Softbank, Vivendi et News Corp créent deux nouveaux fonds d'investissement

 |  | 293 mots
Lecture 1 min.
Le groupe japonais Softbank, spécialiste de l'investissement dans les valeurs internet, a annoncé mercredi qu'il engageait plus d'un milliard de dollars aux côtés de News Corp et Vivendi dans deux nouveaux fonds d'investissement au Royaume-Uni et en Europe continentale. Softbank précise que ces nouveaux fonds seront intitulés Softbank UK Ventures, avec un siège à Londres, et Softbank Europe Ventures, avec un siège à Paris et Munich. Softbank UK, qui annoncera ses premiers investissements au deuxième trimestre de l'année en cours et visera les nouvelles sociétés internet ainsi que les transactions sans fil, sera doté de 450 millions de dollars à investir sur les 12 à 14 prochains mois. Ces fonds seront apportés par Softbank à hauteur de 275 millions de dollars, la société epartners détenu par le groupe News Corp du magnat australo-américain Rupert Murdoch, à hauteur de 150 millions de dollars et d'"autres commanditaires stratégiques" non identifiés pour 25 millions de dollars. Parallèlement, Softbank Europe investira 550 millions de dollars sur les marchés locaux de l'internet en Europe continentale, apportés par Softbank à hauteur de 400 millions de dollars et Vivendinet (groupe français Vivendi) pour 100 millions de dollars ainsi que d'"autres commanditaires stratégiques" pour 50 millions de dollars. Le fonds prévoit d'annoncer ses premiers investissements également au deuxième trimestre. Softbank s'était déjà associé en juillet dernier à News Corp et Vivendi pour créer des fonds d'investissement et ces deux nouveaux fonds "se basent sur les accords de 1999", selon le communiqué. Softbank table sur 150 millions d'utilisateurs de l'internet au Royaume-Uni et en Europe d'ici 2003, tandis que le commerce électronique devrait croître jusqu'à 430 milliards de dollars par an sur la période, soit une croissance vingt fois supérieure à celle de 98.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :