Priceline.com déçoit au troisième trimestre

 |  | 441 mots
Priceline.com, site américain pionnier des "enchères inversées" (dans lesquelles l'acheteur fixe le prix qu'il est prêt à payer pour un produit ou un service), a annoncé mercredi que ses ventes du troisième trimestre seraient inférieures aux prévisions des analystes et que la perte serait de la même ampleur que sur le trimestre précédent. Pour le troisième trimestre, Priceline.com s'attend à un chiffre d'affaires de 340 à 345 millions de dollars, soit quelque 10% de moins que les 380 millions prévus en moyenne par les analystes. Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires avait atteint 352 millions de dollars. La sanction du marché a été particulièrement violente : à la mi-séance, mercredi, l'action Priceline.com chutait de 43,67% à 10,50 dollars. Plusieurs analystes avaient annoncé en début de matinée qu'ils revoyaient à la baisse leur recommandation sur le titre. Merrill Lynch revient ainsi d'Accumuler à Neutre. Les recettes de ventes de billets d'avion - principale source de revenus de l'entreprise - devraient être 20 à 25 millions de dollars inférieures à ce qu'elles étaient au deuxième trimestre de l'exercice en cours, selon Priceline.com, qui explique ce recul par la baisse du nombre d'offres de prix acceptées par les compagnies et par la baisse du prix moyen. En outre, le mois de septembre, que Priceline.com espérait meilleur que juillet et août, s'est révélé moins bon que les deux mois précédents, en raison notamment de la hausse des prix pratiqués par les compagnies et du lancement par ces dernières de nombreuses offres promotionnelles spécifiques. Parallèlement, "nous nous attendons à une croissance d'environ 20% des ventes hors billets d'avion au troisième trimestre par rapport au deuxième et nous espérons améliorer nos marges d'exploitation", explique Daniel Schulman, PDG de Priceline.com, dans un communiqué. La perte trimestrielle par action, hors éléments exceptionnels, devrait être du même ordre que celle essuyée sur le deuxième trimestre et qui était de 1 cent par titre. Ce chiffre correspond aux prévisions des analystes.Le titre Priceline.com qui avait dépassé les 100 dollars au plus haut en mars dernier, a perdu près de 90% de sa valeur depuis. L'un de ses principaux actionnaires, le prince saoudien Al-Walid, a accepté au début du mois de réinjecter 50 millions de dollars dans la société, soit autant que son premier investissement, réalisé en mai, en souscrivant des options pour deux millions de titres, soit 25 dollars par action. Parmi les autres grands actionnaires de Priceline.com figurent Liberty Media et Vulcan Ventures, le fonds d'investissement de Paul Allen, co-fondateur de Microsoft.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :