Telefonica Moviles face au ralentissement du marché des mobiles

 |  | 292 mots
Telefonica Moviles, la filiale mobile de l'opérateur espagnol, subit à son tour le ralentissement de la croissance du marché des mobiles, entré dans une phase de maturité. Le groupe, coté à Madrid depuis l'automne 2000, publie aujourd'hui un résultat net de 154,7 millions d'euros, là où les analystes tablaient sur 162 millions d'euros. Ce chiffre a progressé de 13,7% par rapport à la même période l'an passé. L'opérateur compte désormais 22,8 millions d'abonnés, contre 21,8 millions en décembre 2000. L'opérateur, présent au Maroc et en Allemagne, est particulièrement bien implanté en Amérique Latine, mais a subi ce trimestre la dépréciation du real brésilien et donc une baisse de son excédent brut d'exploitation (EBITDA) sur cette zone géographique. En Espagne, le nombre de clients de Telefonica Moviles a augmenté de 38,9% à 14,82 millions, soit une part de marché de 64%. Toutefefois, la croissance du nombre d'abonnés ralentit en raison de la maturité du marché, précise le communiqué. Le chiffre d'affaire a progressé de 17,3% à 1,93 milliard d'euros. L'opérateur réalise presque les deux tiers de ses revenus en Espagne et le reste en Amérique Latine. L'excédent brut d'exploitation est légèrement supérieur aux attentes des analystes à 751,2 millions d'euros, en progression de 28,6% en glissement annuel. Telefonica Moviles axe sa stratégie sur l'UMTS. L'opérateur a décroché 5 licences en 2000, en Allemagne, en Autriche, en Italie, en Suisse. Il a gagné la dernière sur le territoire national pour 516,8 millions d'euros, au mois de mars. A Madrid, le titre terminait la séance en baisse de 0,11% à 9,28 euros. Si le cours remonte peu à peu depuis son plus bas à 7,85 euros atteint au mois d'avril, il reste toutefois sous son cours d'introduction aux alentours des 11 euros. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :