La corruption atteint un niveau critique dans le monde

 |   |  338  mots
Depuis 1995, International Transparency publie chaque année "un indice de perception de la corruption" (IPC). Le cru 2001 n'est guère encourageant puisque selon Peter Eigen, président de cette organisation non gouvernementale, "on ne voit pas de fin à l'abus de pouvoir dans les services publics et les niveaux de corruption sont perçus comme plus haut que jamais, tant dans les pays développés que dans le monde en développement. La corruption a atteint un niveau critique à l'échelle mondiale".L'IPC reflète le degré de corruption ressenti comme existant dans les services publics et la classe politique. Cette année, 91 pays ont été répertoriés dans l'enquête et c'est la Finlande qui décroche le titre de pays le moins corrompu avec une note de 9,9 sur 10, devant le Danemark. En queue de classement se trouve le Bangladesh avec une note de 0,4. La France figure en 23ème position alors que les Etats-Unis pointent eux à la 16ème place.Dans cette étude, Transparency International souligne que 55 pays (dont beaucoup font partie des plus pauvres du monde) enregistrent des scores inférieurs à 5, laissant entrevoir de hauts niveaux perçus de corruption dans les gouvernements et les administrations publiques. L'Azerbaïdjan, la Bolivie, le Cameroun, le Kenya, l'Indonésie, l'Ouganda, le Nigeria et le Bangladesh obtiennent un score inférieur ou égal à 2. Pour Peter Eigen, "le nouvel IPC rend compte une fois de plus du cercle vicieux de la pauvreté et de la corruption, d'un monde dans lequel les parents doivent soudoyer des enseignants sous-payés pour garantir une éducation à leurs enfants et où la corruption fleurit sur le terreau de services de santé manquant de ressources. Les plus pauvres sont les principales victimes de la corruption".Mais les pays les plus développés sont assez mal placés pour jouer "les pères-la-vertu". Peter Eigen a ainsi rappelé l'amnistie accordée par un président américain à des proches qui ont financé son parti, mais aussi la condamnation de Roland Dumas dans l'affaire Elf.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :