Le numérique veut séduire les femmes

 |   |  508  mots
Véronique di Benedetto, directrice générale d'Econocom
Véronique di Benedetto, directrice générale d'Econocom (Crédits : DR)
Parce que les femmes sont sous-représentées dans l'univers du numérique, Syntec Numérique en partenariat avec l'EPITA, a décidé de distinguer quatre d'entre elles pour montrer qu'une femme comme un homme peut tout aussi bien exceller dans l'art du coding. Et son entreprise.

Le numérique est un domaine aux très nombreux débouchés qui n'est pas (ou très peu) investi par les femmes ! Elles sont en moyenne 28 % dans ce secteur d'activité, contre 48 % en général, tous secteurs confondus. Certes, à force de marteler que les jeunes filles doivent suivre des carrières scientifiques, on enregistre des progrès mais, force est de constater que les lignes ne bougent pas très vite.

« A l'avenir, le numérique va avoir besoin d'énormément de nouveaux talents. En 2012, plus de 7 000 emplois ont été créés dans le secteur en France ; ils seront 36 000 à l'horizon 2018. L'appel à de nouvelles compétences crée un véritable appel d'air, aux femmes de savoir s'en saisir. A nous de leur expliquer et de les motiver ». argumente Véronique di Benedetto, co- Présidente de la Commission Femmes du Numérique. Celle qui dirige également Econocom sait que pour progresser, au delà des mots, ce qui importe, c'est l'action concrète. «  Pour faire connaître les métiers du numérique et féminiser l'éco-système, il faut aller à la rencontre des étudiants et des lycéens, mettre en valeur des rôles modèles. Il existe beaucoup de trophées de femmes, mais le Trophée excellencia est le premier à récompenser les femmes « High-Tech », nous sommes fières d'accompagner et mettre en lumière les talents féminins du secteur numérique d'aujourd'hui et demain. »

Orchestré par la commission Femmes du Numérique de Syntec Numérique, en partenariat avec l'EPITA (école d'ingénieurs en informatique, membre de IONIS Education Group), le Trophée excellencia 2014 vise à révéler tout autant des lycéennes, étudiantes, femmes entrepreneures et femmes investies dans une action sociale ou humanitaire, en lien avec le monde numérique, dans trois catégories.

Le Trophée « Etudiante scientifique »* distinguera deux étudiantes (une en post-bac et une autre en bac + 2) pour les inciter à s'inscrire dans une école de l'EPITA ; les deux lauréates se verront offrir la prise en charge complète de leurs études pendant 2 à 4 ans y compris l'intégralité des frais de scolarisation et du coaching pour la mise en confiance.

Le Trophée «Créatrice d'entreprise numérique*» récompensera une lauréate parmi des jeunes femmes qui ont un projet d'entreprise numérique ; l'idée est de les accompagner pendant quatre mois et de leur offrir une accélération technique et marketing. Par le biais d'un incubateur : Paris Pionnière.

Le Trophée « Femme investie dans l'action sociale et humanitaire » vise à mettre en lumière une femme qui se distingue car, elle sait concilier vie privée - vie professionnelle, s'engager au profit d'une action humanitaire, caritative, de mécénat de compétence ; le trophée lui permettra de bénéficier du sponsoring d'un ou deux partenaires de l'opération pendant un an pour accompagner son action.

Vous souhaitez participer ? Vous avez jusqu'au 31 mai pour candidater. http://www.excellencia.org/candidatez/

La remise des trophées aura lieu en septembre 2014 à Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :