La Grèce veut effacer une partie de la dette... de ses contribuables

 |   |  400  mots
Le cumul des arriérés d'impôts des contribuables grecs s'élève à 76 milliards d'euros et continue d'augmenter tous les mois, en raison des difficultés économiques des ménages.
Le cumul des arriérés d'impôts des contribuables grecs s'élève à 76 milliards d'euros et continue d'augmenter tous les mois, en raison des difficultés économiques des ménages. (Crédits : Reuters)
Le nouveau gouvernement de gauche grec envisage d'effacer la moitié des impayés d'impôts des particuliers et des entreprises en mesure de verser immédiatement au moins 200 euros. Le projet lui permettrait de renflouer les caisses de l'Etat pour financer les mesures sociales programmées.

Pour soulager ses contribuables, qui cumulent des milliards d'impayés d'impôts, et en même temps renflouer les caisses de l'Etat, la Grèce envisage de suivre l'exemple de la Croatie. Comme l'a fait le gouvernement croate début février, le gouvernement de gauche grec veut effacer une partie de la dette de ses assujettis, en échange du paiement d'une partie des arriérés, a annoncé mercredi 18 février le ministère des Finances.

Le projet, présenté par la ministre adjointe aux Finances Nadia Valavani, est notamment de gommer jusqu'à la moitié des impayés des particuliers et des entreprises qui accepteraient de verser immédiatement la somme d'au moins 200 euros.

76 milliards d'euros d'arriérés d'impôts

Le cumul des arriérés d'impôts des contribuables grecs s'élève à... 76 milliards d'euros et continue d'augmenter tous les mois, en raison des difficultés économiques des ménages, constituant un casse-tête pour les ministres successifs qui cherchent un moyen de débloquer cette situation.

La ministre a cependant estimé que l'État ne pouvait pas compter récupérer plus de 9 milliards d'euros, soit 11,6% du total de cette somme, en raison notamment des faillites d'entreprises ou des contribuables dont il a perdu la trace.

Nadia Valavani a rappelé que le gouvernement de gauche Syriza, arrivé au pouvoir fin janvier, avait besoin d'augmenter les recettes de l'État pour venir en aide aux plus vulnérables.

"Sans recette, nous ne pouvons mettre en œuvre notre politique sociale. Nous allons aider les gens en leur permettant de payer au moins 20 euros par mois. Le résultat ne peut être que positif", a-t-elle déclaré.

2 milliards d'euros de mesures sociales d'urgence

Le programme de la gauche prévoit un premier paquet de mesures sociales d'urgence d'un montant d'environ 2 milliards d'euros en faveur des ménages les plus touchés par la crise. Ces mesures sont vues d'un œil sceptique par les créanciers (UE, BCE, FMI) de la Grèce qui craignent qu'elle fasse dérailler le fragile budget de l'État.

La Grèce est également handicapée par une dette publique de quelque 320 milliards d'euros (environ 175% du PIB) dont elle demande un allègement à ses bailleurs de fond, lesquels font de la résistance. Cette question est l'un des points d'achoppement des discussions difficiles actuellement en cours entre la Grèce et la zone euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2015 à 9:23 :
Les Français voteront en 2017 pour ceux qui nous promettent d'effacer la moitié de notre dette.
Nos partenaires apprécieront
La suite sera plutôt chaotique
a écrit le 24/02/2015 à 9:20 :
Nous aussi on voudrait effacer une grosse partie de notre dette, mais les majorités passent et les dettes restent...
a écrit le 19/02/2015 à 17:28 :
Surréaliste !
En Grèce, il y a :
- ceux qui devraient payer des impôts, mais qui ne les payent pas
- ceux qui n'y sont pas soumis : forcément, ceux là n'ont pas d’arriérés ....
Et tout ça, devrait être payé par les autres, c'est à dire par nous !!!
Je propose qu'en France on fasse un référendum pour décider qu'on fera payer toutes nos dettes par les autres : au choix, les grecs, l’Europe, ou autre... Succès garanti !!!
La Grèce est un cloaque administratif et fiscal depuis 30 ans et tout le monde le savait, les comptes publics on été truqués pendant des années, et maintenant ils présentent l'addition aux autres.
La réponse est NON et l'Allemagne a bien raison de ne pas céder.
Réponse de le 19/02/2015 à 20:23 :
@Candide...: la Grèce est un pays bordélique où les gens ne respectent rien ni personne. C'est un pays qui a la mentalité du Moyen-Orient. La Grèce antique n'est qu'une légende qui a été effacée par la conquête de l'Empire ottoman...qui a laissé des traces indélébiles :-)
Réponse de le 23/02/2015 à 10:57 :
@Patrickb
Au delà des propos injurieux envers les Grecs, dont je vous laisse la malsaine responsabilité, il faut comprendre qu'on ne peut pas comparer la Grèce avec l'Allemagne ou même la France.
La France dispose d'un Etat centralisé depuis Philippe Le Bel au XIIIe siècle. D'une armée permanente depuis Charles VII, d'un réseau routier moderne depuis le milieu du XVIIIe siècle. La Grèce a dû tout créer ex-nihilo à partir des années 1830.
Comparons la Grèce avec ses voisins : Italie du Sud, Albanie, Macédoine, Bulgarie, Turquie et Chypre.
Au niveau corruption, a mon avis elle est semblable a celle dans la botte voisine, est bien moindre que dans tous les autres pays. Seule Chypre doit avoir un meilleur bilan a ce niveau.
Au niveau travail au noir, pareil.
Au niveau industriel, seule la Turquie s'en sort mieux depuis une dizaine d'annees, curieusement depuis que la Grece est entree dans la zone Euro.
Pour ceux qui l'ignore, vous pouvez chercher sur Wikipedia "Greek Economic Miracle" sur la croissance industrielle fabuleuse des années 50 à 73. Seul le Japon a fait aussi fort.
L'hônneteté intellectuelle est une denrée rare sur les forums.
a écrit le 19/02/2015 à 12:53 :
Faisons un référendum pour savoir si les européens acceptent d'effacer même une partie de la dette grecque et prendre en charge leurs impôts
Réponse de le 19/02/2015 à 14:32 :
à quand un référendum pour savoir si les européens veulent rembourser les dettes de l'afrique ad vitam aeternam?
Réponse de le 19/02/2015 à 18:49 :
pour information une partie de la dette grecque a dèja été effacée par l'Europe.
a écrit le 19/02/2015 à 11:10 :
Prenez l exemple concret de l´ex RDA sur la facon de remettre à flot une économie.
Lors de la réunification des 2 Allemagnes , la RDA était ruinée, et dans un état comparable à la Grèce aujourd hui.
Et bien un impôt suppplementaire, dit de solidarité « temporaire » et appelé communément le SOLI a éte mis en place, calculé au début à 7,5 % aujourd hui à 5,5 % de l´impôt sur le revenu, sur capital etc.
Ce Soli a généré des rentrées supplémentaires de 13,5 milliards d euro en 2012.
Depuis bientot 25 ans tous les contribuables allemands payent cet impôt de solidarité.
Il n a jamais eté question d essuyer des dettes, mais au contraire de générer des rentrées d argent pour rétablir la situation.
Il faut aussi dire que pratiquement du jour au lendemain les institutions RDA ont ete remplacées par les institutions de la RFA et que des bataillons de fonctionnaires de l Ouest ont été délégués a Est pour faire le ménage.
Ca a couté cher aux contribuables lesquels continuent auoud hui encore à payer le SOLI mais on voit le résultat aiujoud hui.
Réponse de le 19/02/2015 à 12:32 :
autrement dit, vou spreconisez de faire payer a tous les contribuables europeens un impots pour financer les grecs .... De toute facon ca ne marchera pas car dans le cas de la RFA, on a remplace les structures de la RDA par celles de la RFA. En grece, le contribuable europeen se contentera de payer mais n aura pas son mot a dire. Tentant pour le gouvernement grec de juste toucher le cheque et de ne rien faire ou simplement de distribuer l argent a ses clienteles electorales. C est pas uniquement grec d ailleurs: regardez la France avec les paysans !
a écrit le 19/02/2015 à 10:41 :
Il ne vient à l'idée de personne que dans un pays avec un chômage à 25 % (dont 60 % de moins de 25 ans), avec une chute d'un quart du PIB depuis le début de la thérapie de choc troïkiste, avec des salaires et pensions amputés de 25-30%, la moitié des 11 milions d'habitants étant dorénavant en dessous du seuil de pauvreté, eh bien un certain nombre de Grecs n'ont plus d'argent, tout simplement !? Le peu qu'ils ont, ils le consacrent à la bouffe et éventuellement au chauffage.
Dans un village voisin du mien, l'Aube dorée (des nazis en T-shirt noir) est arrivée en tête dans un bureau de vote, et deuxième dans l'autre. Partout ailleurs, ils sont en 3 ou 4 e position.
Ça ne vous interpelle pas ?
La thérapie initiée en 2010 n'avait aucun autre but que de sauver l'Euro, y compris en mettant à mort le soldat grec.
Seuls des Européistes fous furieux peuvent continuer dans la voie absurde et suicidaire des mémorandums.
a écrit le 19/02/2015 à 9:30 :
POURQUOI NE PAS DEMANDER AUX EUROPEENS DE LEVER UN IMPOT POUR PERMETTRE AUX GRECS DE NE RIEN PAYER DU TOUT ? C'EST FACILE DE TOUJOURS EFFACER CE QUE L'ON DOIT, ÇA DOIT ETRE DANS LA CULTURE GRECQUE DE NE JAMAIS HONORER SES DETTES. DANS CE CAS ON N'ADHERE PAS A UN SYTEME EUROPEEN BASÉ SUR LA SOLIDARITÉ ENTRE ÉTATS MAIS AUSSI SUR LA RÉPROCITÉ ET L'HONNÊTETÉ
Réponse de le 19/02/2015 à 12:23 :
TU EST DANS LA MËME SITUATION QUE LES GRECQUES !!! APRES EUX SE SERA TON TOUR !!!!! TU DOIS ENCORE PLUS D'ARGENT QU'EUX !!! LA PAILLE ET LA POUTRE TU CONNAIS ????
a écrit le 19/02/2015 à 8:45 :
Et comme d hab avantageons les mauvais payeurs et ceux qui sont reglos repayent pour les autres...Europe a une mentalité pour aider les coquins en tous genres... politiques particuliers entreprises optimisant les taxes ( a l image de Juncker et d autres)...Quelle petaudiere....
a écrit le 19/02/2015 à 8:38 :
Si encore cet argent récupéré servait à rembourser partiellement les créanciers. Mais non, c'est pour augmenter les dépenses. L'Europe ne pourrait-elle pas prendre une sûreté sur ces recettes fiscales futures?
a écrit le 19/02/2015 à 6:52 :
Les communistes d´Athenes ne manquent pas d´air!... Ils vont effacer 50% de la dette de leurs electeurs, mais demandent aux contribuables des autres Etats d´euro-zone a leur preter de l´argent, comme si les Estoniens, Lituaniens, Letoniens et Slovaques etaient des nababs. Si Merkel cede a cette bande de mal faisant , elle se met sur un siege ejectable.
Réponse de le 27/02/2015 à 11:01 :
Pour ceux qui des Baltes ne vous inquiétez pas: près de 50% de leur PIB provient des subsides de "mise à niveau" que nous autres Européens de l'Ouest et concon le François leur versent depuis leur entrée dans l'union soviétique. Avec des telles largesses qui font que l'union soviétique ne leur coute rien et leur rapporte beaucoup, il est facile d'être systématiquement aligner sur la politique Américaine de l'Europe et réclamer des autres qu'ils fassent des sacrifices en son nom !
Puisque les Grecs vivent une catastrophe économique qui les a partiellement replonger dans le tiers-monde depuis 7 ans, au nom de la sauvegarde de l'Euro, monnaie qui a brisé leur économie petit à petit depuis 2002, sans qu'ils aient un mot quelconque à dire sur la politique monétaire qui convenait aux désidératas de l'Allemagne et des Etats-Unis, cela serait un juste retour des choses qu'on transfère temporairement les subsides de "mise à niveau" versé aux pays de l'Est vers la Grèce, pour qu'elle puisse payé une partie de sa dette, parce qu'après tout il reste à démontrer qu'aujourd'hui la Grèce n'est pas plus dans le tiers-monde que les pays qui bénéficient de nos largesses. Part l'autre coté, sur le flanc Est américanophile-russophobe, la privation des subvention à l'alignement sur la politique américaine les forcera peut-être à accorder plus d'intérêt aux intérêts économiques et stratégiques de notre union soviétique. Concon le François paye l'étranger pour se faire imposer par cet étranger une politique qui va le plonger dans la misère au seul bénéfice de nos amis d'outre-atlantique. Mais comme dit Emmanuel Cosse, le problème c'est la nation, supprimons donc notre état qui n'est de toute façon plus souverain et tout ira bien, les Américains veulent notre Bien !
a écrit le 19/02/2015 à 6:32 :
C'est une Europe qui détruit le pib et l'emploi, surtout les jeunes, on a fait une paresseland du boomer anti jeune et anti croissance, on appelle cela modèle mondial, il faut le dire vite!
Effacer la dette grècque et les autres européens comme la slovénie qui a un pib qui progresse.
A quoi ça sert l'Europe si c'est pour mettre les nations à bas et maximum du chômage!
Faisons mouvement du bavardage sur la croissance et l'emploi et vive la vie de palais!
L'Europe c'est les 4zamis!
Réponse de le 19/02/2015 à 7:28 :
Sauf que ;e Grèce est dans cette situation à cause d'elle et d'elle seule !! Elle ne récupère pas la moitié de ce qu'elle devrait sur les impôts (à cause de la fraude, pas de la situation économique), ne fait toujours pas payer les armateurs, et ne met rien en place pour que ça change, y compris depuis le début de la crise. Quand vous avez un ami, qui gagne à peine moins d'argent que vous, et qui vient vous taper tous les mois parce qu'il ne sait pas gérer son fric, et bien au bout d'un moment, rapide même, vous vous rendez compte que ce n'est pas votre ami !!!
Oui, évidemment, on ne doit pas les jeter, il faut ajuster leur dette, la rendre remboursable, mais à l'unique condition qu'ils mettent enfin en place les mécanismes qui feront que a n'arrivera plus. L'Europe a malgré tout sa part de responsabilité, il aurait fallu refuser, à l'époque, son entrée dans la zone Euro étant donné quelle n'atteignait pas les prérequis. Quels pays ont poussé pour qu'elle rentre quand même, France et Allemagne (en tête)...facile après de les enfoncer !!
Réponse de le 19/02/2015 à 10:44 :
Quels pays ont poussé pour qu'elle rentre quand même, France et Allemagne (en tête)...facile après de les enfoncer !!
relisez l article d aujour dhui sur Giscard d Estaing. Vous aurez la reponse !
a écrit le 19/02/2015 à 6:11 :
Je connais bien la Grèce, j’y ai vécu et travaillé plus de six ans, du Nord au Sud, d’Est en Ouest, J’y ai signé des centaines de contrats, dirigé leurs esclaves Albanais. Dès qu’on parle argent, les Grecs sont des tricheurs dans l’âme, ils revendiquent même l’arnaque comme le « sport national ». De tous mes contrats, très peu ont été payé en totalité, tout est prétexte à renégociation. De même pour quelques sous les familles se vouent à la mort.
Un chauffeur de taxi a même vidé le porte monnaie de mon fils de 12 ans rentrant d’un anniversaire.
Je me souviens ce jour là j’ai fait une prière intense pour que ces gens là soient punis à leur endroit le plus cher…
Ceci dit, ils ont un sens de l’amitié, de la générosité qui compense au-delà de toute attente cette tare hallucinante.
Réponse de le 19/02/2015 à 12:55 :
Comme tous les socialistes, les grecques sont généreux avec l'argent des autres
a écrit le 19/02/2015 à 3:16 :
qui peut imaginer que la Grèce soit dans un tel état ???? au lieu de soutenir ses entreprises on a préféré avoir des millions de fonctionnaires : voilà le résultat !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 19/02/2015 à 18:18 :
femme de ménage a 2200 net mensuel fonctionnaire avant la crise ..lu dans un journal allemand je comprend la merkel.....
a écrit le 18/02/2015 à 23:27 :
C'est décevant pour les Grecs qui ont payé leurs impôts en essayant de limiter au maximum leurs dépenses. Certes, il y a des personnes qui ne peuvent pas payer pour des raisons valables, mais comme aucun justificatif n'est demandé c'est finalement la fraude qui est récompensée.
a écrit le 18/02/2015 à 22:56 :
Bon, si les grecs font remonter les 76 milliards d'impôts dus, ils devraient s'en tirer sans aide..
Réponse de le 19/02/2015 à 3:18 :
un impôt n'est jamais dû et surtout quand il détruit tout un peuple :!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! comme vous êtes un gauchiste vous préférez faire crever les autres d'impôts !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 18/02/2015 à 22:52 :
Ca s'appelle un abandon partiel de créance ! Et on va tous en être là du haut en bas de la pyramide très bientôt. C'est pourquoi, en tant que créancier potentiel de ma banque, je ne laisse plus que de quoi payer mes dépenses sur mon compte. ;)
Réponse de le 19/02/2015 à 11:38 :
Exactement.Il sera impossible pour l'état Grec de récupérer des créances chez des contribuables insolvables.En France ça commence a etre le cas pour impots,impots locaux et taxe d'habitation
a écrit le 18/02/2015 à 22:33 :
C'est décevant pour ceux qui ont payé leurs impôts, en essayant de limiter au maximum leurs dépenses. Certes, il y a des personnes qui ne peuvent pas payer pour des raisons valables, mais comme aucun justificatif n'est demandé pour avoir droit à cet effacement, c'est finalement la fraude qui est recompensée.
Réponse de le 18/02/2015 à 23:48 :
Dire qu'on va récupèrer que 10 % c'est de la folie
Si on annonce ca en France personne ne voudra plus payer

On devrait leur envoyer un petit groupe d'huissiers ils sont efficaces chez nous
Réponse de le 19/02/2015 à 6:22 :
Attendez encore un peux et cela arrivera aussi en France, les huissiers arriveront aussi chez vous.
a écrit le 18/02/2015 à 22:27 :
C'est un cercle vertueux: moins on paye d'impôts moins on doit en payer. Et ce n'est que justice si le gouvernement grec ne paye pas ce qu'il doit aux autres états européens pourquoi les grecs paieraient-ils ce qu'ils doivent à l'état grec. Si beau si logique
Réponse de le 18/02/2015 à 22:43 :
Et tout ça, qui va le payer au final !
Non, non : pas les électeurs du PS (ils sont exonérés)...
a écrit le 18/02/2015 à 21:54 :
Nous n'en sommes pas là en France ; les services de M.SAPIN saisissent , sans discernement, et avec la cruauté quI caractérise leur ministre , les contribuables submergés par la précarité ,elle -même organisée par chaque socialiste.
a écrit le 18/02/2015 à 21:44 :
Pas très sympa pour ceux qui se sont serrés la ceinture et qui ont payés en totalité leurs impôts....
a écrit le 18/02/2015 à 21:32 :
Chacun d'entre nous peut y aller de son petit commentaire, plus ou moins argumenté, plus ou moins caustique, plus ou moins bien informé. Mais à l'heure qu'il est je crois qu'aucun d'entre nous n'aimerait être grec. Quels que soient leurs torts, quels que soient leurs illusions, le fait est qu'ils crèvent de faim et que les enfants tombent d'inanition le matin à l'école parce qu'ils n'ont rien dans le ventre. Face à cette réalité-là .....
Réponse de le 18/02/2015 à 21:42 :
@ daniel
Nous aussi, on y arrive.
Réponse de le 18/02/2015 à 22:04 :
J'étais trop petit pour empêcher mes concitoyens de voter pour un imbécile qui aura ruiné la France en trente ans et a réussi à faire adopter un traité fait de seules bonnes intentions qui a conduit à l'enfer!
Les petits vieux ont eu pitié de lui... j'avais qu'une envie c'est de déboucher une bouteille de champagne pour fêter la mort de ce Président qui m'a donné à voir à 8 ans mon premier SDF (le terme n'existait pas encore) mort (que je connaissais d'ailleurs)! Mort du fait de l'asphyxie des charges!
a écrit le 18/02/2015 à 21:26 :
La gauche démagogue dans toute sa splendeur et après ils vont nous faire croire qu'il faut encore leur prêter de l'argent qu'ils ne paieront jamais!!!!!!!!!!! C'est Kafkaien.
a écrit le 18/02/2015 à 21:22 :
Ne vous en moquez pas, dans quelques années ce sera le tour de la France d'en faire le même et alors qu'allez-vous dire ?
Réponse de le 18/02/2015 à 22:00 :
Catch me if you can!

Une centrale nucléaire aura déjà été bombardé par l'EI
a écrit le 18/02/2015 à 21:14 :
Nous y voilà!
Si certains avaient un doute sur le vrai visage de la gauche!
Là, il ne peut plus y en avoir!
Quant à l'absurdité décrite par certains... la première est celle d'avoir considéré qu'Etat pouvait vivre sans aucun impôt pendant des lunes!
a écrit le 18/02/2015 à 21:10 :
Il faut bien comprendre que cela vient surtout d'une surtaxation et d'amendes completement absurdes et elevees. Une societe pour avoir enfreint une loi de taxation avait ete punie d'une amende d'1 milliard d'euro, probablement 100 fois plus que la valeur de cette meme societe. Ca, c'est la Grece de l'absurde.
Réponse de le 19/02/2015 à 3:25 :
bien compris : cela vient de fonctionnaires inutiles dangereux comme en France !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 18/02/2015 à 21:09 :
Comme par hasard, la fortune de Bill Gates s'élève à 78,7 milliards USD (2015).
Il pourrait sans doute faire un petit geste. Il n'emportera pas sa fortune outre-tombe et aura la conscience tranquille, en soulageant tout le peuple grec.
Je parle de lui, je pourrais en citer beaucoup d'autres.
Réponse de le 18/02/2015 à 22:14 :
Pas de chance, Bill Gate est le plus gros donateur au monde et s'est engagé a reverser aux ouvres caritatives 99% de son salaire (c'est un militant de longue date de cette démarche de redistribution massive).

Si les grecs (et nous au passage) apprenaient a faire des budgets a l'équilibre, il n'y aura pas de dette. C'est aussi simple que ça. Mais il y a tjs des politiciens pour vendre du rêve (financé par la dette) et des électeurs pour y croire.

A partir de la, hors de question d payer pour les grecs, je paye déjà pour mes propres politiciens et leurs électeurs irresponsable qui additionne des dettes sur la tête de leurs enfants et demandant toujours plus d'aide et toujours plus de service publique.
a écrit le 18/02/2015 à 20:49 :
pour votre gouverne sachez qu'un fort pourcentage des retards de payement concerne la TVA (quand par hasard on ne peut pas la cacher)
Réponse de le 19/02/2015 à 3:27 :
cela, c'est le fonctionnaires rentier et inutiles qui parle !!!!!!!!!!
a écrit le 18/02/2015 à 20:48 :
Ce gouvernement "Cerise" est complètement farfelu, mais ils n'ont rien à perdre puisqu'ils n'ont rien. En revanche, s'ils font défaut, ils pourront rejoindre l'Empire ottoman qu'ils n'auraient jamais dû quitter parce que plus personne ne voudra leur prêter :-)
a écrit le 18/02/2015 à 20:45 :
Le savez-vous? 80% de la dette grecque est constituée ... d'intérêts ! (66% en France!) c'est donc une dette totalement artificielle. D'autre part les armateurs grecs (n°1 mondiaux) ne payent pas un euro à l'état grec. . La Grèce devrait prochainement proposer à l'UE de refuser l'entrée des ports européens aux bateaux des armateurs tant qu'ils ne payent pas leurs impôts à la Grèce le recette serait d'une bonne centaine de ....milliards....et pour les paradis, une loi d'une ligne en finira: interdiction de tout trafic fait aux banques sous peine de retrait immédiat des licences bancaires , en 24 heures de 8 000 à 60 000 (selon la zone) milliards demanderont la queue basse à revenir vers l'économie "réelle" la seule. Quel chef de gouvernement décidera ces mesures en premier, qui sera notre nouveau Roosevelt ? Aller monsieur Hollande encore un effort pour devenir un super héros....
Réponse de le 18/02/2015 à 21:06 :
sur une dette publique française totale de 1885 milliards d'euros environ en mars 2014, 45 milliards d'euros d'intérêts ont été payés en 2014 soit 0.023 % vous avez vraiment besoin de revoir le calcul des pourcentage
Réponse de le 18/02/2015 à 21:25 :
Non, un intérêt n'est pas une dette artificielle, cela représente seulement le fait que vous avez du emprunter. Si vous ne voulez pas payer d'intérêts, il ne faut donc pas emprunter et équilibrer rentrées et sorties de votre budget!!!!!!!!!!
Réponse de le 19/02/2015 à 2:12 :
C'est toujours plus facile d'accuser les armateurs de ne pas payer d'impôts plutôt que de pointer l'absence de cadastre...
a écrit le 18/02/2015 à 20:17 :
Je vais proposer ce marché à mon inspecteur des impôts: je lui donne 200 € et il me fait une réduction de 50%.
Trêve de plaisanterie: si la situation et les chiffres sont corrects, la situation a l'air d'être vraiment critique car c'est le ..... complet.
Cordialement
a écrit le 18/02/2015 à 20:13 :
Bin oui, donner raison aux tricheurs c'est la politique de cette gauche !! z
Réponse de le 18/02/2015 à 20:49 :
Les tricheurs financiers nous coûtent 1000 à 10 000 fois plus que toute les autres délinquances réunies ,il y a 1000 milliards par ..... an de fraude fiscale en UE chiffre officiel ....mais c'est fini le délire néolibéral en est à arroser le vase de nuit avec la planche à billet , un délire pur qui finira très mal comme cela a toujours fini, ils iront en prison comme Roosevelt les avait mis en 1932
a écrit le 18/02/2015 à 19:58 :
...oh... Grexit pour bientôt ? On va tous y passer a un moment ou a un autre. Ils montrent la voie. Le 'systeme' bancaire corrompus est foutu. Le dernier crach a vu les états nationaliser les pertes des irresponsables. Ce coup ci ca ne sera pas possible.
a écrit le 18/02/2015 à 19:56 :
Encore quelques semaines et très probablement ils seront sortis de l'Euro.
Réponse de le 18/02/2015 à 20:37 :
On ne peut "sortir" personne de l'Euro. Pour sortir de l'Euro il faut sortir de l'Europe volontairement; voir Article 50 du traité de Lisbonne
a écrit le 18/02/2015 à 19:47 :
Pas bête mais attention c'est un fusil, or l'accoutumance peut venir des la premiere prise.
a écrit le 18/02/2015 à 19:45 :
question subsidiaire? les misereux qui payent tout au noir doivent ils desormais mettre un toit a leur maison? merci de la reponse
a écrit le 18/02/2015 à 19:44 :
ils sont TRES genereux avec l'argent qu'ils n'ont pas! il scroient franchement qu'ils vont avoir une rallonge de l'europe? hey, ca sera finance par de l'hyperinflation, une fois qu'ils auront quitte la zone euro !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :