Wall Street de nouveau en baisse

Les opérateurs se sont concentrés sur les nombreuses publications économiques publiées ce jour. Sur le marché de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires ont reculé de 8 000, mais se maintiennent pour la deuxième semaine consécutive au-dessus des 400 000. La productivité pour le second trimestre a été révisée à la hausse de 1.1% à 1.5%. Les indices ont touché leurs plus bas de la journée après la publication de l'indice ISM pour les services, qui est ressorti en baisse à 50.9 pour le mois d'août contre 53.1 en juillet, éclipsant un peu la progression des commandes à l'industrie, qui, sur le mois de juillet, ont progressé de 4.7%.Le Dow Jones clôture en baisse de 1.68% à 8 283.70 points. Le Nasdaq Composite recule de 3.19% à 1 251.10 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 1.59% à 879.16 points.Du côté des valeurs, on retiendra Procter & Gamble qui progresse de 1.46% ࠠ89.85 dollars. Le groupe a révisé une nouvelle fois a la hausse ses prévisions de résultats pour son premier trimestre clos au 30 septembre et table, hors charges de restructuration, sur une hausse de ses bénéfice de l'ordre de 15% contre 11-15% initialement et maintient ses prévisions de croissance à deux chiffres du bénéfice par action sur l'ensemble de son exercice. Les analystes tablent, en moyenne, sur un bénéfice par action de l'ordre 1.09 dollar.Dans le secteur des semi-conducteurs, Intel chute de 6.21%  à 15.11 dollars. Le leader du secteur doit faire le point sur son activité à la mi-trimestre après la clôture.Dans la distribution, Wal-Mart recule de 2.67% à 50.94 dollars. Le numéro un mondial du secteur a reporté des chiffres décevants pour le mois d'août. A périmètre constant, ses ventes ont progressé de 3.8%. Le chiffre d'affaires est en hausse de 11.1% à 18.373 milliards de dollars contre 16.53 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Le premier chiffre est inférieur aux prévisions de la société, qui tablait sur une progression de ses ventes de l'ordre de  4-6%.Dans le secteur financier, Goldman Sachs recule de 3.46% à 72.89 dollars et Credit Suisse First Boston de 2.51% à 21.35 dollars. Les deux établissements bancaires sont les dernières victimes d'une enquête du Congrès sur le mode d'attribution des titres introduits en bourse ces dernières années. Du côté des équipementiers télécoms, Tellabs chute de 9.03% à 5.24 dollars. Le fabricant de composants a revu à la baisse ses prévisions de résultats pour le troisième trimestre. Le groupe table sur une contraction de ses revenus de l'ordre de 15-25% par rapport aux 345 millions de dollars reportés au deuxième trimestre. Le groupe, dans l'optique d'aligner ses coût avec ses revenus, annonce un plan de suppression de 800 postes.Sur le marché des changes, le dollar est stable. La devise européenne clôture la séance en légère hausse à 0.9928 contre 0.9920 la veille. La devise japonaise recule et repasse au-dessus de la barre des 118 yens pour un dollar à 118.25.Sur les marchés obligataires, le mouvement de détente entamé ces derniers jours se poursuit avec la publication de chiffres économiques décevants. Le 2 ans se détend à 1.92% contre à 2% la veille. Le 5 ans finit la séance sous les 3% à 2.92%. Le 10 ans, de son côté, se détend de 5 points de base à 3.91%. Jean-Francois Vouillot notre correspondant à New yorkcopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.