La justice espagnole suspend le référendum catalan sur l'indépendance

 |   |  176  mots
Artur Mas a dénoncé la vitesse supersonique avec laquelle s'est réuni le Tribunal constitutionnel.
Artur Mas a dénoncé "la vitesse supersonique" avec laquelle s'est réuni le Tribunal constitutionnel. (Crédits : reuters.com)
Cette décision qui fait suite au recours déposé par Madrid ne dissuade pas les nationalistes au pouvoir en Catalogne.

Quelques heures après le dépôt d'un recours par le gouvernement central espagnol, la sentence est tombée. Les magistrats ont suspendu lundi 29 septembre le référendum catalan sur l'indépendance prévu pour le 9 novembre. Artur Mas, président de la région catalane, avait signé samedi 27 septembre, un décret instaurant la tenue du scrutin.

Rajoy accuse Mas d'attenter à la souveraineté de l'Espagne

Cette journée a été marquée par un nouveau chassé-croisé de propos très vifs entre le chef du gouvernement Mariano Rajoy, qui accusait l'initiative de la Catalogne d'attenter à "la souveraineté" de l'Espagne, et Artur Mas qui dénonçait "la vitesse supersonique" avec laquelle s'est réuni le Tribunal constitutionnel.

L'acceptation par les magistrats du recours n'entame pas la volonté du gouvernement nationaliste catalan. Soutenu par les indépendantistes de gauche d'ERC (parti gauche républicaine de Catalogne), Artur Mas martèle vouloir "demander leur avis aux Catalans".

Aller plus loin  La Catalogne : un défi plus risqué que l'Écosse pour l'Union européenne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2014 à 20:26 :
Viva la Catalogne libre !
a écrit le 30/09/2014 à 15:35 :
tant que vous votez bien...
a écrit le 30/09/2014 à 15:02 :
La Catalogne est incapable d' assurer seule son indépendance, elle n' en a pas les moyens, car pendant cette crise depuis 2008, elle a demandé 10 milliards d' euros d' aide à Madrid, alors qu' ils rentrent dans le rang ces Catalans.
Réponse de le 30/09/2014 à 16:17 :
En tant que sujet espagnol je prends votre opinion et je la partage. Gracias!
a écrit le 30/09/2014 à 12:38 :
Aie aie aie ça va pét** !!
a écrit le 30/09/2014 à 12:22 :
Il se passera quoi si les Catalans organisent quand même leur référendum, qu'ils disent oui à l'indépendance et se séparent unilatéralement de l'Espagne? Laissera t on l'armée espagnole reprendre Barcelone? On serait dans la même configuration que pour l'Est de l'Ukraine. Un référendum "illégal" (mais légitime), une sécession et un Etat qui usera de la force pour maintenir sa souveraineté. On verra si les Occidentaux sont cohérents.... En tout cas Poutine doit se marrer!
Réponse de le 30/09/2014 à 13:03 :
Sont cohérents, puisqu'en vérité ils ne font rien du tout en Ukraine, pas d'intervention militaire, pas de réelles mesures de rétorsion contre le régime en place en ukraine, qui use quand même de l'armée nationale (ou ce qu'il en reste) contre sa population...

Si indépendance catalane il y a (encore que le referendum régional dans le cas de l'Espagne est purement consultatif, il n'a pas valeur de loi), ne comptez pas sur l'occident pour intervenir en faveur des catalans.
Réponse de le 30/09/2014 à 15:03 :
Les mêmes qui demandent l'indépendance demandent le maintien dans l'Europe et la participation à l'Euro. Alors quelle différence ? Un peu moins de subvention croquée à Madrid et un peu plus croquée à Barcelone par de l'authentique bourgoisie nationale Catalane ? Pas de quoi se mobiliser !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :