Petite consolidation

Les marchés financiers avaient besoin de faire une pause. Après un gain de 3,65% en cinq séances, la Bourse de Paris a très légitimement consolidé. Le CAC 40 termine en baisse de 0,81% à 3.660,19 points, dans un volume d'affaires de 4,4 milliards d'euros traités sur le SRD, dont 3,58 milliards sur les valeurs de l'indice. A New York, le Dow Jones recule de 0,69% à 10.527 points et le Nasdaq de 0,40% à 2.131 points. A Londres, le Footsie recule de 0,42% à 4.499 points et, à Francfort, le Dax gagne 0,81% à 4.106 points. Le dollar est reparti à la baisse pour coter 1,2591 pour 1 euro, contre 1,2375 hier soir.Aucun indicateur américain aujourd'hui. En Europe, la balance des paiements courants de la France a été excédentaire de 905 millions d'euros en novembre, après un solde positif de 100 millions en octobre. En Grande-Bretagne, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% en décembre, donnant un taux d'inflation de 1,3% sur un an. L'indice ZEW des conditions économiques en Allemagne a reculé à 72,9 en janvier, son premier repli en trois mois. Enfin, la production industrielle de la zone euro a progressé de 0,1% en novembre, soit une hausse de 1,2% sur un an.Beaucoup d'animation autour d'Alstom. Un peu plus du tiers du capital a changé de mains ce matin. Le titre bondit de 11,35% à 1,57 euro, porté à la fois par le relèvement de l'opinion de Deutsche Bank, passé de "vendre" à "achat" sur le titre, et par un article de La Tribune selon lequel Siemens "travaillerait en sous-mains sur le rapprochement" avec le Français. Alstom a démenti être en discussion avec le groupe allemand, ce dernier se refusant à tout commentaire. De source de marché, on indique par ailleurs que Julius Baer est passé d'"alléger" à "acheter" sur Alstom.Gemplus gagne 7,89% à 2,05 euros. Dans un entretien à La Tribune, le président de Texas Pacific Group, l'actionnaire de référence du fabricant de cartes à puce, indique que le groupe redeviendra bénéficiaire cette année. Toujours sur le SRD, Soitec avance de 1,262% à 4,83 euros. Le spécialiste des plaques de silicium pour l'industrie des semi-conducteurs a enregistré un recul de 16,6%, à 19,5 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2003. Sur les neuf premiers mois de l'année, les facturations ont diminué de 16,8% à 62,1 millions d'euros. Soitec table pour le second semestre sur une hausse séquentielle de son chiffre d'affaires à taux de change constant. Il se dit en outre "optimiste sur les perspectives d'une forte croissance de ses ventes durant le prochain exercice fiscal".Alcatel perd 3,15% à 13,53 euros. Selon une rumeur de marché, l'équipementier en télécoms aurait des visées sur l'américain JDS Uniphase, expliquant l'envolée de plus de 12% du titre de ce dernier. La direction d'Alcatel dément.Air France baisse de 1,26% à 14,14 euros. Le transporteur français et le néerlandais KLM essaient d'obtenir un feu vert rapide de la Commission européenne à leur projet de fusion, et devraient, dans cette optique, présenter des propositions permettant de préserver une concurrence suffisante, rapporte Les Echos.Schneider Electric a indiqué lors d'une conférence téléphonique que l'objectif de 14% de marge opérationnelle en 2004 est "ambitieux" mais "pas irréaliste". En tout cas, la marge progressera par rapport à celle de 2003, qui devrait s'établir au-dessus de 11%. Le chiffre d'affaires a quant à lui baissé de 3,1% en 2003, à 8,78 milliards d'euros. Sur le seul quatrième trimestre, l'activité progresse de 5,23% à 2,33 milliards d'euros. Le groupe précise que, à taux de change constant, le chiffre d'affaires progresse de 1,4% sur l'ensemble de l'année, et de 6% sur le quatrième trimestre. L'action, qui avait bien progressé ces derniers jours, corrige de 0,09% à 54,50 euros. Prises de bénéfices également sur Arcelor : -2,74% à 14,58 euros. Air Liquide recule de 1,95% à 135,80 euros. Le groupe a signé un accord en vue du rachat des activités gaz industriels de l'allemand Messer en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis pour 2,68 milliards d'euros. Ce montant comprend la reprise de la dette de ces activités.Adecco chute encore de 3,97% à 34,35 euros. Le gendarme de la Bourse de Zurich a confirmé l'ouverture d'une enquête pour d'éventuels délits d'initiés. La semaine dernière, le numéro un mondial du travail temporaire a reporté la publication de ses comptes annuels en raison d'erreurs comptables chez sa filiale américaine.Aventis abandonne 2,28% à 53,50 euros. Commerzbank a dégradé le titre de "surperformance" à "en ligne". Le groupe pharmaceutique a annoncé qu'une étude montre que, associé au Cisplatin, l'anti-cancéreux Taxotere améliore significativement la survie des malades atteints d'un cancer avancé des poumons, et la double dans le cas de traitements en première indication.Eurotunnel perd 3,39% à 57 centimes d'euros. L'opérateur du tunnel sous la Manche a enregistré une baisse de 9,4% de son chiffre d'affaires 2003 à 813 millions d'euros. A taux de change constant, l'activité est en repli de 5% Le trafic des navettes camions a progressé de 4% à 1.284.875 unités transportées, et celui des navettes passagers a diminué de 2% à 2.278.999 voitures.Enfin, LVMH s'octroie 1,63% à 62,30 euros, signant ainsi la plus forte hausse du CAC 40, à deux jours de la publication de son chiffre d'affaires annuel.Olivier Pinaud Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.