Les loisirs interactifs progressent lentement

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
Peu à peu, les loisirs interactifs trouvent leur place au sein du foyer. C'est une nouvelle fois ce que révèle la dernière étude publiée par l'institut GFK. Les particuliers sont de plus en plus équipés en matière de jeux vidéo, d'ordinateurs et de consoles de jeux. L'année 2003 a été marquée par le développement du jeu en ligne et du "mode multi-joueurs". Il faut dire que les ventes de PC dopées par les portables ont fortement rebondi l'an passé: fin 2003, 2 foyers sur 5 étaient équipées d'un ordinateur multimédia.Pourtant, après des années de croissance record et si le parc de consoles installées toutes marques confondues (PS2 de Sony, Xbox de Microsoft, Game Boy Advance et Game Cube de Nintendo) continue de croître, le secteur marque le pas. Les loisirs interactifs, qui incluent les consoles, les logiciels pour consoles, les CD-Rom et les accessoires, ont généré un chiffre d'affaires de 1,56 milliard d'euros en France l'an passé, dont 430 millions d'euros de ventes de consoles, soit 2,5 millions de machines vendues. Une console de jeux s'est vendue en moyenne 170 euros en 2003.Mais les ventes de logiciels interactifs - jeux pour consoles, pour PC, CD-Rom de loisirs - ont augmenté d'à peine 2% en unités et sont restées à peu près stables en valeur à 1,003 milliard d'euros. Ce sont les jeux pour consoles qui tirent l'industrie, avec des ventes de 676 millions d'euros, (+5% en un an) ce qui correspond à 17,6 millions d'unités vendues (6%). Le prix moyen par jeu vendu est donc en baisse sur un an. Du côté des jeux pour consoles, le marché est morose avec des ventes en hausse et en valeur en progression de 1%. On notera le net recul du CD-Rom (et du DVD-Rom) de loisirs. Ses ventes en unités ont reculé d'environ 7,4% en 2003 tandis qu'en valeur, elles font une chute d'à peu près 25% pour ne représenter que 112 millions d'euros sur l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :