Hewlett-Packard relève ses prévisions trimestrielles

 |  | 426 mots
Lecture 2 min.
Alors que le feuilleton de la fusion avec Compaq n'en finit pas de s'engluer dans les querelles entre dirigeants et actionnaires familiaux, les affaires de Hewlett-Packard continuent. Et continuent même de plus belle : le groupe de Palo Alto annonce aujourd'hui fièrement que les résultats publiés pour le premier trimestre de l'exercice 2001-2002, achevé jeudi dernier, seront supérieurs aux prévisions évoquées en novembre. A l'époque, Hewlett-Packard anticipait un chiffre d'affaires en léger repli par rapport au trimestre précédent (il avait alors atteint 10,88 milliards de dollars), en raison de facteurs saisonniers, ainsi qu'une marge brute et des dépenses stables. Désormais, il table sur un chiffre d'affaires en hausse "modérée" et sur une progression "sensible" des marges brutes, les dépenses demeurant stables d'un trimestre sur l'autre. Ainsi, "HP prévoit de publier un bénéfice par action situé nettement au dessus du consensus des analystes, soit 16 cents", conclut-il dans un communiqué. "Les conditions économiques dans le monde restent difficiles, mais les dépenses des consommateurs en technologie montrent clairement un raffermissement", précise Carly Fiorina, la PDG du groupe, confirmant ainsi la tendance au redressement du marché grand public, déjà évoquée par le numéro un mondial des PC, Dell, le mois dernier, lors du relèvement de ses propres prévisions de résultats. Pour HP, ce redressement se traduit par des ventes de PC et d'imprimantes meilleures qu'attendu. Et la réduction des dépenses permet à ces deux divisions ainsi qu'à la division services d'afficher des marges brutes en hausse.S'exprimant dans la matinée de lundi dans le cadre d'une conférence organisée par Goldman Sachs, Carly Fiorina a expliqué qu'elle tablait sur une reprise du marché informatique au second semestre de cette année. Selon elle, les dépenses informatiques des entreprises devraient progresser de 2 à 3% en 2002 et de 8 à 10% l'an prochain. Donnant sans doute un avant-goût du ton de son intervention du 13 février prochain, date de la publication des résultats trimestriels, Carly Fiorina profite de cette pré-annonce pour réaffirmer que "nous restons convaincus que nous sommes en mesure d'intégrer avec succès Compaq et de créer un nouvel HP puissant". Un enthousiasme partagé - avec modération - par Wall Street : l'action Hewlett-Packard gagnait 0,18% en clôture lundi, à 22,04 dollars. Compaq, pour sa part, progressait de 0,83% à 12,20 dollars. Les deux titres restent en dessous de leurs niveaux de la fin août, à la veille de l'annonce de la fusion.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :