France Télécom dément un accord avec les banques de MobilCom

Enlisé dans les complications financières et juridiques, le dossier MobilCom serait-il enfin en passe de se débloquer ? La prudence est plus que jamais nécessaire, France Télécom et sa filiale allemande à 28,5% ayant habitué les observateurs aux rebondissements les plus imprévisibles ces derniers mois. Quoi qu'il en soit, après Reuters vendredi, le Financial Times Deutschland évoque ce matin l'imminence d'un accord entre France Télécom et les banques créancières de MobilCom sur le refinancement de la dette de l'opérateur mobile allemand. Selon Reuters, les 17 banques impliquées dans les discussions ont accepté une nouvelle offre de France Télécom consistant en une émission d'obligations convertibles. La valeur de celle-ci représenterait 90% du montant du prêt de 4,7 milliards d'euros, dont l'échéance fin juillet menaçait la survie même de MobilCom. Elles abandonneraient donc purement et simplement 10% de leurs créances. France Télécom a démenti vendredi l'existence d'un accord, qualifiant de "rumeurs" et de "pure spéculation" les informations publiées par Reuters et précisant que "les discussions se poursuivent".Sur le Neuer Markt allemand, informations et démenti font faire du "yo yo" à l'action MobilCom : quelques minutes après l'ouverture ce matin, le titre gagnait 9,33% à 8,20 euros. A Paris, France Télécom progressait de 3,09% vers 9h25 à 16,34 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.