Le russe Severstal se renforce dans l'italien Lucchini

 |   |  219  mots
L'aciériste russe monte jusqu'à près de 80% dans le deuxième producteur d'acier italien. Présent en Amérique du Nord et en Europe, Severstal lorgne désormais vers l'Amérique latine et l'Asie.

Severstal, un des principaux sidérurgistes russes, vient d'acheter 9% du deuxième aciériste italien Lucchini, pour 85,2 millions d'euros. Le groupe russe, propriété du jeune milliardaire Alexei Mordachov, détient dorénavant 79,8% de Lucchini. Avec vingt usines dans cinq pays européens (dont les six usines françaises d'Ascométal, repris par l'italien en 1999), le sidérurgiste italien apporte à Severstal une capacité de production de 4 millions de tonnes, composée d'acier long et de spécialités.

Ses éphémères fiançailles avec Arcelor, l'an dernier, lorsque ce dernier luttait contre l'offensive de Mittal, avaient mis en lumière les ambitions internationales d'Alexei Mordachov. En 2003, il a acheté le sidérurgiste américain Rouge Steel, à Dearborn, dans le Michigan, qui fournit le convoité marché américain des constructeurs automobiles. Severstal North America dispose d'une capacité de production de 3 millions de tonnes d'acier plat carbone et d'une capacité de laminage de 4 millions de tonnes.

Désormais, Alexei Mordachov regarde vers l'Amérique latine et l'Asie. En introduisant Severstal à la Bourse de Londres en novembre dernier, il n'a cependant pas obtenu le succès qu'il escomptait. Il a levé 1,06 milliard de dollars alors qu'il en attendait 1,89 milliard. En 2006, il a vu son bénéfice net reculer de 30,4% à 1,181 milliard de dollars en 2006, suite à une réévaluation d'actifs d'environ 300 millions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :