Microsoft repousse le lancement européen de la X-Box

Après avoir connu des difficultés pour s'approvisionner en PlayStation II de Sony en 2000, les adeptes européens des consoles de jeux devront se faire une raison : ils devront se passer de X-Box pour Noël 2001, à moins d'aller jusqu'aux Etats-Unis pour la trouver. La console de Microsoft, spectaculaire incursion du premier éditeur mondial de logiciels sur le marché des jeux vidéo, ne débarquera pas en Europe avant "le premier semestre 2002", a annoncé le groupe. Son lancement européen était initialement prévu fin 2001.Cette décision a été prise pour "réussir le lancement européen, en étant sûrs de disposer de quantités suffisantes, sans souffrir de la concurrence de la demande sur les marchés américains et japonais", a indiqué à l'AFP Thierry Chabrol, directeur de la division grand public de Microsoft France. Bénéficiant d'un budget de lancement exceptionnel de 500 millions de dollars (plus de 540 millions d'euros), la X-Box doit être lancée en octobre ou novembre 2001 aux Etats-Unis et au Japon. Le report du lancement européen vise, selon Microsoft, à éviter de rencontrer les mêmes difficultés que Sony. Le groupe japonais avait dû reporter à la fin novembre le lancement européen de sa PlayStation II, avec des quantités limitées qui l'avaient fait suspecter d'avoir organisé lui même la pénurie. L'impossibilité pour le géant américain de profiter de la saison des ventes de fin d'année en Europe devrait largement profiter à ses concurrents : Sony, qui bénéficiera ainsi de plus d'un an d'avance et pourra consolider ses parts de marché, mais aussi Sega avec sa DreamCast, lancée il y a un an au Japon. Le troisième acteur japonais du secteur, Nintendo, doit pour sa part lancer fin 2001 sa console de nouvelle génération, baptisée GameCube. Pour la PlayStation II, Sony vise des ventes de dix millions d'unités pour la première année de commercialisation, qui s'achèvera le 31 mars. Plus encore que le groupe de Bill Gates, les principales victimes du report de l'arrivée de la X-Box en Europe devraient être les éditeurs de jeux vidéos ayant signé des contrats avec Microsoft. Parmi eux figurent les français Infogrames et Ubi-Soft et le leader mondial Electronic Arts.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.