Nokia va supprimer un millier d'emplois supplémentaires

A mi-chemin entre l'alerte sur les résultats du deuxième trimestre et la publication de ces résultats (prévue le 19 juillet), Nokia s'efforce de poursuivre la réduction de ses coûts, en annonçant 900 à 1.000 suppressions d'emplois dans sa division réseaux, Nokia Networks."Le but est d'adapter l'organisation à la conjoncture économique actuelle et de relever les défis de l'avenir", explique l'équipementier télécoms finlandais, ajoutant que les suppressions de postes devraient, pour l'essentiel, être effectives avant la fin de l'année. Nokia Networks emploie actuellement 23.000 personnes. Le groupe se refuse pour l'instant à chiffrer les économies que permettront ces suppressions d'emplois, qui portent donc sur 4% des effectifs. Il y a deux semaines, Nokia avait émis un "profit warning" inattendu sur les résulats du deuxième trimestre, qui a affecté l'ensemble du secteur des télécommunications. Sur la base des deux premiers mois de son deuxième trimestre (avril et mai), le groupe finlandais avait alors annoncé qu'il tablait désormais sur une progression de ses ventes inférieure à 10% par rapport au deuxième trimestre 2000, au lieu des 20% attendus. Le bénéfice net par action, lui, devrait se situer entre 0,15 et 0,17 euro, contre une prévision antérieure de 0,20 euro et un résultat publié de 0,21 euro sur la même période de l'an dernier. Nokia avait alors notamment souligné que "le ralentissement économique général aux Etats-Unis a récemment montré qu'il s'étend à d'autres régions et à l'ensemble du marché des télécommunications mobiles". Le groupe avait annoncé que les comptes du trimestre inclueraient une provision de 190 millions d'euros représentant notamment le coût des restructurations. Mais celles-ci ont pour l'instant beaucoup moins touché les effectifs que celles engagées par certains de ses concurrents, à commencer par Ericsson et Lucent. En mars, Nokia avait déjà annoncé 3 à 400 suppressions de postes, déjà dans la division réseaux, auxquelles se sont ajoutées 300 autres dans une usine de combinés mobiles en Allemagne et 50 dans une unité de rercherche et développement à Stockholm.A la Bourse d'Helsinki, l'action Nokia cédait 2,15% juste après l'ouverture à 25 euros. Le titre a perdu 45% de sa valeur depuis le début de l'année. Avec Reute

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.