Les statistiques pèsent sur Wall Street

 |  | 709 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en baisse de 2.63% à 8 506.62 points. Le Nasdaq Composite abandonne 3.62% et repasse sous le seuil des 1 300 points à 1 280.16 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, recule de 2.96% à 884.66 points. Sur le marché de l'emploi, les inscriptions au chômage ont progressé de 20 000 à 387.000. Plus tard dans la matinée, l'indice des directeurs d'achat aux Etats-Unis (ISM) est sorti en forte baisse à 50.5 pour le mois de juillet contre 56.2 en juin et 55.4 attendu par les économistes. Les dépenses de construction sont également ressorties en-dessous des attentes, puisqu'elles se sont contractées de 2.2% pour le mois de juin, alors que le marché tablait sur une progression de 0.4%.Du côté des valeurs, on retiendra Exxon Mobil, qui décroche de 8.46% à 33.65 dollars. Le groupe pétrolier a publié des résultats décevants pour le deuxième trimestre. Le revenus sont en baisse à 50.9 milliards de dollars contre 56.18 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. En ce qui concerne les bénéfices, ils reculent à 2.67 milliards de dollars, ou 39 cents par action, contre 4.46 milliards de dollars, ou  65 cents par action, l'année dernière. Les chiffres reportés sont inférieurs aux attentes des analystes, qui tablaient, en moyenne, sur un bénéfice par action de 46 cents.Dans le secteur de l'assurance, Aetna recule de 1.33% à 43.10 dollars. Le troisième assureur santé du pays a également reporté ses résultats pour le deuxième trimestre. Le plan de réduction de dépenses porte ses fruits, puisque, malgré une baisse de son chiffre d'affaires, le groupe dégage des bénéfices contre des pertes l'année dernière. Les revenus sont en baisse à 5.06 milliards de dollars contre 6.5 milliards de dollars sur l'exercice précédent. Les bénéfices s'établissent à 91.3 millions de dollars, ou 59 cents par action, contre une perte de 67 cents par action l'année dernière à la même époque.Dans le secteur de l'énergie, Williams Cos. continue sa progression. Le titre, qui s'est adjugé près de 200% cette semaine, progresse à nouveau aujourd'hui de 28.81% à 3.80 dollars. D'après le Wall Street Journal, le courtier en énergie serait sur le point de boucler une ligne de crédit d'un montant de 2 milliards de dollars avec ses partenaires financiers, dont Citigroup et Berkshire Hathaway, le groupe du milliardaire Warren Buffett.Dans le secteur des logiciels, Adobe Systems chute de 29.76% à 16.83 dollars, au plus bas depuis 3 ans. L'éditeur de logiciels, qui a fait le point sur son activité à la mi-trimestre, revoit à la baisse ses prévisions de résultats pour le troisième trimestre. La société table désormais sur des revenus de l'ordre de 270 à 290 millions de dollars contre 300 à 320 millions de dollars initialement prévus. Les perspectives de bénéfice par action sont également en baisse, passant de 24-27 cents à 18-23 cents. Du côté des valeurs Internet, Priceline.com progresse de 8.11% à 2 dollars. Le site Internet, spécialisé dans la vente de voyages, a publié des résultats conformes aux attentes pour le deuxième trimestre. Les revenus ressortent en baisse à 304.5 millions de dollars contre 364.8 millions de dollars il y a un an. Les profits, eux, progressent à 6.3 millions de dollars, ou 3 cents par action, contre 1 cents par action l'année dernière. En marge de cette publication, Priceline.com a indiqué procéder à un plan de rachat d'actions avec ses deux actionnaires principaux, Cheung Kong Holdings et Hutchison Whampoa Limited, pour un montant de 80 millions de dollars.Sur le marché des changes, le dollar, bien orienté en début de séance, fait finalement les frais des mauvaises statistiques économiques publiées aujourd'hui. La devise européenne finit la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 0.98 à 0.9842 contre 0.9770 hier. La devise japonaise gagne également du terrain et finit la séance en hausse à 119.38 yens pour un dollar contre 119.87 mercredi.Sur le marché obligataire,  le fort mouvement  de détente entamé hier se poursuit. Les taux se détendent à nouveau et profitent de la faiblesse des valeurs américaines et des chiffres décevants publiés aujourd'hui. Le 2 ans se détend à 2.12% contre 2.25% mardi. Le 5 ans termine la séance à 3.34% contre 3.47% la veille. Le 10 ans, de son côté, se détend de 7 points de base à 4.39%. Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :