Indemnités : ces parlementaires qui gagnent plus dans le secteur privé

 |   |  433  mots
Jean-Michel Baylet (PRG), Philippe Briand (UMP), Jean-Sébastien Vialatte (UMP), ean-François Copé (UMP) , Gilbert Collard (FN) et  Frédéric Lefebvre (UMP) font partie des parlementaires ayant eu en 2013 les plus importants revenus grâce au secteur privé.
Jean-Michel Baylet (PRG), Philippe Briand (UMP), Jean-Sébastien Vialatte (UMP), ean-François Copé (UMP) , Gilbert Collard (FN) et Frédéric Lefebvre (UMP) font partie des parlementaires ayant eu en 2013 les plus importants revenus grâce au secteur privé. (Crédits : reuters.com)
Selon Mediapart, 124 députés et sénateurs auraient, au total, touché plus de 6 millions d'euros du secteur privé en 2013.

Avocats, médecins, enseignants, dirigeants d'entreprise... Plus d'un parlementaire sur dix serait concerné. D'après Médiapart, qui a décortiqué les 925 déclarations d'intérêts publiées sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique - celles de 348 sénateurs et 577 députés -, 124 parlementaires auraient touché quelque 6,1 millions dans le privé en 2013.

Des revenus supérieurs à leurs indemnités de parlementaires

Pour expliquer ce chiffre, le site précise que ce décompte "provient du calcul de l'ensemble des montants versés hors mandats électifs (député, maire, conseiller général ou régional, président d'un établissement public de coopération intercommunale)".

Lire aussi: Mandats, et les plus gros cumulards sont...

Le verdict est sans appel. Selon le site d'investigation, une trentaine de ces parlementaires déclarant percevoir plus de 60.000 euros par an du privé, auraient, au total, touché plus de revenus de ce secteur que d'indemnités provenant de leur fonction publique (5.108,27 euros mensuels pour un député et 7.100,15 euros pour un sénateur, rappelle le site)!

Le Top 10 des parlementaires qui gagnent le plus dans le secteur privé

Le site publie ainsi le top 10 des parlementaires qui s'avèrent les mieux rémunérés dans le secteur privé:

C'est le sénateur du Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet (PRG) qui arrive en tête avec 680.880 euros perçus en tant que président du groupe de presse Dépêche du Midi, du journal Midi Olympique, de La Nouvelle république des Pyrénées et que dirigeant de la SAS Occitane de communication.

Il est suivi par le député UMP de l'Indre-et-Loire Philippe Briand qui a touché quelque 462.842 euros.

Le député UMP du Var, Jean-Sébastien Vialatte, n'est pas en reste, avec 266.773 euros gagnés grâce à son laboratoire d'analyses médicales.

Viennent ensuite le député de Seine-et-Marne et maire UMP de Meaux Jean-François Copé (231.808 euros),  le député UMP de la 1ère circonscription des Français établis hors de France, Frédéric Lefebvre (207.575 euros), le député du Gard Gilbert Collard (192.156 euros), le Sénateur UDI de la Mayenne François Zocchetto (188.583 euros), le sénateur UMP de Paris Pierre Charron (186.214 euros), le député UMP de la Haute-Marne Luc Chatel (181.135 euros), et enfin le député PS représentant les Français établis hors de France (7e circonscription) Pierre-Yves Le Borgn' (168.000 euros).

--------------------------

Pour aller plus loin:

>> Les "petites" économies qu'entraînerait le non-cumul des mandats

>> "Le cumul des mandats est une assurance tous risques pour exister politiquement"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2014 à 22:34 :
Le sénat est une assemblée de notables qui échappent, aux citoyens .
a écrit le 13/08/2014 à 22:31 :
Mettons les chômeurs aux manettes et vous verrez vous ne le regretterez pas !
a écrit le 07/08/2014 à 19:24 :
Mais, bon sang, comment font les Français pour supporter tout cela??? ! c'est incompréhensible! ça dépasse l'entendement ! à quand une manif, jusqu'aux portes de l'Elysée? ! une immense manif qui gronde et rue dans les brancards! il faudra en arriver là, ne vous y trompez pas !
Réponse de le 07/08/2014 à 20:37 :
Les français sont des veaux n'en attendez rien... ils ont élu et réelu les copé, balkany, lefevre, chatel et Collard !!!

Non seulement ils sont cuits au point de voter pour la politicarde professionnelle jeanmarine lepen mais beaucoup sont même prêts pour revoter Sarko, c'est dire dans quel état de confusion ils sont.
Réponse de le 10/08/2014 à 12:58 :
Amusant que le premier de la liste soit de gauche et gagne 50% de plus que le deuxième...
Vive la gauche caviar!
Et Fabius et DSK?
a écrit le 07/08/2014 à 18:39 :
ce que disait le député René dosiere ils non rien a faire dans ce gouvernement ils sont des opportunistes qui se gavent des deniers des contribuables
donc il faut les virés a grand coups de pompes dans le c.... mais qui va dénoncer cette gageure , et en plus le parasite sarko va refaire sont entré alors que lui touche de tout coté.
notre pays est bien une monarchie absolut
a écrit le 07/08/2014 à 18:11 :
voilà comment ils se foutent de notre g... !
Coluche disait que le discours des hommes politiques était simple : "Dîtes-nous ce dont vous avez besoin et on vous apprendra comment vous en passer !"
(pendant qu'ils gardent tout pour eux, sans partager, évidemment !)
Réponse de le 07/08/2014 à 19:26 :
et à côté de ces malpropres, les Français souffrent, se désespèrent...! jusqu'à QUAND?? !! qu'ils pourrissent avec leur fric! indécent! révoltant! scandaleux!
a écrit le 07/08/2014 à 14:07 :
la honte...la honte ...qui peu avoir confiance ..en cette période dite de CRISE
a écrit le 07/08/2014 à 13:56 :
Les députés qui gagnent de l'argent dans le privé, c'est tout simplement de l'abus de biens sociaux, car ne pouvant être au four et au moulin, ils volent indubitablement soit leur employeur privé, soit le contribuable qui le paie au parlement :-)
a écrit le 07/08/2014 à 12:55 :
non seulement ils coulent la france mais ils ne laissent aucun choix aux citoyens. aucun vrai débat de fond avant les élections, rien sur comment résorber la dette, le monstre de dépense publique, le chomage... et après les élections, ils font ce qu'ils veulent...une vraie dictature politico-administrative qui se serre les coudes, gére ses privilèges et gaspillages, et ponctionne le privé à un niveau record d'europe pour se financer grassement tout en prenant dans les caisses en toute impunité !! vive la france et sa démocratie qui est une caricature à l'échelle de la planète !!
a écrit le 07/08/2014 à 12:49 :
bon article mais il faut comparer ce sui est comparable. dans le privé un cadre pilote par les objectifs, suit et corrige les résultats, réorganise les services et anticipe, est jugé sur ses résultats avec un gros risque sur son emploi !!! dans le monde politique et administratif (même milieu), totalement l'inverse : aucuns objectifs, encore moins de pilotage par les résultats, jamais de réorganisation ni rationnalisation des services, qu'on travaille ou pas payés pareil... mme lebranchu a fini de supprimer la prime au mérite !!!! tout ça avec la garantie de l'emploi !!! donc les politiques et administratifs sont dix fois trop payés par rapport au privé vu qu'ils ne gérent absolument rien, les résultats sont absiolument catastrophiques, ils continuent à détruire le pays en augmentant indéfiniment la dépense publique et la dette en saignant le privé !!!! ce ne sont que des parasites de la société !!!! et ils nous obligent à les payer royalement pour ce constat accablant !!!
a écrit le 07/08/2014 à 12:42 :
l'article parle des revenus indécents de ces politiciens qui coulent la france, mais il faut parler des indemnités, primes, forfaits ... totalement indécents. les ministéres se sont distribués plus de 23millions en prime de résultats, sans doute pour augmentation du chômage, de la dette et de la dépense publique.!!! dans le privé c'est non seulement pas de primes s'il n'y a pas de résultats, mais virés de suite pour incompétence lourde !!! + prime de missions, frais forfaitaires, caisses noires de députés et sénateurs etc etc... tout ce beau monde se sert dans la caisse, se vote ses propres augmentations, le sénat s'octroie 1,5 milliards pour améliorer leur retraite.....la france est devenue une mafia publique incroyable et cynisme absolu : en "toute légalité" puisqu'ils se votent ces détournements massifs d'argent public en bande organisée !!!
a écrit le 07/08/2014 à 11:58 :
c'est bien français comme réaction:on tape sur les fonctionnaires pour encenser les entrepreneurs,et quand un député est entrepreneur il est traité de vendu ou de pourri.au contraire ,félicitons nous que nos élus aient plus de revenus issus de leur travail honnete!
Réponse de le 07/08/2014 à 12:52 :
vous parlez de cahuzac et de tous vos copains ? les élus sont en total conflit d'intérêt permanent, ils sont beaucoup trop payés pour ne rine faire, uniquement couler le pays en laissant la gabegie publique se perpétrer !!! des archi nuls en gestion, que des dépensiers !!! la débâcle économique à laquelle on assiste devrait entrainer le licenciement automatique de ces destructeurs du pays !!
Réponse de le 07/08/2014 à 15:07 :
C’est bien socialiste comme réaction : le gouvernement Hérault rackette fiscalement les pauvres, le gouvernement Valls souhaite s’en prendre aux rentes de situation (avocats, notaires…) alors que certains parlementaire ont obtenu leur titre d’avocat par équivalence grâce à leur mandat, voire n’ont aucun diplôme universitaire en droit.
Venez-voir combien de personnes réussissent l’examen d’entrée dans les centres de formation d’avocat, après 5 ans d’études universitaires sélectives, plus une année de préparation à l’examen. Faut-il se féliciter de ce privilège, de ce cumule : traitement + honoraires d’avocat ? Je vous croyais soutenir un « gouvernement exemplaire » ? Comment peut-on prétendre ne pas être influencé lors du vote d’une loi, d’une commission d’enquête lorsque l’on est rémunéré par des acteurs du privé et non des moindres ?
Comment pouvez-vous avoir le temps nécessaire pour faire convenablement votre travail de parlementaire et un autre métier ? Lequel privilégiez-vous ? La représentation des français ou celle de vos clients ? Il y a peu votre parti parlait du partage du travail "grâce" aux 35 heures (« travailler moins pour travailler tous »), n’est-ce pas en contradiction avec votre propre idéologie ? Etes-vous favorable au « travaillez plus pour gagner plus » défendu par Nicolas Sarkozy ? Savez-vous ce que signifie l’expression « manger à tous les râteliers » ?

"Méfiez-vous de la femme qui parle de sa vertu et de l'homme qui parle de son honnêteté" (proverbe slovène).
Réponse de le 07/08/2014 à 18:22 :
Ca, c'est bien envoyé !!!
Réponse de le 08/08/2014 à 14:59 :
Se faire payer par des personnes privées afin de les conseiller dans la façon d’éluder la loi que vous avez votée.
Vous trouvez cela normal ?
a écrit le 07/08/2014 à 10:54 :
Article purement populiste qui cherche à discréditer ceux qui ont réussi. La question pertinente serait de savoir si leur fonction politique a permit un enrichissement personnel. Et là, aucune information ! C'est la façon dont une personne fait fortune qui importe, pas son montant.
Réponse de le 07/08/2014 à 11:15 :
oui, cela créer de la confusion plus qu'autre chose, la transparence reste nécessaire cependant pour tout élu en fonction
a écrit le 07/08/2014 à 10:29 :
Vous croyez que Sarkozy et les autre paye comment leur campagnes?
a écrit le 07/08/2014 à 10:21 :
Et pendant ce temps, les Français souffrent...
Réponse de le 07/08/2014 à 13:36 :
ils s'en contrefoutent! les votes de même, ils s'en tapent! voir ce qu'ils ont compris de la "leçon" des municipales, des européennes...nous serons, nous ! TOUJOURS les dondons de la Farce, de la FRANCE!grâce" à nos politicards.
a écrit le 07/08/2014 à 10:10 :
On ne peut pas parlementer si on ne connait rien au business ; alors, le standing social aidant, il n'y a rien de très surprenant puisqu'on le pratique depuis une éternité.
a écrit le 07/08/2014 à 9:23 :
Pour comprendre la vie réelle : le smic pour les députés et les sénateurs (n'est -ce pas cela "être au service du pays") et fin des avantages féodaux, vente des palais ....Allez bonne vacances alors que les Français sont dans la désespérance , messieurs les donneurs de leçons républicaines...
a écrit le 07/08/2014 à 7:48 :
Avec les super élus que nous avons qui travaille 72 heures par jours comment se fait il que la France soit en crise...
a écrit le 07/08/2014 à 0:52 :
Pour le nettoyage des bancs au ps on est à combien? Les sursitaires, c'est combien, 50, 100 ou 150?
a écrit le 06/08/2014 à 23:07 :
Les députés sont riches, on tire sur les taxis!
a écrit le 06/08/2014 à 22:52 :
Que les parlementaires travaillent autrement que dans le public, c'est plutôt une bonne nouvelle. Ou en est-on des sujets dont on parle: avenir du ps, dissolution, démission dans les sondages en ligne.
a écrit le 06/08/2014 à 21:06 :
90% des élus n'ont donc pas d'autres revenus, donc ne sont pas en situation de conflit d'intérêt patent et normalement sont en état de se consacrer à leur devoir d'élu.

Par contre, pour la trentaine qui gagnent plus avec leur activités extra-électives, ça doit cesser! Manifestement il y a de l'emploi fictif dans l'air et la nation ne doit pas tolérer que ce se produise au détriment du fonctionnement de la république. Sans compter les conflits d'intérêts évidents.
Réponse de le 06/08/2014 à 22:20 :
Je ne veus pas être "mauvais joueur " mais attendons pour avoir un peu plus de clarté car vous n'êtes pas sans avoir que le jeu de cache cache est très prisé chez nos élus alors 90 pour cent blanc j'en doute. Un peu de mémoire les fameux micro partis qui permettent de détourner la loi électorale est un bon exemple de la magouille de nos élus.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:17 :
Les choses ont beaucoup avancé dans le domaine de la transparence des élus depuis l'affaire Cahuzac et ça a permis de tordre le cou à certains fantasmes concernant les patrimoines des ministres.
Ça continue avec les élus parlementaires, c'est très bien.
On peut déplorer les manques de moyen de la commission de contrôle et que les sanctions ne soient pas plus sévères, mais on va dans le bon sens et à mon avis les premiers éclairages apportés ne sont pas si mauvais que cela, en tout cas ils ne justifient pas le déchainement antiparlementaire.
a écrit le 06/08/2014 à 20:30 :
Une erreur dans l'article. Gilbert Collard n'est pas député UMP.....
Réponse de le 06/08/2014 à 21:12 :
Le sénateur Dassaut n'est pas cité, alors qu'il a des intérêts financiers dans le groupe Dassault et se trouve être la 4ieme fortune de France selon Forbes.
Réponse de le 06/08/2014 à 23:24 :
Chut! Il y a des sujets et secteurs sensibles, qui, il me semble, mérite un passe-droit, en parallèle à l'activité crée.
Dassault est actionnaire de Thalès, lui-même actionnaire de la DCNS, elle même etc......
+ Dassault-Systèmes, Sogitec, le Groupe Figaro, etc, soit des dizaines de milliers d'emplois pointus notamment dans la défense.
On ne plaisante pas avec ces choses là, alors qu'on cherche de la croissance.
a écrit le 06/08/2014 à 20:29 :
Ok, ils ne veulent pas lâcher leurs petites affaires très lucratives.
Bon, bah, occupons des effectifs.
On va être sympa, on divise par 2, comme les régions, ce qui parait d'ailleurs logique.
-
Etat-Unis:
+ de 300 millions
Nombre des parlementaires américains: 435 (Chambre des représentants)
Nombre des sénateurs américains: 100
-
France
+ de 60 millions
577 députés.
350 sénateurs.
-
Cherchez l'erreur?
-
Si les Etat-Unis avaient les mêmes proportions que nous:
+ de 3400 députés.
+ de 2000 sénateurs.
Comme cela, c'est plus clair?
Réponse de le 07/08/2014 à 9:48 :
Très bonne comparaison + 1000
Réponse de le 07/08/2014 à 10:13 :
En réalité chaque état de la fédération US a également un parlement à compétence législative, soit en gros 5000 députés à mandat électifs qui s'ajoutent au congrès fédéral.

Et puis appliquez le même calcul à la plupart des pays d'Europe et vous vous apercevrez que la France n'est pas une anomalie. Le nombre de députés est en gros inversement proportionnel à la taille de la population.
Réponse de le 07/08/2014 à 15:16 :
Il faut dans ce cas ajouter les 1 757 conseillers régionaux aux 4 058 conseillers généraux, soit 5 815 élus supplémentaires.
a écrit le 06/08/2014 à 20:27 :
Celle de marini est marrante. La SCI de son chateau en corse n'apparait pas ...
a écrit le 06/08/2014 à 19:39 :
Et les avantages en natures ???
a écrit le 06/08/2014 à 19:35 :
Délirant ces revenus...La plupart n'ont donc pas besoin des indemnités de la République. Les économies, on peut aussi en faire là.
Réponse de le 13/08/2014 à 4:54 :
train de vie de l'etat français et si on faisait une comparaison avec l'Allemagne, quelle serait le montant des économies Montebourgeoises?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :