La Bourse de Paris termine quasi-inchangée

 |   |  369  mots
Après deux séances de net rebond, la Bourse de Paris termine la journée sur une note stable. Le CAC 40 clôture en très légère hausse de 0,07% à 4.858 points. La séance a été marquée par la publication de très nombreux résultats annuels.

C'est Cap Gemini qui signe ce soir la plus forte hausse du CAC, avec +8,22% à 37,12 euros. Le marché salue la hausse de 50% à 440 millions d'euros de son bénéfice net en 2007 et la renégociation d'un important contrat avec Schneider Electric.

Schneider Electric, pour sa part, gagne 3,15% à 74,66 euros. Son concurrent helvetico-suédois ABB dit pouvoir profiter largement du développement des infrastructures électriques dans les pays émergents.

Très forte hausse pour EADS, de 3,66% à 17,26 euros. Un de ses actionnaires, le groupe Daimler, a annoncé vouloir conserver sa participation de 15%. Une stabilité qui ne peut que plaire aux marchés.

EDF progresse de 2,99% à 72,81 euros. La spéculation est repartie de plus belle sur un intérêt d'EDF pour l'électricien Iberdrola alors que l'Espagne a été condamné par la justice européenne pour sa loi protectionniste, dite anti-EDF.

Sur le SRD, à noter la très forte hausse du spécialiste des terminaux de paiement Ingenico, qui gagne 8,55% à 17 euros. Le marché est rassuré par le fait qu'Ingenico renonce à se marier avec son concurrent américain Hypercom.

Du côté des baisses, Renault subit le plus fort recul, notamment à cause de prises de bénéfices après des résultats un peu meilleurs que prévu sur un plan opérationnel. Le titre perd 4,85% à 70,93 euros.

Les investisseurs ont également pris leurs gains sur L'Oréal qui se replie de 4,15% à 83 euros. Son bénéfice net a bondi de 11,2% à 2,03 milliards d'euros. C'est la vingt-troisième année consécutive de hausse à deux chiffres pour le groupe.

Air France-KLM est victime à son tour de prises de bénéfices après ses résultats du troisième trimestre en hausse de 39% à 139 millions d'euros. L'action cède 4,20% à 18,68 euros.

A noter sur le SRD, le fort recul de Thomson, après avoir annoncé une perte nette de 23 millions d'euros en 2007. Le titre chute de 15,67% à 6,94 euros.

Lourde perte pour Publicis, après que le groupe ait annoncé une croissance organique largement inférieure aux attentes en 2007, à seulement 3,1%. L'action perd 4,74% à 23,10 euros.

Les cours du pétrole continuent de monter, à 94,92 dollars pour le baril de WTI et 95,14 dollars pour le baril de Brent. L'euro est repassé au-dessus du 1,46 dollar, à 1,4636 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :