Le CAC réduit ses gains après une ouverture en hausse

 |   |  425  mots
Après avoir ouvert en hausse de 0,95% à 4.048,79 points, le CAC 40 a réduit ses gains dans les premier échanges. Si le marché bénéficie du soutien de la fermeté de Wall Street hier, l'annonce d'un attentat suicide à Jerusalem ce matin freine les initiatives, d'autant que les investisseurs attendent deux statistiques américaines cet après-midi : l'inflation et les mises en chantier de logements du mois dernier. A 9h25, le CAC 40 gagnait 0,08% à 4.013,37 points.Certains professionnels n'écartent pas un mouvement de consolidation après un recul de quatre semaines ayant conduit les principaux indices mondiaux à leurs niveaux de l'après 11 septembre. Les valeurs technologiques semblent marquer une pause avant la publication, après la clôture de Wall Street, des résultats trimestriels d'Oracle. Lundi, les marchés américains ont mis un terme à plusieurs semaines de pression vendeuse. Dopés par des achats à bon compte et des rachats de découvert, les trois grands indices new-yorkais ont ainsi rebondi de 2,25% à 9.687,42 points pour le Dow Jones, de 2,87% à 1.036,17 pour le S&P 500, et de 3,23% à 1.553,29 pour le Nasdaq Composite. Les investisseurs évoquent des niveaux de valorisation désormais attractifs au vu des perspectives de bénéfices de 2003.Vivendi Universal progresse de 2,05% à 30,31 euros après l'annonce officielle de la prochaine cession de 15% de Vivendi Environnement. Le titre de la filiale eau de VU cède pour sa part 1,94% à 31,87 euros.Thales gagne 0,64% à 40,45 euros. Selon Les Echos, GFI a racheté Thales IS, la filiale informatique du groupe d'électronique. L'action GFI Informatique est suspendue de cotation. Le groupe doit tenir une réunion de presse " exceptionnelle " cet après-midi.STMicroelectronics cède 0,48% à 24,83 euros. Le groupe envisage une acquisition majeure en Asie ou aux Etats-Unis, selon le Financial Times. STM pourrait en effet mettre à profit la chute actuelle des marchés pour prendre part à la consolidation du secteur des semi-conducteurs. Citant des banquiers, le quotidien évoque les noms du japonais Toshiba et de l'américain Motorola.Les grandes technologiques marquent le pas après leur rebond de la veille et en dépit de la progression de 3,23% du Nasdaq. Aclatel cède 0,39% à 10,25 euros et France Télécom 0,36% à 16,75. A l'inverse, TF1 progresse de 2,21% à 30,46 euros alors que le match Japon-Turquie, comptant pour les huitièmes de finales de la Coupe du Monde, se déroule actuellement.Enfin, en dehors du CAC, Club Méditerranée bondit de 6,65% à 36,26 euros. Le groupe a accusé une perte d'exploitation de 4 millions d'euros au premier trimestre 2001-2002, alors que les analystes tablaient généralement sur une perte d'exploitation de 10 millions d'euros.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :