Retour aux profits pour la division automobile de Fiat

Après Peugeot, Renault, BMW et DaimlerChrysler, c'est au tour du constructeur automobile italien Fiat de publier ses résultats de l'année 2000. Après deux années consécutives de pertes, Fiat annonce la sortie du rouge de sa division automobile. Cette dernière a réalisé un bénéfice d'exploitation de 44 millions d'euros en 2000. Un chiffre bien supérieur aux prévisions qui tournaient autour de 20 millions d'euros. En 1999, la division automobile du constructeur italien avait perdu 21 millions d'euros. Sur l'ensemble de l'année 2000, les ventes du groupe ont augmenté de 19,6% et s'élèvent à 57,6 milliards d'euros. Le résultat net s'est pour sa part accru de 88% à 664 millions d'euros, contre 353 millions en 1999. Dans son communiqué, Fiat indique espérer améliorer encore sa rentabilité et être en mesure de réduire sa dette en 2001. Le septième constructeur automobile mondial compte aussi améliorer ses bénéfices à partir de 2002.A l'occasion de la présentation des résultats annuels, l'administrateur délégué de Fiat Auto, Roberto Testore, a présenté la stratégie du groupe pour 2001. Une stratégie offensive puisque Fiat prévoit cinq lancements de voitures de moyenne et haut de gamme cette année. Au cours des deux premiers mois de l'année, le constructeur a enregistré une hausse de ses ventes mondiales de voitures neuves de quelque 70.000 unités.latribune.fr, avec Reuters.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.