Quand les parlementaires dévoilent leur niveau de revenus

Ce jeudi, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique a mis en ligne les déclarations d'intérêts et d'activité des quelque 900 députés et sénateurs. C'est une première. Un régal pour les petits curieux.
Fabien Piliu
Si vous voulez connaitre le salaire de votre député...
Si vous voulez connaitre le salaire de votre député... (Crédits : reuters.com)

Après les ministres, les parlementaires ! En vertu de la loi du 11 octobre 2013 sur la transparence, qui reprenait l'une des propositions de la Commission de rénovation et de déontologie de la vie publique, présidée par Lionel Jospin, en 2012, les parlementaires doivent désormais déclarer leurs intérêts et leurs activités.

C'est une première pour les parlementaires, les ministres ayant dû se plier à cet exercice parfois dangereux au printemps. Leurs déclarations ont été rendues publiques le 27 juin.

Des publications en ligne ce jeudi

Ce jeudi, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a mis en ligne sur son site Internet les déclarations d'intérêts et d'activités des quelque 900 députés et sénateurs qui siègent à l'Assemblée nationale ou à la chambre haute du parlement.

Les petits curieux se régaleront. A priori, tout y est, à moins qu'il y ait des oublis qui, s'ils sont détectés par l'HTVP, seront instruits par le procureur de la République. De l'année de naissance à la profession en passant  par les activités professionnelles, le montant des rémunérations pour d'éventuelles activités de consultant, la description de l'activité professionnelle du conjoint, les fonctions et mandats électifs sont décrits en détail.

Quelques avocats

Quels enseignements peut-on tirer de cette volonté de transparence, à laquelle la plupart de nos voisins européens sont déjà habitués depuis plusieurs années ? " Il faut rappeler que dans la grande majorité des cas, les parlementaires n'exercent que des fonctions électives. Un peu plus de 10% d'entre eux exercent une activité rémunérée dans le secteur privé en parallèle de leur mandat, ce que la loi autorise par ailleurs. Parmi eux, environ 40 mentionnent une activité d'avocat et nombreux sont ceux qui ont pris les mesures nécessaires en s'omettant du barreau ou en limitant leur activité ", explique dans l'Express l'ancien procureur général auprès de la Cour de cassation Jean-Louis Nadal, le président de l'HATVP.

Ce cumul est-il illégal ? Non. S'il est interdit à un parlementaire de commencer une activité de conseil en cours de mandat, il peut exercer le métier d'avocat.

 

Fabien Piliu

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 26/07/2014 à 11:55
Signaler
Moi, je n'aurais pas le temps d'exercer un deuxième métier! Mais il est vrai que nos élus ne sont pas très assidus.... Ils ne sont pas soumis aus résultats et à la présence !

à écrit le 25/07/2014 à 22:15
Signaler
Enfumage, enfumage et RE-ENFUMAGE! pour croire ces gens là, faut être zinzin à taux plein !!

à écrit le 25/07/2014 à 17:37
Signaler
On à diminuer le nombre de région c’est bien….assurons nous que la masse salariale de ces région diminue également. Pour moins de députés diminuons le nombre de circonscription ce sera encore mieux. Imposons le principe de création de richesse (en...

à écrit le 25/07/2014 à 15:13
Signaler
Commençons par diviser par 2 ou 3 le nombre de députés et sénateurs !

à écrit le 25/07/2014 à 14:31
Signaler
Vous rendez vous compte...900 députés et sénateurs que nous payons pour ne rien faire, immaginez vous un patron qui aurait 900 salariés et que rien ne sortirait de sa société !!!! A la porte les glandeurs et donneurs de leçons !!!!

à écrit le 25/07/2014 à 14:28
Signaler
C' est surtout le niveau de leur intelligence qu' il faudrait publier !!!! Regardez dans quel état nous sommes, pauvre France, le pire c' est qu' encore beaucoup de citoyens leur font confiance !!!

à écrit le 25/07/2014 à 13:39
Signaler
le niveau graphique des écritures est souvent du niveau du primaire, si on fait une analyse graphologique , pour vérifier les critères de compétences, je pense que trés peu serait embauché dans le privé, quant à l'honnêteté, il y a encore plus de do...

le 25/07/2014 à 13:57
Signaler
Il faudrait tenir un graphique avec les plus grosses fortunes sur 5 ans .

à écrit le 25/07/2014 à 11:54
Signaler
il y a une poignée de députés qui en plus de leurs mandats déclarent plus de 100 000 euros annuels de revenus d'une activité annexe. Parmi eux, l’inénarrable copé, l'irrésistible Fillon et le timide Collard. Sachant que les deux premiers cités sont é...

le 25/07/2014 à 13:59
Signaler
Les élus autoproclamés avocats ne sont que des cabinets noirs pour encaisser les rétro commissions lorsque, nom de l'Etat ! il vendent à vil prix les autoroutes français construites sur des terrains dont les paysans ont été expropriés, et payés par l...

à écrit le 25/07/2014 à 11:09
Signaler
Les montants des revenus des parlementaires (sénateurs, députés, président région, départemental, etc...) restent malgré tout élevés par rapport à la classe moyenne des français sachant que leur revenu en majorité vient de l'argent des contribuables...

à écrit le 25/07/2014 à 10:42
Signaler
C'est du strip-tease mais, ils n'enlèvent pas les bas......

le 25/07/2014 à 10:48
Signaler
@Sony Parfaitement résumé...

à écrit le 25/07/2014 à 9:32
Signaler
et encore il y'a des élus qui donne des emplois a leurs femmes et maitresses , mieux que poil emploi , sur d'avoir au moins un travail , certains élus dénoncent l'inquisition a leur encontre , mais vu leurs pratiques morales ils ne récoltent que ce q...

le 26/07/2014 à 8:50
Signaler
Vous semblez oublier que ce sont les Français qui votent pour eux. Quand un ouvrier se présente contre un bourgeois, il n'a aucune chance d'être élu. Dans tous les partis extrême droite comprise, la bourgeoisie est surreprésentée.

à écrit le 25/07/2014 à 8:49
Signaler
transparence, transparence, c'est comme les icebergs il y en a pas mal sous la surface ( sociétés, comptes à l'étranger, revenus non imposés, avantages en nature,.....). Mettez sur le gril, les Copé, Taubira, Hollande, Fabius,........et faites chauff...

à écrit le 25/07/2014 à 0:05
Signaler
Donnez-nous vos avis d'imposition puisque vous disposez des nôtres!

le 25/07/2014 à 10:50
Signaler
Avec ou sans les comptes en Suisse?

à écrit le 24/07/2014 à 23:43
Signaler
Si ce n'est qu'il y a 900 députés et sénateurs. UNE PURE FOLIE au regard des résultats que la France obtient en terme de santé économique. A quoi servent ils ? La première économie serait d'en supprimer un tiers (le tiers Mitterand) et ensuite de le...

à écrit le 24/07/2014 à 20:13
Signaler
Et quelle est la sanction prévue pour ceux qui auront menti par omission ???

le 25/07/2014 à 0:01
Signaler
Aucune: la commission n'en a pas le pouvoir!

à écrit le 24/07/2014 à 19:01
Signaler
Il y a beaucoup de manque , regardez plutôt la député de l isere écologie les verts se déclare retraite de la fonction publique ( enseignante ) et en face ne figure aucun revenu bizarre a priori Certains touchent des revenus d activité de conseil ,...

à écrit le 24/07/2014 à 17:54
Signaler
Et je pense qu'on ne sait pas tout ! On nous donne ce que nous voulons voir mais, le reste ?

le 25/07/2014 à 8:04
Signaler
On nous donne pas ce que nous voulons voir mais ce qu'ils veulent bien nous donner. La lecture de certaines déclarations est une véritable honte, il est clair que nos député(e)s, tout partis confondus, ne veulent rien dire. Cela ne fait que alimenter...

à écrit le 24/07/2014 à 17:15
Signaler
Faut pas chercher bien loin si les Français tourne le dos à la politique ils on tout compris mais jusqu'à quand ....et encore ils vont ce débrouillé pour en cache une bonne parti la il sont très douées ,cela dit on sens tape ..........

à écrit le 24/07/2014 à 16:51
Signaler
Les parlementaires cumuls t ils plusieurs revenus ? Retraite, revenus privés en plus de leur indemnités de députés et sénateurs ? Sans parler des revenus issu de l'UMP par ex ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.