Où fait-il bon travailler pour une femme ?

 |  | 314 mots
Lecture 2 min.
Avant de rejoindre Deauville et de s'exprimer cet après-midi à la tribune du Women's Forum, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, présente ce matin le premier classement des entreprises favorables à la promotion des femmes, dans le cadre de la semaine de l'égalité professionnelle.

Depuis sa création en 2010, Ethics & Boards, fondé par Floriane de Saint Pierre, s'affirme comme le premier observatoire de la gouvernance des entreprises cotées dans le monde. A chaque publication de ses résultats, le focus établi sur la place des femmes dans l'entreprise, en particulier dans les conseils d'administration, donne le ton et une photographie précise des progrès réalisés ces dernières années. Mais aussi des freins et des résistances qui demeurent et tiraillent les sociétés.

Le baromètre que présente ce matin Najat Vallaud-Belkacem se fonde sur le suivi de la féminisation dans les conseils du CAC 40 à l'issue des assemblées générales 2013. Publiés le 25 juin dernier (hors Pernod Ricard), celui-ci annonçait déjà la présence de 29,4 % de femmes élues et votantes dans les conseils des entreprises françaises du CAC 40 (contre 24,6 % précédemment). De 2009 à 2013, la progression est phénoménale pour l'ensemble des entreprises du CAC 40. C'est la plus forte hausse enregistrée à l'international. Le nombre de femmes dans les conseils est ainsi passée de 10,7 % à 28 % dans le CAC 40, contre 11,8 % à 17,3 % pour le FTSE, et seulement de 21 à 22 % pour le DJIA. Les chefs d'entreprise français ont devancé les exigences prévues par la loi Zimmermann-Copé.

Sur les 47 nominations établies à l'issue des assemblées générales des entreprises du CAC 40, on dénombre 25 femmes pour 22 hommes. Pour 12 femmes (dont 4 Françaises), il s'agit de leur premier mandat. Alors que l'âge moyen de l'ensemble des membres des conseils s'établit à 59 ans, les femmes sont plus jeunes. A 53 ans, elles apportent une autre vision aux conseils. Mais, attention, l'arbre ne peut cacher la forêt. A ce jour, si l'on redescend dans les hiérarchies, 16 conseils de nomination des entreprises du CAC 40 ne comptent aucune femme. Allez, Messieurs, encore, un petit effort, s'il vous plaît !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :