Les grandes entreprises ont un pouvoir excessif face au politique, selon Ipsos

 |   |  283  mots
Un sondage mondial met en évidence le pouvoir excessif des grandes entreprises face au politique. Réalisé dans les principaux pays développés et émergents, cette enquête Ipsos souligne tout de même l'influence positive des grandes entreprises.

Le pouvoir des grandes entreprises sur les Etats serait excessif. Ce pouvoir serait même supérieur au pouvoir des autorités politiques. C'est le jugement, plutôt sévère, d'une majorité de l'opinion mondiale, selon un sondage Ipsos réalisé dans une vingtaine de pays et diffusé mercredi 2 janvier.

Réalisé par le biais d'Internet, ce sondage se fonde sur un échantillon de 22.000 personnes vivant dans les principales économies du monde (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Japon, Canada...) et les économies émergentes (Russie, Brésil, Inde, Argentine, Turquie..., à l'exception de la Chine). Ipsos précise que les personnes interrogées sont dites "engagées". En d'autres termes, elles font partie d'une certaine élite dans leurs pays respectifs.

Les grandes entreprises "ont trop d'influence" sur les décisions de leurs gouvernements respectifs, selon 74% des personnes interrogées, un taux qui atteint 85% en Argentine, mais qui est au plus bas en Pologne et au Japon (57%). Plus inquiétant, 69% des personnes interrogées estiment que "les grandes entreprises ont plus de pouvoir que leur gouvernement".

En accord avec ces résultats, 72% pensent que leur gouvernement ne devrait pas hésiter à légiférer pour encadrer les activités des grandes entreprises nationales et des multinationales, poursuit le sondage.

En revanche, aucune tendance ne se démarque concernant la question du contrôle de la grande industrie par les gouvernements, 52% des personnes interrogées y étant favorables et 48% opposées. La protection des travailleurs partage également l'opinion, 52% estimant que leur gouvernement n'en fait pas assez. La Russie se démarque sur cette question, avec un taux atteignant 80%.

Finalement, ils sont 55% à estimer que les grandes entreprises ont une influence positive, malgré les critiques exprimées dans le sondage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :