Marine Le Pen n'aura pas de groupe au Parlement européen

La dirigeante du Front national n'a pas réussi à constituer un groupe dans le délai imparti, le 24 juin au soir.
Avec ses alliés, Marine Le Pen pouvait pourtant compter sur un nombre de députés suffisant. Problème: ceux-ci devaient provenir de sept nationalités différentes. (Photo: Reuters)
Avec ses alliés, Marine Le Pen pouvait pourtant compter sur un nombre de députés suffisant. Problème: ceux-ci devaient provenir de sept nationalités différentes. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)

Elle avait jusqu'au 24 juin au soir. Mais, malgré son succès aux élections européennes du mois de mai, Marine Le Pen n'est pas parvenue à constituer un groupe au Parlement européen. Le vice-président du Front national, Florian Philippot, l'a confirmé à Reuters:

"Nous n'avons pas de groupe, pour le moment en tout cas".

Il a toutefois souligné:

"Mais nos élus, les plus nombreux de la délégation française, seront là pour défendre, groupe ou pas groupe, les intérêts de la France en toute circonstance",.

Une députée FN débauchée par l'Ukip

Avec ses quatre alliés historiques (le Parti de la Liberté (PVV) néerlandais, le Vlaams Belang belge, le FPÖ autrichien et la Ligue du Nord italienne), Marine Le Pen pouvait pourtant compter sur un nombre de députés suffisant. Problème: ceux-ci devaient provenir de sept nationalités différentes, ce qui compliquait la tâche.

La dirigeante du FN a de surcroît souffert de la rivalité de Nigel Farage, le chef du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip), qui s'est payé le luxe de former un groupe la semaine dernière en débauchant une députée FN. Baptisé "Europe de la liberté et de la démocratie", il rassemble le Mouvement 5 étoiles de l'humoriste italien Beppe Grillo, le parti lituanien Ordre et justice, les Démocrates suédois ainsi qu'un élu tchèque, un Letton et une Française dont l'arrivée a été décisive.

Certains partis jugés infréquentables

Fin mai, Marine Le Pen s'était pourtant dite confiante dans la possibilité de constituer un groupe en compagnie de ses alliés. Geert Wilders, le chef du PVV néerlandais, avait qualifié leur rencontre "d'historique".

Mais les options étaient minces. Le Front national excluait en effet de s'allier avec certains partis, comme les néonazis d'Aube dorée grecs ou le Parti national-démocrate allemand, qu'il juge infréquentables.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 24/06/2014 à 19:37
Signaler
Elle y arrivera tout de même! volontaire, courageuse, hardie, et ne s'en laissant pas compter par ceux qui la traitent d'agressive, alors que ce sont eux, qui ne la laissent même pas s'exprimer, avec violence et arrogance souvent (et c'est elle que l...

à écrit le 24/06/2014 à 15:32
Signaler
Petit à petit l'oiseau fait son nid et malgré les pressions de l'UMPS, le FN s'installera durablement au parlement européen et probablement à la prochaine présidence...

à écrit le 24/06/2014 à 14:53
Signaler
Marine s'en moque éperdument. Elle sera présente au second tour présidentiellle. Bon vent ma Marine ^_^

à écrit le 24/06/2014 à 14:05
Signaler
Pas grave! elle s'en sortira tout de même! ça ne l'empêchera pas de filer de bons coups de balai dans ces réunions de cols blancs...Vive Marine !!!

à écrit le 24/06/2014 à 12:58
Signaler
Comme le dit l'UPR depuis toujours, le FN ne sert à rien sinon à faire croire à une prétendue sortie de l'Union alors que l'intention n'y est pas !

à écrit le 24/06/2014 à 11:42
Signaler
On a rarement vu des defilés avec Fachos de tous les pays unissez vous ! Et puis le FN c'est une affaire de famille, on y lave son linge en famille

à écrit le 24/06/2014 à 11:24
Signaler
TANT QU IL Y AURAS DES GOGOS POUR CROIRE EN EUX LA FAMILLES LE PEN S ENRICHIRA? S EST BIEN LA PREUVE QUE LA POLITIQUE EST DEVENUE UN BINES COMME LES AUTRES ???

le 24/06/2014 à 13:27
Signaler
vous avez tout dit !

le 24/06/2014 à 17:23
Signaler
pourriez vous un peu vous appliquer, svp? ouf!

à écrit le 24/06/2014 à 11:04
Signaler
Elle n'a qu'à s'en prendre à Jean-Marie... il est trop franc et rappeler les fondamentaux du FN au beau milieu des négociations a probablement causé cette déroute politico-financière. Mine de rien le "groupe" FN a en effet perdu une bonne vingtain...

le 24/06/2014 à 19:22
Signaler
trop franc, oui, ....surtout un brin provoc" !

le 24/06/2014 à 20:26
Signaler
Il y en a qui en pas de sympathie pour les idées des Lepen mais il n'en connaisse que ce que l'on leur répète sans plus! De simple perroquet....

à écrit le 24/06/2014 à 10:52
Signaler
Ha oui, le groupe de Farage. Ça c'est du bon. Farage est un excellent orateur. Lui, il va vraiment déménager.

à écrit le 24/06/2014 à 10:38
Signaler
cela et bien dommage devant un ramassie de planqué de tout bord !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.