Le CAC 40 termine sous les 4.600 points, au plus bas du jour

 |  | 530 mots
Lecture 2 min.
Séance de consolidation en Europe et outre-Atlantique. Les investisseurs, prudents depuis le début de la séance, ont amplifié leurs ventes après l'annonce d'une baisse sensible de l'indice ISM d'activité dans les services en septembre aux Etats-Unis. L'indice a reculé à 53,3 en septembre, contre 65 en août, affichant ainsi sa plus forte baisse depuis seize mois. Les économistes tablaient sur un repli plus limité à 60. La forte progression des prix payés devrait renforcer les craintes concernant l'inflation aux Etats-Unis et conduire la Réserve Fédérale à prolonger son cycle de hausse des taux au-delà de la fin de l'année.A la clôture, le CAC 40 perd 1,21% à 4.594 points dans un volume d'affaires fourni de 4,78 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie recule de 1,21% et, à Francfort, le Dax baisse de 1,34%. Le dollar marque une pause à 1,1969 après ses récents plus hauts de 3 mois contre euro. Les stocks hebdomadaires de brut américains sont ressortis, comme attendu, en baisse. Le baril de pétrole à New York s'échange désormais à 64 dollars.Première pondération du CAC 40, Total recule de 3,18% à 216,40 euros dans le sillage du tassement des cours du brut. Le marché est préoccupé par la lenteur du redémarrage de l'activité de raffinage dans le golfe du Mexique, ainsi que par les grèves en France qui affectent la raffinerie de Total à Gonfreville-l'Orcher, en Normandie.Les constructeurs automobiles sont également touchés. Renault abandonne 2,19% à 80,45 euros et Peugeot 0,78% à 57,30. Le groupe et Ford Motor prévoient d'investir 332 millions d'euros dans deux nouveaux moteurs diesel dans le cadre de leur collaboration.Arcelor abandonne de 1,86% à 19,56 euros. Le groupe a perdu les enchères pour la reprise de 46,12% du sidérurgiste turc Erdemir, qui est revenu à Oyak. Arcelor indique que ce résultat ne modifie pas son engagement sur le marché turc où il est présent depuis 15 ans.Air France-KLM lâche 0,92% à 14,02 euros alors qu'ABN Amro a dégradé le titre de " conserver " à " vendre ". Toujours au chapitre des recommandations, Crédit Agricole se replie de 1,44% à 24,57 euros et TF1 de 1,58% à 22,39. UBS est passé à neutre sur le titre de la banque verte, tandis que SG Securities a retiré la chaîne de télévision de sa " Premium List " de valeurs européennes.Contre la tendance, Sodexho Alliance prend 0,71% à 32,72 euros. Le numéro deux mondial de la restauration collective a dégagé un chiffre d'affaires de 11,67 milliards d'euros au cours de son exercice 2004-2005, en hausse de 1,5%. A périmètre et taux de change constants, la croissance ressort à 4,3%. Le groupe confirme sa prévision de croissance de 5% du résultat d'exploitation 2004-2005 hors effet de change et indique qu'il vise à terme une croissance interne moyenne de 7% par an de son chiffre d'affaires.Enfin, Neopost progresse de 1,38% à 84,25 euros. Le spécialiste du traitement du courrier a enregistré une croissance de 31,4% de son bénéfice net à 64,5 millions d'euros au premier semestre. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe a relevé son objectif de marge opérationnelle à " plus de 24% ", contre 24% auparavant. Le groupe a en outre confirmé sa prévision d'une croissance de 7% du chiffre d'affaires 2005 à périmètre et taux de change constants.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :