Airbus enregistre la commande de dix-sept avions A3XX

 |  | 462 mots
Lecture 2 min.
Comme attendu, le salon aéronautique de Farnborough est l'occasion pour Airbus Industrie et Boeing de multiplier les annonces commerciales, illustrant une rivalité à couteaux dans pour la conquête du marché des gros porteurs. Le consortium européen a ouvert le feu lundi en annonçant la commande ferme de 17 avions géants A3XX.Premier client, la compagnie Emirates, basé à Dubaï, a signé un contrat portant sur sept A3XX, assorti de cinq options supplémentaires. Parmi les sept commandes, cinq concernent des avions de passagers et deux des avions de fret. Les livraisons des avions passagers commenceront en février 2006 et celles des avions de fret au printemps 2008. L'accord a été signé par le président d'Emirates Ahmed Bin Saeed al-Maktoum et le président de l'exécutif d'Airbus Noël Forgeard, en marge du salon aéronautique international de Farnborough qui a ouvert ses portes lundi. "Je suis sûr que beaucoup d'autres compagnies vont suivre l'impulsion que donne Emirates en devenant le client de lancement de l'A3XX, partageront la même vision et démontreront le succès du programme", a déclaré M. Forgeard. Cela n'a pas tardé puisque l'on apprenait, en début d'après-midi, qu'Air France avait signé une commande portant sur dix super-jumbos A3XX. "Nous sommes convaincus que cet appareil est idéalement adapté aux besoins évolutifs d'Air France pour le 21ème siècle", a déclaré le Pdg de la compagnie française, Jean-Cyril Spinetta, cité par le communiqué. De son côté, Noël Forgeard s'est dit "très honoré qu'Air France, l'un de nos plus gros clients et l'une des premières compagnies aériennes dans le monde, devienne également un client de lancement pour l'A3XX qui sera le produit phare de ce siècle". Selon des sources industrielles, une autre compagnie devrait annoncer une confirmation de commandes pour l'A3XX dans le cadre du salon. Singapore Airlines est pressenti comme le troisième client potentiel du consortium européen.M. Forgeard a par ailleurs précisé lors d'une conférence de presse que 9 compagnies aériennes avaient à ce jour exprimé leur intérêt pour un total de 52 A3XX (dont 22 ont été transformées lundi en intentions d'achats). Au total, Airbus table sur 200 commandes pour l'ensemble de ses appareils durant le salon de Farnborough, a indiqué M. Forgeard. "Nous allons dépasser le niveau de 500 nouvelles commandes cette année", a estimé M. Forgeard. Ces annonces ont laissé les marchés financiers de marbre. EADS, qui possède 80% du capital d'Airbus, a quelque peu progressé de 1,33% aujourd'hui et clôture à 18,34 euros. Depuis son introduction à la Bourse de Paris, l'action est en retrait de plus de 3% par rapport au prix de souscription proposé aux investisseurs institutionnels (19 euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :