Insatisfait de son salaire, un membre du gouvernement britannique démissionne

Le ministère des Affaires étrangères britannique n'en finit pas de compter des démissions dans ses rangs. Un nouveau membre du cabinet, Mark Simmonds, a décidé de partir pour des raisons financières.
Le sous-secrétaire d'État, chargé de l'Afrique, Mark Simmonds, démissionne pour manque de temps et d'argent consacré à sa vie de famille.
Le sous-secrétaire d'État, chargé de l'Afrique, Mark Simmonds, démissionne pour manque de temps et d'argent consacré à sa vie de famille. (Crédits : BBC)

Dans le gouvernement conservateur de David Cameron, le ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth connait une vague de départs. Mark Simmonds quitte son poste de sous-secrétaire d'État en charge de l'Afrique, au sein du ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth, à cause de la distance avec sa famille et de l'argent.

Comme il le déclare à la BBC:

"Les indemnités qui permettent aux députés de rester à Londres pendant que leurs familles sont loin d'eux - ma famille vit dans le Lincolnshire, dans ma circonscription - ne m'autorisent pas à louer un appartement qui puisse héberger ma famille. Donc je vois rarement ma famille et je dois faire passer la vie de famille en premier."

Un député onéreux

L'autorité indépendante des normes parlementaires déclare pourtant qu'un député avec 3 enfants, ce qui est le cas de Mark Simmonds, peut demander 27.875 livres sterling pour loger sa famille en plus de son salaire de base, soit plus de 35.000 euros, par an qu'il faut additionner aux 65.738 livres sterling (82.693 euros) qu'il reçoit chaque année. D'ailleurs, sa femme, Lizbeth Simmonds, fut employée dans son cabinet, gagnant 31.440 euros par an.

En outre, cette institution indique dans son rapport annuel de dépenses par député que Mark Simmonds fait partie des parlementaires les plus onéreux, avec près de 221.500 euros de dépenses durant l'année législative 2012-2013.

Un siège à prendre

Le député conservateur a profité de son départ du ministère pour annoncer qu'il ne se représenterait pas aux prochaines élections législatives de mai 2015. Sa circonscription du Lincolnshire pourrait bien tomber dans l'escarcelle du parti eurosceptique Ukip, avec une probabilité que Nigel Farage, le leader du parti, soit le candidat dans cette circonscription.

Lire aussi >> Nigel Farage, le porte-drapeau des eurosceptiques britanniques

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 16/08/2014 à 19:23
Signaler
Moi je veux bien prendre sa place 171.000 euros par an, c'est pas mal.

à écrit le 15/08/2014 à 14:57
Signaler
moi je veux bien remplacer ce monsieur si je gagne plus de 1400eu/mois.

à écrit le 14/08/2014 à 6:58
Signaler
Oh le pauvre; c'est sûrement le plus a plaindre!!!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.