Oberthur se dit plus profitable

 |   |  406  mots
En présentant ses résultats 2002, Oberthur s'était montré confiant, insistant sur l'amélioration de ses résultats en fin d'année grâce aux restructurations mises en places. Aujourd'hui, à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires du premier trimestre, le ton reste le même. Sans toutefois fournir de prévisions chiffrées, Oberthur "confirme la très nette amélioration de sa profitabilité durant le premier trimestre de cette année", indique un communiqué.La tendance a donc sensiblement changé depuis un an, époque à laquelle le groupe avait lancé un avertissement sur ses résultats 2002 (voir ci-contre). C'est qu'entre-temps, le fabricant de cartes à puce a réduit les coûts et a vu ses ventes rebondir.Certes, le chiffre d'affaires du premier trimestre est pratiquement stable à 103,8 millions d'euros (+0,2%). Mais cette quasi-stagnation n'est imputable qu'aux seuls effets de change. A taux constants, les ventes ont augmenté de 9,3% sur la période.Bref, dans certains segments, le groupe est parvenu à compenser la baisse des prix par une hausse des volumes et par des produits à plus forte valeur ajoutée. C'est notamment le cas pour les cartes SIM de téléphones mobiles. Le chiffre d'affaires de la division a augmenté de 28,5% (31,2 millions d'euros), alors même que "le niveau moyen des prix a baissé de 27%". Le groupe a bénéficié de sa pénétration du marché chinois et de la livraison de cartes 32k (capacité de mémoire plus élevée), bien plus rémunératrices.Cette performance dans les cartes SIM a même porté l'ensemble du pôle "cartes à microprocesseur" dont l'activité a progressé de 10,8%, à 61,3 millions d'euros. En revanche, pénalisés par le désengagement des cartes à mémoires aux Etats-Unis et la baisse du dollar, les deux autres pôles (autres cartes ainsi que services et solutions) sont en replis respectifs de 14 et 9,6%.Sur le plan géographique, il n'y a dès lors guère de surprise. Toutes les zones sont pratiquement à l'équilibre, exceptée l'Asie, qui progresse de 6,1% compte tenu des succès du groupe en Chine.Si de nombreux analystes restaient récemment très prudents sur les perspectives d'Oberthur, ce lundi le marché se veut tout de même rassuré par le discours du groupe et par un chiffre d'affaires jugé meilleur que prévu. En fin de journée, l'action est parmi les plus fortes hausses du SRD, avec un gain de 8,84%, à 3,20 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :