Le candidat Hollande ne promet pas que des lendemains qui chantent

 |   |  697  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Devant 4.000 militants réunis à Paris, François Hollande a endossé officiellement son costume de candidat à la présidentielle de 2012. Dans un discours mêlant envolées lyriques et nécessaire rigueur, il a réaffirmé ses priorités économiques: baisse des déficits et encadrement du secteur bancaire.

J- 197. La page de la primaire citoyenne s'est définitivement tournée samedi 22 octobre, à la Halle Freyssinet de Paris, avec la convention d'investiture de François Hollande comme candidat à l'élection présidentielle de 2012. Le PS a tenu à afficher un grand moment d'unité où chacun des cinq autres candidats - Martine Aubry en tête et avec insistance - a manifesté son ralliement derrière François Hollande. Chacun, à sa façon, a défendu un seul et unique principe: l'heure n'est plus au débat à l'intérieur de la gauche mais au combat contre la droite. Tous les ténors actuels du PS et des radicaux de gauche étaient présents, ainsi que les grands anciens comme Pierre Mauroy et Lionel Jospin, pour afficher cette unité.

Prenant la parole à la fin de la convention, François Hollande lui même a tenu à remercier chacun des ex-candidats à la primaire pour leur contribution. Puis, le député de Corrèze, endossant son tout nouveau costume de candidat officiel, s'est adressé pendant plus d'une heure à environ 4.000 militants enthousiastes avec des accents plus mitterrandiens que jamais. Le neocandidat s'est lancé dans une grande diatribe contre "la gestion du président sortant (...) jamais la gauche n' a été susceptible d'arriver au pouvoir à un moment aussi grave". Il a dénoncé la politique de Nicolas Sarkozy qui a conduit "à 700 milliards d'euros de dettes publiques en plus, à un déséquilibre du commerce extérieur de plus de 75 milliards, à une croissance limitée à 1% et à 40 milliards de prélèvements obligatoires supplémentaires". Et de lancer: "La droite compte sur la crise pour se sauver. Je propose que les Français puissent compter sur la gauche pour les sauver". Et de rejeter sur la majorité en place la responsabilité du risque de la perte du "triple A": "ce n'est pas notre projet qui coûte cher, mais leur [la droite] politique, avec la distribution d'avantages fiscaux, les déséquilibres des comptes sociaux".

Prudent, François Hollande a immédiatement prévenu qu'il faudra de "la volonté pour réduire les comptes publics, rassurer les entrepreneurs, mettre en cause le pouvoir de la finance". "L'activité des banquiers est trop sérieuse pour la laisser aux seuls banquiers", a-t-il affirmé, plaidant ainsi pour une régulation de la finance, ce qui devrait satisfaire Arnaud Montebourg. Il s'est dit aussi favorable à l'installation d'une taxe sur les transactions financières, à la création d'une agence européenne de notation et à la séparation des activités spéculative et de dépôt. Bien entendu, il a encore une fois défendu son projet de grande réforme fiscale, englobant une nouvelle assiette pour les cotisations sociales (avec une dimension écologique), un impôt sur les sociétés modulé en fonction des dépenses d'investissement et une évaluation de toutes les niches fiscales existantes.

Sous les applaudissements, François Hollande a proposé trois grands pactes : un "pacte de productivité" d'abord, favorisant l'investissement, la recherche, la formation et les nouvelles technologies. A cet égard, il a réitéré son idée de créer une grande banque publique d'investissement permettant de redistribuer l'épargne dans l'économie réelle. Pour en finir avec les effets défavorables de la démondialisation, le candidat a repris la notion de "juste-échange", tendant à rééquilibrer les relations commerciales de la France avec les pays à bas coût de main-d'?uvre. Un pacte éducatif ensuite, la jeunesse étant sa "grande priorité", avec la création de 60.000 postes d'enseignants et la création d'une "allocation jeunes" entre autres.

Enfin, un pacte concernant la place de la France dans le monde, jurant d'en finir avec "le néocolonialisme et la Françafrique". Surtout, sur l'Europe, il a repris l'idée d'instituer des "cercles concentriques". Un premier réunissant les "pays fondateurs" de l'Union européenne pour aller plus loin dans l'intégration, mettant en exergue au passage les nécessaires relations franco-allemandes : "Il faut tendre la main à l'Allemagne mais avoir la main ferme". Un second composé de l'ensemble des pays adhérents qui "participeront selon leur choix à la politique commune". Et de donner rendez-vous à l'ensemble des militants au soir du 6 mai 2012.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2012 à 2:47 :
@ retraité au sujet de vôtre retraite bien répondu à najbar car il est comme moi on toucheras pratiquement rien, mais au faite najbar ce patronyme est étranger, alors au lieu de se permettre de tutoyer qu'il y aille voir là ou l'herbe est plus verte.
a écrit le 07/03/2012 à 17:25 :
@ mimosa, dans ces coups de temps là au lieu de mettre Hollande remettons Sarkozy ou Mélanchon au choix mais surtout pas le petit homme qui est Hollande, si vous voulez laissez sa chance à tous les candidats qu'on laisse la chance à Marine Le Pen.
a écrit le 04/11/2011 à 11:59 :
nous faire croire que NS est responsable de tout ce qui va mal n est pas SERIEUX j'ai peur que FH soit dans l obligation de faire le sale BOULOT mon coeur est à gauche
a écrit le 27/10/2011 à 16:03 :

ben voyons !! ils dechantent deja....POUR NE PAS SE TROMPER
Réponse de le 15/03/2012 à 19:54 :

le choix " un batisseur ..ou continuite un demolisseur...
a écrit le 24/10/2011 à 21:13 :
Laissons à Hollande le choix d'une "autre politique"et beaucoup de temps pour préparer son programme ... la crise très grave, est là ! celui de Sarkozy ayant vraiment échoué ! double t on le déficit par temps de tempête en annonçant qu'on va "" chercher la croissance et la trouver ? de toutes façons tout président élu devra ajuster un budget serré , augmenter les impôts mais seuls les choix et priorités seront différents...
a écrit le 24/10/2011 à 16:43 :
Quel différence avec ceux qui ont eu peur des chauffeurs de taxi et qui traitent les autres de laxistes ! Ceux qui prétendent avoir bonne éducation et être courtois, voyez comme ils cèdent leur place aux dames !
a écrit le 24/10/2011 à 11:15 :
Mais quand les Francais vont-ils comprendre que tous ces problèmes de finance ne viennent que de nos gouvernements passés qui ont dépensé sans compter et aujourd'hui ils pleurent famine pour eux, pour leur place de politique!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 25/10/2011 à 8:30 :
ne soyez pas ridicule pierre nous avons eu 10années chirac + 5 ans Mr sarkozy
vous ne croyez pas qu'il aurait dû inverser la mécanique depuis 15ans ???
désolé de vous dire qu'il va falloir un électrochoc pour repartir même à ump vous voyez bien notre 1er ministre prépare sa campagne de conquéte de paris plutôt que de s'occuper de notre problème d'économie vous en conviendrez avec moi que cela en dit long sur leurs motivations de soutenir ou même de croire encore à la réelection de notre président tout le monde quitte le navire voila la vérité !!!!
Réponse de le 25/10/2011 à 10:53 :
Mais je suis entièrement d'accord avec votre analyse des gouvernements précédents, que j'appelle UMPS....Ils s'en foutent complètement et dirigent le pays pour d'autres puissances.....Les rudbymans disent dans le monde que les Francais sont imprévisibles, j'espère qu'il en sera de même aux prochaines élections
Réponse de le 04/12/2011 à 8:22 :
Skippaco, c est mitterand qui a declencher la spirale, chirac a eu des gouvernements de gauche une grande partie de ses mandats
La realite est que l umps depuis 40 ans a creuser les deficits avec l accord d un peuple bovin... Qui maintenant va devoir passer a l abattoir
a écrit le 24/10/2011 à 10:57 :
Et bien voilà, Hollande est au pied du mur et il se ren contre que gouverner un pays c'est autre chose que de faire de l'invective, brasser du mensonge, etre pljus réaliste face aux difficultés du pays. Autrement dit il va faire exactement ce que fait notre Président actuel, remettre dfe l'ordre dans nos finances, sauf que dans son discours il ne parle surtout que de dépenser et de taxer sans aucune ligne directrice capable de nous rassurer sur ces intentions. Méfions-nous, car ce petit bonhomme molasson va subir les contrainte du parti socialiste et il devra faire avec les Mélenchons, les verts les communistes. Tous ces partis démagogues ne vont certes pas abonder dans le sens de l'histoire actuelle. Allez dema Vouqs nder aux portuguais ce qu'ils pensent de la gestion socialiste! vous aurez un aperçu de ce qui nous attend. Ce hollande ne représente peu au nregard des difficultés qui nous attendent. Quitte à fauire confiance, je préfère le président actule, au moins lui il agit et il est écouté dans le monde. Les français ont la mémoire trés courte, allez demandé à la Lybie, au Gabon, à la Russie méme ce qu'ils pensent de notere président. Vous verrez à quel point il est jugé comme un homme à poigne et qu'il n'a pas peur d'affronter l'adversité pour sauver un peuple.Aussi rendons lui au moins hommage pour ce qu'il fait meme si celà déplais aux démagogues de gauche toujours plus pret à dégainer la haine que la reconnaissance du travail effectué.
a écrit le 24/10/2011 à 9:56 :
Gauche, droite, tout pareil. Il nous faut une République Islamique et la Charia.
Réponse de le 12/04/2012 à 23:16 :
Désolé, mais ce n'est pas par ici, voyez ailleurs, notamment en lybie, iran etc...
a écrit le 24/10/2011 à 9:14 :
et si on refesait des primaires socialistes?personne n'a envie de flamby,revotons
Réponse de le 24/10/2011 à 9:54 :
Oui. On veut encore 5 ans de gnôme menteur des Carpathes.
Réponse de le 24/10/2011 à 10:02 :
oui, sé vré. et retournon aussi à laicole.
Réponse de le 04/12/2011 à 8:22 :
Le pb c est que l on ne veut de personne
a écrit le 24/10/2011 à 8:33 :
La politique effective du PS, au-delà des mots, est de taxer les classes moyennes (Autrement dit les gens qui se lèvent le matin pour aller travailler ) pour "redistribuer" aux pauvres.

Je rappelle que Hollande a déclaré que l'on est "riche" quand un foyer gagne 4000 euros par mois (les couples de profs par exemple) ....

Réponse de le 24/10/2011 à 9:52 :
Oui. Sarkozy et la droite aiment les classes moyennes. C'est pour ça qu'elles les ont liquidées.
Réponse de le 03/12/2011 à 17:43 :
Flute, je me fais avoir sur mon salaire alors? Parce que les 2000 euros, je suis loin de les toucher... Ah, peut-être avec 40 ans d'ancienneté.
a écrit le 24/10/2011 à 7:49 :
Est-il prêt à faire face à des lendemains qui déchantent. S'il est élu il devra mettre en place une politique totalement à l'envers du soit-disant programme du PS. A-t-il la personnalité suffisante^pour ce faire ? Sur qui s'appuiera-t-il alors ? Il sera très handicapé ce qui est rédibitoire pour un capitaine au milieu de la tempête. C'est cela le vrai danger qui nous guette.
a écrit le 24/10/2011 à 7:14 :
Au delà de toute considération d'opinions politiques, M. Hollande a du talent en politique. Toutefois son expérience du pouvoir se résume a des mandats de député ainsi que directeur de cabinet de Roland Dumas et de Max Gallo. Cette faible expérience risque de fragiliser la France au moins durant les premiers mois de présidence de F. Hollande car son inexpérience va (a mon sens) engendrer des délais plus importants dans les prises de positions de l'Elysée. Cette situation serait sans grande importance dans une situation standard, mais nous ne sommes pas dans une situation standard, nous devons faire face a une crise sans précédent et tous les pays européens, dont la France, devront restructurer leurs dettes; une période de grande turbulences s'annonce et il nous faudra à notre tete un homme de grande expérience. De ce point de vue M. Hollande semblait etre le plus mauvais choix pour le PS (comparé aux expérience de DSK, Aubry, Fabius, Jospin, Védrine...). Notez bien que ce commentaire colle aussi parfaitement à d'autres candidats.
a écrit le 23/10/2011 à 19:32 :
Hollande est un bon à rien qui n'a jamais rien démontré, voilà ce que je pense. Sarkozy a fait trop d'erreurs politiques et économiques ou financières et porté surtout atteinte à nos institutions. Son positionnement à droite toute avec ses sbires Guéant, Hartungfeu, et Copé ou autre buisson ardent l'ont discrédité à jamais. Mais Hollande le mage à la noix, surtout pas. Le taux d'abstention au deuxième tour de la Présidentielle atteindra sans doute les 60%. Et là ce sera la pétaudière en France et le grand foutoir dans les rues. On va vers un coup d'Etat.
Réponse de le 24/10/2011 à 21:16 :
soyez raisonnables ! il nous fo changer de politique en tout cas ! Hollande s'entourera d'amis du centre ! donnez lui sa "chance ?
Réponse de le 28/10/2011 à 4:58 :
@mimosa : Vous êtes un doux rêveur, mais vous avez raison, il ne nous reste finalement qu'a adopter la méthode COUET. Cela ne remplira pas le porte monnaie à la fin du mois, mais ça nous permettra de garder le moral
a écrit le 23/10/2011 à 19:08 :
Hollande est un faux-cul qui a mis le PS en lambeaux avec 11 ans de présidence. Il n'est pas clair dans ces propos parce que c'est un hypocrite qui nous prépare le contraire de ce qu'il dit. Méfiance donc !!! Entre Sarko et Hollande, on est vraiment dans un gros caca !!!
Réponse de le 24/10/2011 à 11:14 :
Tout à fait daccord,HOLLANDE est sa famille gagne plus de 4000 euros par mois et 4 maisons BEN VOYONS?
Il est préférable de voter la droite que la gauche,qui s'en mets plein la poche et dans 4 ans diront c'est la droite,les socialistes sont depensiers et encore une fois nous iront dans la merde et MERCI HOLLANDE
Réponse de le 03/12/2011 à 17:47 :
A croire que ça vous a plus de vous faire "..." par Sarko pendant 5 ans, vous en redemandez!!
a écrit le 23/10/2011 à 18:04 :
pas mieux la gauche -
Réponse de le 13/05/2012 à 11:26 :

soif de pouvoir ...et peut etre pire
a écrit le 23/10/2011 à 18:00 :
Flamby plane toujours aussi haut. "Il faut tendre la main à l'Allemagne mais avoir la main ferme"? Ben oui, yaka. Hollande devrait déjà se poser la question de ce que veulent les Allemands, ou au moins de ce qu'ils peuvent accepter. En tout cas, les contribuables allemands - dont je fais partie - en ont marre de se serrer la ceinture ET de payer pour les irresponsables des autres pays.
Réponse de le 23/10/2011 à 18:37 :
Même si je ne pense pas que l'Allemagne puisse échapper à la solidarité avec les autres pays européens, l'inquiétude des allemands est tout a fait compréhensible. Comment Hollande peut-il passer à côté de cela !? Cette réplique me semble assez incroyable mais malheureusement très représentative de l'état d'esprit des français. Nous devons impérativement donner des garanties en matière de gestion budgétaire à l'Allemagne. C'est le moins que l'on puisse faire étant donnée que nous n"avons pas fait - ou trop tard - la plupart des réformes nécessaires au redressement du pays.
a écrit le 23/10/2011 à 17:41 :
Trop consensuel, trop altermondialiste, trop multiculturaliste, trop relativiste, trop,... Curieux tous ces articles qui le présentent comme le futur président de l'Elysée. A moins que des multinationales n'aient déjà décrété ce Mr comme le prochain fusible du système.
Réponse de le 25/10/2011 à 12:33 :
et pan !! dans le mille.....!?
a écrit le 23/10/2011 à 17:14 :
Surtout, souviens-toi que l'homme qui sollicite tes suffrages est, de ce fait, un malhonnête homme, parce qu'en échange de la situation et de la fortune où tu le pousses, il te promet un tas de choses merveilleuses qu'il ne te donnera pas et qu'il n'est pas d'ailleurs, en son pouvoir de te donner. L'homme que tu élèves ne représente ni ta misère, ni tes aspirations, ni rien de toi ; il ne représente que ses propres passions et ses propres intérêts, lesquels sont contraires aux tiens.

Octave Mirbeau
Réponse de le 23/10/2011 à 21:58 :
En Chine au moins personne ne sollicite vraiment les suffrages du peuple, et c'est si bien ....
Réponse de le 24/10/2011 à 9:02 :
Je connais très bien la Chine qui est un pays de liberté par bien des aspects, le voyage forme la jeunesse, voyagez...
a écrit le 23/10/2011 à 14:32 :
Hollande Sarko c'est du pareil au même, pour du changement Marine est là
Réponse de le 23/10/2011 à 15:38 :
vous rêvez ! elle fait partie du système, de l'opération globale de divertissement, de manière à créer l'illusion d'une réelle alternance....
a écrit le 23/10/2011 à 14:00 :
Avec lui, demain, nous allons vivre comme dans un rève !
Réponse de le 23/10/2011 à 14:16 :
pas du tout une continuation , ponction de notre misérable retraite
Réponse de le 24/10/2011 à 8:08 :
a retraité
mon pauvre chéri, soyez heureux d'avoir une retraite; nous on n'en aura pas!!!!
Réponse de le 11/11/2011 à 12:08 :
@najbar : Oui, mais vous je m'en fous
a écrit le 23/10/2011 à 13:58 :
hollande comme Sarko que le prestige perso, de nous pauvre homme du bas il s'en fou , c'est la place qu'il veux et notre argent
a écrit le 23/10/2011 à 13:39 :
"Il faut tendre la main à l'Allemagne mais avoir la main ferme"... Là c'est vraiment du grand n'importe quoi. La France n'est absolument pas en position de tendre la main à l'Allemagne, ou alors c'est à genoux pour demander l?aumône !
Réponse de le 23/10/2011 à 21:55 :
Aller tu as raison ... on fait l'armistice et on leur donne les clefs de Paris .....
a écrit le 23/10/2011 à 11:04 :
Mais nous n'avons pas l'intention de nous laisser impressionner par cet INCAPABLE. Les remèdes qu'il compte nous infliger ON N'EN VEUT PAS, ON NE VEUT PAS NON PLUS LE VOIR ELU !! allez du balai , circulez PS DE MALHEUR !!!
Réponse de le 23/10/2011 à 13:00 :
moi j'en veux....arrêtons ce Délire : toute la vie politique française (et européenne) n'est que mascarade, théâtre.....les vrais décideurs se sont les technocrates européens et les grandes institutions financières.
Réponse de le 23/10/2011 à 15:56 :
@ FH veut nous BRIMER
Hollande n'est pas un incapable! Le seul incapable, et il le démontre tous les jours, c'est SARKOZY QUI DEPUIS 2007 RUINE LA FRANCE. Vous délirez totalement : arrêtez les substances illicites! Rien ne vous empêche d'émigrer. En aurez-vous le courage?
Réponse de le 23/10/2011 à 21:54 :
Ahhh je reviens du Canada et je retrouve mes bons vieux français toujours prompts a gerber sur tout ce qui est français (là de droite comme de gauche) de façon si optimiste .... aller votez Bush !! cela vous fera jouir et ce sera équivalent a un vote blanc ....
Réponse de le 26/10/2011 à 10:23 :
au canada, ils ont des hommes politiques responsables qui n'en profientent pas pour faire leur business de façon éhontée et ne tiennent pas des promesses, toujours des promesses!
a écrit le 23/10/2011 à 10:12 :
Le PS nous ressort les emplois jeunes : contrat de 5 ans (interdit dans le privé mais dans le public on a le droit de faire ce qu'on veut) payé au smic.
Dans 5 ans on les vire sans expérience intéressante. C'est qui qui paye ? Comme d'habitude les contribuables.

Avec les socialos c'est du pipo, avec sarko c'est..pareil
Réponse de le 23/10/2011 à 14:21 :
Qu'est e que vous préférez, un Sarko ami des banques et des super riches, qui pompe dans la poche des Français moyens pour sauver les banques, c'est cela que vous voulez ? Cf autres articles de ce journal.
Réponse de le 23/10/2011 à 17:04 :
@??
N'importe quel président aurait fait la même chose pour la bonne et simple raison qu'en cas de défaut des banques les Français descendront dans la rue. Tous les hommes politiques sont amis des super riches comme vous dites ; simplement parce que cela leur assure plus de pouvoir.
Réponse de le 23/10/2011 à 17:53 :
@Pixys : absolument pas. En Angleterre, ils sont intervenus en nationalisant partiellement ou complètement (Northern Rock) les banques qui avaient des problèmes; résultat leurs banques ne sont pas attaquées, contrairement aux banques françaises, parce que l'état français n'a pas eu le courage de nationaliser les banques affaiblies en 2008. Grosse erreur.
Réponse de le 23/10/2011 à 21:50 :
Tout a fait d'accord avec ?? , et il ne faudra pas louper le coche cette fois si ... mais on peut faire confiance a Sarko pour donner aux banques ce qu'elles veulent sans contre partie avant les élections ....
Réponse de le 25/10/2011 à 12:45 :
c'est trop fou ,car ce sont les anglais qui ont permis les premiers dans l' histoire a des institutions privées le privilèges de fabriquer de l'argent , revoyons l' histoire....mais je suis entièrement d' accord sur le principe qui reste notre seul échappatoire , je pense.
a écrit le 23/10/2011 à 9:06 :
Ce n'est pas avec un ersatz de président que la position de la France va évoluer. Le proverbe est claire:" qui n'avance pas recule". Mais tout ceci n'est qu'un point de vu. En ce qui concerne les lendemains difficiles, il n'y a pas besoin d'être devin. Que ce soit lui ou un autre il faudra bien traverser cette crise, et la dette qui va avec. Alors ce n'est pas la peine de vouloir lui conférer un statut de responsable avec des décisions courageuses qu'il devra prendre; ceci est encore un trompe l'oeil. Il n'y a qu'à regarder la mise en scène dont il s'entoure . Pour le reste, suivre au plus près les directives européennes, sera amplement suffisant... Reste que l'erreur est humaine (syllogisme...)
Réponse de le 23/10/2011 à 14:23 :
OUi, l'erreur est humaine, mais la persévérance est diabolique. C 'est pourquoi les français ne veulent pas réélire Sarko : ils ont compris leur erreur, et ils ne vont pas refaire cette erreur une deuxième fois. Il a perdu toute crédibilité, à force de faire des cadeaux à ses amis les ultra riches et les banquiers qu'il protège à nouveau à Bruxelles.
a écrit le 23/10/2011 à 8:38 :
i l sera bien léger dans la compétition mondiale avec son equipe de fonctionnaires
Réponse de le 23/10/2011 à 10:52 :
et avec des remarques de ce genre on est plus avancé !
Réponse de le 23/10/2011 à 10:57 :
Qu'est pour vous la notion de fonctionnaire ? Un militaire est il un fonctionnaire ; une infirmière est elle un fonctionnaire ; un policier est il un fonctionnaire ? Un élu est il un fonctionnaire ? 1 seul n'est pas fonctionnaire : lequel ?
Réponse de le 23/10/2011 à 16:10 :
la France est gère par des fonctionnaires ..le résultat en est la
Réponse de le 24/10/2011 à 19:06 :
@anal : Faux, la France est gérée par des intermittents et la réponse est : un élu
a écrit le 23/10/2011 à 8:17 :
"L'activité des banquiers est trop sérieuse pour la laisser aux seuls banquiers", a-t-il affirmé, plaidant ainsi pour une régulation de la finance, ce qui devrait satisfaire Arnaud Montebourg.

Tiens, ça me rappelle quelque chose, pas vous ? Le discours de Toulon de Sarkozy en 2008. Un petit extrait :
"...Pendant plusieurs décennies on a créé les conditions dans lesquelles l?industrie se trouvait soumise à la logique de la rentabilité financière à court terme.
On a caché les risques toujours plus grands qu?on était obligé de prendre pour obtenir des rendements de plus en plus exorbitants.
On a mis en place des systèmes de rémunération qui poussaient les opérateurs à prendre de plus en plus de risques inconsidérés.
On a fait semblant de croire qu?en mutualisant les risques on les faisait disparaître.
On a laissé les banques spéculer sur les marchés au lieu de faire leur métier qui est de mobiliser l?épargne au profit du développement économique et d?analyser le risque du crédit.
On a financé le spéculateur plutôt que l?entrepreneur.
On a laissé sans aucun contrôle les agences de notation et les fonds spéculatifs.
On a obligé les entreprises, les banques, les compagnies d?assurance à inscrire leurs actifs dans leurs comptes aux prix du marché qui montent et qui descendent au gré de la spéculation.
On a soumis les banques à des règles comptables qui ne fournissent aucune garantie sur la bonne gestion des risques mais qui, en cas de crise, contribuent à aggraver la situation au lieu d?amortir le choc.
C?était une folie dont le prix se paie aujourd?hui !"

C'est dans les actes qu'on doit juger les politiques et non dans les beaux discours plein d'emphase tels ceux prononcés par le président Sarkozy ou par les représentants de l'opposition aujourd'hui, qui font le bon constat de cette crise mais n'y apportent ou n'y apporteront aucune solution durable en s'attaquant au problème car enfermés dans ce système. On ne peut pas révolutionner un système quand on en fait partie.
Réponse de le 23/10/2011 à 21:47 :
Oui alors tu proposes quoi ? tu nous laisses sur notre faim ....
a écrit le 23/10/2011 à 6:18 :
Nous somme en pleine mutation des couleurs ,les rouges se font appeler les verts...les communiste.... les indignés,et Hollande l'homme de la lapalissade (voir le Larousse :vérité d'une évidence niaise)
a écrit le 23/10/2011 à 0:20 :
F. HOLLANDE peut dire tout ce qu'il veut : même s'il était élu à la présidence de la république, qu'est-ce qui prouve qu'il emporterait les élections législatives lui permettant de mettre en oeuvre LES programmes du P.S. ? Alors : du calme, et réfléchissons bien !
Réponse de le 23/10/2011 à 21:45 :
Pareil pour Sarko ....
a écrit le 22/10/2011 à 23:33 :
Le journal "AUJOURD'HUI"est-il surcoté?
a écrit le 22/10/2011 à 22:01 :
vendez votre or! vite !
Réponse de le 23/10/2011 à 10:52 :
lol
Réponse de le 23/10/2011 à 14:41 :
oui, oui !! vendez moi votre or !! je suis là pour vous sauver :-))
a écrit le 22/10/2011 à 21:18 :
Une profonde réforme du système bancaire, qui nous a plongé dans la crise et n'a pas su se remettre en question, est sans doute un excellent thème de campagne. Tant de français sont écoeurés par ces banquiers, financiers, traders, qui ont démoli l'économie et qui continuent comme si de rien n'était !! La droite ferait bien de proposer elle aussi une profonds réforme bancaire, si elle ne veut pas perdre ces élections.
a écrit le 22/10/2011 à 19:41 :
Nous, indignés, exigeons, à effet immédiat :
1) l'éducation gratuite pour tous et pas seulement pour les fils à papa
2) la fermeture des paradis fiscaux par le retrait pur et simple des licences des banques qui trafiquent avec eux (délai de 6mois maxi,avec criminalisation de la fraude ensuite.)
3) interdiction des VOD et des CDS aberrations des années 90
4) interdiction de faire payer aux états et aux population les dettes de jeu des financiers ,qu?on saisisse leurs biens
5) abrogation de la loi Giscard de 1973 (en France ) qui oblige l'état à emprunter au prix fort de l'argent qu'il prête à bas prix (une aberration totale instaurée dans tous les pays))
6) loi anti trust stricte qui interdise les monopoles des médias en particulier
7) contraception et avortement gratuit
8) Limitation des revenus comme Roosevelt l'avait fait, à 20 000 euros
9 ) vote des étrangers aux élections locales
10) un nouveau Glass-Steagall Act
Réponse de le 22/10/2011 à 21:21 :
En effet. Mais il ne faut pas compter sur Sarko pour cela, c'est l'ami des très très riches, des Bolloré, Bettencourt, etc. Il parait que les indignés se sont présentés aux élections à Berlin et ont fait un score pas du tout négligeable.
Réponse de le 22/10/2011 à 22:06 :
Les communistes s'appellent indignés maintenant?
Réponse de le 22/10/2011 à 23:20 :
Non, rien à voir. Et ce n'est pas en "insultant"' ainsi les gens que vous ferez avancer le débat.
Réponse de le 23/10/2011 à 13:41 :
C'est vous qui avait dit que "communiste" était une insulte !
Réponse de le 23/10/2011 à 14:08 :
Il ya quelques idées intéressantes dans votre propos mais vous mélangez tout et n'importe quoi.

Éducation > Vous pouvez demander une amélioration du service public, voire une meilleure répartition des bourses mais sortez un peu de France et vous allez voir ce qu'est une éducation payante. Par ailleurs, pourquoi assurer l'éducation gratuite pour tous quand certains peuvent se la payer !? A ce train là mieux vaut faire de l'alimentation un service public gratuit pour tous... c'est quand même la première des priorités
.
Paradis Fiscaux > Vous croyez qu'un président français peut décider la fermeture des paradis fiscaux de manière unilatérale !? Vous avez remarquer que d'autres gens vivaient autour de nous et qu'ils avaient d'autres points de vue que celui de la France ?

Médias > Une loi contre le monopole des médias ? Là vous racontez vraiment n'importe quoi ! Connaissez vous la signification du mot « monopole » ?

Contraception et avortement gratuit > A moins de faire un business de votre corps, on ne peut pas dire que la contraception soit inabordable. Quand à l'avortement, il est en partie remboursé. Alors après qu'il y ait des aides selon les situations, pourquoi pas mais encore une fois, la gratuité pour tous est un drôle d'idée, surtout quand l?État n'a plus d'argent.
Réponse de le 23/10/2011 à 14:26 :
Oui, parce que je devine que cela l'est dans votre bouche, d'une part, et d'autre part parce que je ne vois pas le lien avec les indignés. Cf Occupy Wall Street, les indignés espagnols, etc. C'est un mouvement bien plus large que cela, qui a mobilisé dans 82 pays simultanément le 15 octobre, du jamais vu.
a écrit le 22/10/2011 à 19:01 :
que vont devenir les "autos entrepreneurs" ns aimerions bien le savoir ??????
Réponse de le 23/10/2011 à 8:10 :
Vous évoquez les auto-exploités ? Fameux concept
Réponse de le 23/10/2011 à 14:36 :
Pour ma part, depuis que je suis autoentrepreneur, j'ai augmenté mes revenus de 30% en travaillant autant. Donc arrêtez de systématiser, c'est totalement ridicule c'est une des solutions proposées quand on veut créer une activité et ça n'est pas parce que c'est une idée du gouvernement Sarkozy qu'il faut forcément gerber dessus. Il faut arrêter de croire que c'est en limitant la liberté d'entreprise que l'on va améliorer les choses. Peut-être cela vous choque t-il mais tout le monde n'a pas vocation à devenir salarié ou fonctionnaire...
a écrit le 22/10/2011 à 18:53 :
parole parole, je ne voterai pas sarko c'est sur, mais de la a faire confiance a un autre homme politique nous verrons??????enfin j aimerai quand même connaitre le budget de fonctionnement des homme politique parce que avec plus de 500 député pour 60 million de personne je me demande bien ce qu'il foute????au prix ou on les payes on pourrai quand même avoir un service gold, je dis cela, je dis rien, cela ne tien cas moi.
Réponse de le 22/10/2011 à 21:28 :
Un député, c'est beaucoup moins bien payé qu'un trader, et c'est beaucoup plus inoffensif !
Réponse de le 22/10/2011 à 21:29 :
Et des traders on en a énormément en France (8200 !!) à 242 000 euros de bonus par an en plus du salaire fixe... vu l'état des banques, on se demande bien à quoi ils nous servent tous ces gens là!!!
Réponse de le 24/10/2011 à 13:21 :
Trader ? Député ? Même chose : Prêt à tout pour du fric.
a écrit le 22/10/2011 à 18:32 :
Hollande veut faire jouer le role de banquier au publique... MDR... les deux derniers essais était le credit lyonnais et plus recemment DEXIA... on connait aujourd'hui le résultat... Mais bon il lui faudra bien une banque a cubito, parceque lorsque la france a perdu son triple A, c'est pas la publication d'une nouvelle agence de notation qui fera la pluie et le beau temps sur les taux et les CDS... Et des fonds ils va en falloir pour boucler son programme...
Réponse de le 22/10/2011 à 19:02 :
le rôle du banquier au privé , ça fait plus rire non plus , vu l'état de la catastrophe.
il est d'ailleurs probable que sarko devra lui-même nationaliser plusieurs banques avant le printemps, vue la débâcle qui s'annonce, le sacro-saint AAA ne passera pas l'hiver, mais est-ce si important que ça ?
quelque soit le programme, il va en falloir des fonds pour réparer quelques décennies d'irresponsabilité.
Réponse de le 22/10/2011 à 20:53 :
Si le Crédit Lyonnais était bien une banque publique égarée dans des aventures aux USA, Dexia n'était pas une banque publique. Vous confondez avec le CLF, ancienne émanation de la CDC, et abandonnée à des intérêts privés au nom de la banalisation des financements des collectivités locales, avec le succès que l'on sait.
Le AAA , brandi comme un talisman par le gouvernement,est de fait perdu par la France, qui emprunte d'ors et déjà sur les marchés à des taux supérieurs de 120 points de base par rapport à l'Allemagne, et en moyenne 50% plus cher que les 5 meilleurs AAA.
Réponse de le 22/10/2011 à 21:26 :
1) Dexia était auparavant une entité publique, qui allait très bien, et a eu de graves problèmes après sa privatisation, qui lui a laissé les mains libres pour gonfler son bilan de façon délirante. 2) Les banques privées sont bien gérées ? Mort de rire !!! Lehman Brothers vous connaissez ? AIG ? Royal Bank of Scotland ? Northern Rock ? Allied Irish Bank ? Bear Stearms ? HBOS ? Les banques en Islande ? Washington Mutual ? Meryll Lynch ? Toutes coulées !!! Et il y en a beaucoup d'autres !!! ça a couté des milliers de milliards aux états et aux banques centrales !
Réponse de le 25/10/2011 à 13:02 :
renationaler les banques en laissant des rapaces pour les administrer c'est sur c' est pas la solution , nous attendons tous LE messis politique du moment dans ce monde de langues de bois......es qu' il existe encore ....je veux bien le croire......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :