Hausse spectaculaire du moral des investisseurs allemands

 |  | 176 mots
Lecture 1 min.
Le moral des investisseurs allemands n'est plus en berne en octobre et met fin à 10 mois de baisse consécutive.
Le moral des investisseurs allemands n'est plus en berne en octobre et met fin à 10 mois de baisse consécutive. (Crédits : reuters.com)
Le baromètre ZEW du moral des milieux financiers allemands est passé de -3,6 points en octobre à + 11,5 points en novembre. Un premier signe d'une amélioration en vue pour la première économie de la zone euro.

Le moral des investisseurs allemands s'améliore. Publié mardi 18 novembre, l'indice du baromètre ZEW, qui mesure les attentes des acteurs du secteur financier à l'égard de la conjoncture allemande, s'est établi à 11,5 points, contre - 3,6 points en octobre.

Fin de 10 mois de morosité ambiante

Il renverse la tendance après 10 mois consécutifs de baisse et surpasse de loin les attentes (0,8 point). Son retour en terrain positif signifie que les milieux financiers tablent majoritairement sur une économie allemande en croissance à moyen terme.

Pour Stefan Kipar, économiste de BayernLB, le chiffre publié est un signal "encore timide" que les tendances à l'œuvre depuis plusieurs mois en Allemagne - moral en berne, réticence des entrepreneurs à investir, industrie en souffrance - "pourraient être en train de se renverser", juge aussi son confrère de Berenberg Bank, Robert Wood. L'institut ZEW, qui le compile, impute le rebond de l'indicateur aux chiffres de la croissance de l'Allemagne (0,1% au troisième trimestre après -0,1% le trimestre précédent et de la zone euro publiés la semaine dernière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2014 à 18:50 :
Tout comme chez nous......
a écrit le 18/11/2014 à 17:18 :
Bravo, les allemands se plaignent peu et produisent beaucoup, sont ouvert sur le monde et n'ont pas peur de faire la course avec les autres grands pays (économiquement parlant), chapeau et respect.
a écrit le 18/11/2014 à 16:26 :
les fourmis allemandes bossent pour le reste de l'europe, alors souhaitons bonne chance à ces investisseurs !
Réponse de le 18/11/2014 à 17:09 :
@chouette:
j'ai travaillé 6 mois en Allemagne; ils ne bossent pas plus que nous ( loin s'en faut); mais ils bossent mieux ; ils sont plus collectifs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :