TF1 accroît sa rentabilité mais déçoit sur ses perspectives

 |  | 326 mots
Lecture 2 min.
Pas de surprise majeure dans les résultats 2004 de TF1. Mardi soir, le groupe de télévision a délivré pour 2004 des résultats annuels en ligne avec les attentes et qui font ressortir une nette amélioration de sa rentabilité. TF1 avait déjà communiqué son chiffre d'affaires (+3,4%) et ses recettes publicitaires (+6,6%). Dès lors, si incertitude il y avait, elle concernait essentiellement le coût de la grille pour l'année. A 893,2 millions d'euros, les coûts de programmation ont progressé de 4,8%, soit le haut de la fourchette visée par TF1.Mais ces coûts (qui intègrent la diffusion de l'Euro 2004 de football) ont pu être largement absorbés. Ainsi, le résultat d'exploitation s'est apprécié de 19,4% à 398,8 millions d'euros. Grâce à ce chiffre - légèrement au-dessus du consensus -, la marge d'exploitation a gagné 1,8 point, à 13,9%. Le résultat net est de même qualité. Attendu par les analystes à 217 millions d'euros, il est finalement ressorti à 220,1 millions d'euros, en hausse de 14,9%.Le tableau est en revanche plus nuancé au niveau des prévisions pour l'année en cours. La croissance des recettes publicitaires "sera 'dans le marché', c'est-à-dire entre 3% et 4%, et le chiffre d'affaires consolidé pourrait croître de 3% à 5%", précise le communiqué. Des pronostics un peu plus prudents que ceux du marché puisque les analystes visaient jusqu'ici une progression de 3% à 5% des revenus publicitaires et une hausse de 4,5% du chiffre d'affaires global.Restera enfin un point à éclaircir pour les analystes lors de la réunion prévue mercredi: celui des contributions de TPS et d'Eurosport. Les analystes disaient à l'avance vouloir surveiller ces éléments, compte tenu notamment de la perte d'exploitation pronostiquée chez TPS. Or, le communiqué n'en donne pas le détail.Mercredi, l'action TF1 corrige de 3,71% en fin de journée. En marge des prévisions prudentes, certains analystes se disent aussi déçus par le dividende (0,65 euro par titre) qui restera inchangé par rapport à 2003.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :