Indécision à la veille du discours de Greenspan

Depuis l'ouverture de la séance, le CAC 40 poursuit sa valse-hésitation. Bien orienté dans la matinée, l'indice se retrouve quasiment inchangé à mi-séance, juste au-dessus des 3.500 points à 3.517 points, en hausse de 0,1%.Dans un marché qui manque de repères, la communauté financière guette avec une attention toute particulière le discours que doit prononcer demain Alan Greenspan, le président de la Réserve fédérale américaine, devant la Commission bancaire du Sénat. Faute de dissiper les inquiétudes des opérateurs, le patron de l'autorité monétaire américaine pourrait permettre à Wall Street de connaître des séances moins volatiles.Toujours aux Etats-Unis, les chiffres relatifs à la production industrielle seront publiés mardi. Les analystes attendent une hausse de 0,4% pour le mois de juin. Mais les investisseurs auront surtout les yeux braqués vers les sociétés qui publieront cette semaine leurs résultats semestriels comme Motorola (mardi) ou Ford (mercredi).A Paris, les valeurs technologiques, bien orientées en début de séance, ont rapidement basculé dans le rouge. France Télécom cède 2% à 13,53 euros. D'après le Wall Street Journal, la cession de sa filiale Télédiffusion de France (TDF) pourrait se faire entre 2 et 2,3 milliards d'euros. Le Financial Times indique par ailleurs que le groupe aurait entamé des discussions en exclusivité avec Eurazeo en vue de lui céder 24% du capital de l'opérateur européen de satellites Eutelsat. Une information qui a été confirmée ce matin par Eurazeo. Orange recule de 2,8% à 4,5 euros, Société Générale cède 2% à 56,2 euros. Pinault-Printemps-Redoute recule de 0,9% à 88,50 euros. Le géant de la distribution a avancé du 23 au 18 juillet la publication de son chiffre d'affaires semestriel. Une décision prise dans le but de calmer le vent de panique qui a fait plonger le cours de Bourse, la semaine dernière, mais qui ne semble pas pour le moment parvenir à ses fins.Le secteur pharmaceutique est très entouré. Sanofi-Synthélabo progresse de 3,9% à 58,30 euros et Aventis avance de 1,5% à 65,5 euros. Le laboratoire Pfizer confirme le rachat de la société Pharmacia pour 60 milliards de dollars. Le prix proposé par Pfizer offre aux actionnaires de Pharmacia une prime de 38% par rapport au dernier cours coté à la veille du week-end. Le groupe sidérurgique Arcelor compte enregistrer cette année un bénéfice avant éléments exceptionnels. Le groupe, qui a perdu 24 millions d'euros au premier trimestre, publiera son résultat semestriel à la fin du mois d'août. L'action perd 1% à 14,2 euros. Marionnaud Parfumeries est en hausse de 6,53% à 44,85 euros après l'annonce d'une hausse de 29,4% de son chiffre d'affaires semestriel à 482,15 millions d'euros. A la fin de l'année, les ventes pourraient dépasser 1,1 milliard d'euros.Groupe Ares avance de 1,25% à 6,48 euros. La SSII a pourtant annoncé une baisse de 9,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2002-2003, mais prévoit un rattrapage d'activité au cours des prochains mois.A noter enfin que Vivarte a divisé aujourd'hui le nominal de son action par 4. Le titre progresse de 0,7% à 34,5 euros. Parmi les principaux écarts du SRD : Avenir Télécom est en hausse de 53,8% à 0,54 euro, Bull avance de 2,4% à 0,42 euro et NRJ Group de 3,2% à 16,97 euros.A la baisse : Equant recule de 4% à 6,69 euros, Ericsson cède 4,8% à 1,58 euro et Transiciel 3,5% à 18 euros. Eric MaubanCopyright Invest
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.