:59 :
berlusconi , le Peuple t'a jugé. Le Peuple n'aime pas ceux qui fricotent avec Mussolini...Même dans le passé. Dégage...!!!
a écrit le 19/10/2013 à 16:23 :
Doit on considérer que sa peine n'est que " toute théorique "...??? Auquel cas , vous aurez des soulèvements...pas forcément "théoriques."
a écrit le 19/10/2013 à 15:40 :
Au moins ça lui laisse le temps de prendre son pied :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :