Allemagne : bonne surprise pour la production industrielle au mois de juillet

 |   |  318  mots
Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires misaient sur une hausse moins conséquente, de 0,5% seulement, de cet indicateur corrigé des variations de prix, calendaires et saisonnières.
Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires misaient sur une hausse moins conséquente, de 0,5% seulement, de cet indicateur corrigé des variations de prix, calendaires et saisonnières. (Crédits : reuters.com)
La production de l'industrie allemande a grimpé de 1,9% en juillet sur un mois, selon un chiffre provisoire publié vendredi qui constitue une bonne surprise après une série de mauvais indicateurs pour la première économie européenne.

"Démarrage encourageant du troisième trimestre". Le ministère allemand de l'Économie Sigmar Gabriel a annoncé que la production en juillet a renoué avec le niveau record de janvier 2008. Celle-ci a grimpé de 1,9% sur un mois, selon un chiffre provisoire publié vendredi par l'Office fédéral des statistiques et le ministère de l'Économie.

Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires misaient sur une hausse moins conséquente, de 0,5% seulement, de cet indicateur corrigé des variations de prix, calendaires et saisonnières. Le chiffre de juin a été revu en légère hausse (+0,4% contre +0,3% annoncé initialement).

Dû aux vacances d'été tardives

"Cela renforce notre conviction que la tendance positive dans l'industrie se maintient, dans la mesure où les développements géopolitiques le permettent", s'est félicité Sigmar Gabriel, en faisant référence au conflit ukrainien.

     Lire Ukraine : l'Europe prête à durcir ses sanctions contre la Russie

Le ministre reconnaît toutefois que le bon chiffre de juillet dû en parti au décalage des vacances d'été, tardives cette année dans beaucoup d'État régionaux, ce qui a assuré au mois de juillet un niveau d'activité anormalement élevé.

La Bundesbank confiante

Les derniers indicateurs sur la première économie européenne n'étaient pas bons, que ce soit la croissance du deuxième trimestre ou les baromètres de confiance. Le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a d'ailleurs reconnu devant un parterre de députés conservateurs que "l'objectif de croissance de 1,8% ne pourrait peut-être pas être entièrement atteint" cette année, a rapporté jeudi l'un d'eux.

     Lire  Allemagne: la croissance mollit selon l'OCDE

Aux yeux de beaucoup d'observateurs, et pour la Bundesbank, l'économie reste toutefois très solide et la tendance de fond intacte. Pour l'Allemagne, beaucoup dépendra de la suite des événements notamment en Ukraine, s'accordent à penser les experts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2014 à 1:20 :
Si l'Allemagne publie des excédents, nos entreprises sont mauvaises, elles font 75 de perte!
On augmente le chômage pendant encore combien d'années? On a un record en Août en zone. Pour la pauvreté, ça ne se réduit jamais, c'est un échec.
Et même en Grèce on a doublé à 24% de pauvres en 2013, voila la réussite européenne.
Et 3,5 millions de mal logés et on réduit la construction...
20 millions de chômeurs en zone euro!
Avec la crise 900 000 pauvres de plus.
Le pib par tête se réduit sous l'inflation.
On défiscalise les riches et on augmente le chômage...
Pourquoi ne pas faire: 5 millions de retraités, l'impôt *2 pour le déficit et un remboursement de la dette 50%!
On ne sait faire des emplois ni de la croissance... et on ne fait de place aux jeunes qui entrent dans la vie active.
C'est pas du facholand?
a écrit le 11/09/2014 à 15:03 :
Du bon travail et du mauvais travail... L'Allemagne fait 200 milliards de balance, nous avons 75 de perte... sans oublier le déficit, épée de Damoclès sur le niveau de vie alors que l'on compte 400 000 pauvres de plus...
L'administration est un sinistre pour la société.
Il n'y a pas de modèle français si ce n'est le chômage et la nullité de croissance.
C'est un mauvais système! La croissance on n'est pas prêts d'en avoir.
Et on laisse 60% des diplômés en exclusion avec 6 millions de chômeurs... une aberration sur la Terre!
a écrit le 09/09/2014 à 10:12 :
"que" 100 milliards de valeurs exportées en Juillet. Oui c´est la decadence totale de l´économie allemande. Mais ils avaient bien élé mis en garde ...
a écrit le 09/09/2014 à 0:14 :
c est meme encore mieux = le record d exportations a passé la barre des 100 milliards d euros en Juillet. Automobiles, machines outils et produits chimiques sont les principaux "responsables" de ce record. Bref, les produits que tout le monde achètent quotidiennement.
a écrit le 06/09/2014 à 2:28 :
On voit les chambres us passer à droite, on entend le sénat repasse... alors on chante c'est à tribord qu'on gueule les plus forts!
a écrit le 05/09/2014 à 11:50 :
Cela ne va pas faire baisser le chômage en France et dans les autres pays de la zone euro, au contraire. Plus on achète allemand, plus on détruit de l'activité ailleurs. Achetons français : bic, elgydium, vigor, l'arbre vert, le slip français, habitat, atlas, archos (qui vient de sortir un nouveau téléphone)...
a écrit le 05/09/2014 à 10:07 :
c'est la tendance normale de ce pays qui est sérieux depuis le moyen âge !!!!
Réponse de le 05/09/2014 à 11:46 :
ben voyons l'Allemagne n'existe que depuis 1870.....
Réponse de le 05/09/2014 à 11:56 :
remarque servile et stupide, l'Allemagne n'existe pas depuis le moyen âge, et la myriades de villes et principautés existant à l'époque était tout sauf sérieux : mesquineries, guerres perpétuelles, etc..
Réponse de le 05/09/2014 à 14:05 :
bravo l'inculte!
Réponse de le 05/09/2014 à 14:54 :
Au moyen âge, les USA étaient encore meilleurs que les allemands.
Réponse de le 05/09/2014 à 19:51 :
C'est faux. Eduquez vous d'abord avant de divulguer votre manque de connaissances historiques. L'Allemagne a existé depuis la fin de l'empire des Francs. Je vous accorde tout de même que l'Allemagne sous forme moderne d'un état-nation n'existe que depuis 1871. Néanmoins, les gens vivant en Allemagne avant ce date se considèraient tout à fait comme Allemands s'ils ont été de langue allemand.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :