Municipales en Languedoc-Roussillon : Les listes soutenues par le FN ont la cote à Béziers et Perpignan

 |   |  708  mots
Les jeux restent ouvert pour l'élection municipale à Montpellier
Les jeux restent ouvert pour l'élection municipale à Montpellier
Les listes, plus ou moins complètes, ordonnées ou non, sont présentées. À un mois du premier tour, les candidats ont déjà engrangé des informations précieuses pour les 30 derniers jours décisifs. À Montpellier et surtout à Béziers où la liste de Robert Ménard, soutenue par le FN, est créditée d'un très bon score

Montpellier : un 3e sondage cette semaine…

Un troisième sondage réalisé en moins d'un mois, signé par la Sofres à la demande du Parti socialiste, doit logiquement atterrir cette semaine sur les différentes plates-formes de communication.

À l'inverse des enquêtes d'opinion commandées par Philippe Saurel ou dévoilée par l'UDI de Joseph Francis, cette étude doit logiquement comprendre une projection sur le second tour avec tous les cas de figure possible, avec ou sans le Front National. Ce sondage est important car il permettra, à 40 jours du premier tour, de flécher le mécontentement généré par le climat politique général globalement défavorable à la gauche.

Qui peut le mieux tirer avantage électoral de la colère ?

L'UMP Jacques Domergue, le dissident Philippe Saurel, le Front de Gauche de Muriel Ressiguier ou le Front National de France Jamet ? Et quid de l'expression de ce mécontentement dans l'exercice électoral du 30 mars ? Voici ce que l'on est en droit d'attendre de ce nouvel éclairage. En attendant, la campagne monte en puissance.

Mardi 25 février, Jacques Domergue organisait un meeting au Rockstore, au cours duquel il dévoilera la totalité de ses colistiers. Deux jours plus tard, Jean-Pierre Moure soumettait aux instances fédérales du PS de l'Hérault la liste de ses colistiers encartés socialistes. Au titre de la société civile, il avait, la semaine dernière annoncé, l'arrivée dans son équipe, notamment, de trois élus de la CCI de Montpellier, Jean-Marie Sevestre, patron de Sauramps, Véronique Pérez et surtout Clare Hart, présidente de Face Hérault, courtisée par trois listes. Tous démissionneront de leur mandat consulaire.

… et des candidats indépendants qui se retirent de la poudrière

Les petits candidats autoproclamés, qui s'étaient projetés dans la poudrière de Montpellier, ont finalement décidé de revoir leur copie. Georges Piccolo, économiste et historien, homme de la proximité durable pourrait ainsi renoncer mais son entourage tient à préciser que "à ce jour Mr Piccolo n'a nullement l'intention de se retirer des élections municipales". Denis Pollet, dissident UMP, candidat DVD, a décidé, quant à lui, de rejoindre l'équipe UDI de Joseph Francis. À ce jour on peut estimer que sept listes seront vraisemblablement en lice pour occuper la Maison Bleue.

Perpignan : sondages convergents

Deux sondages successifs ont permis d'établir la hiérarchie politique à 45 jours du premier tour. Dans ces consultations (Ifop et TNS Sofres), le maire sortant Jean-Marc Pujol (UMP) arrive en tête (35 à 38% des suffrages), recueillant sans doute le fruit d'un travail de terrain débuté fin 2012 et d'une union avec l'UDI. Il est talonné par le FN Louis Aliot (entre 28 et 30%). La gauche, qui se présente en ordre dispersé, semble distancée : Jacques Cresta (PS) est attendu autour de 15%.

Au deuxième tour, toujours selon cette photographie anticipée (TNS Sofres RTL), Jean-Marc Pujol serait réélu (42 %) devant le candidat de gauche (33%) et Louis Aliot (25%).

La Tour-de-Carol : décès du candidat Marcel Peytavi

Marcel Peytavi, maire sortant de Latour-de-Carol (66), ne pourra pas se représenter devant les 350 électeurs de ce village de la haute Cerdagne.

Vendredi après-midi, l'homme âgé de 77 ans a été terrassé par une crise cardiaque. Il dirigeait le conseil municipal depuis 2008 après avoir été adjoint pendant douze ans de cette petite commune d'adoption. Depuis 2008, il était un très actif vice-président de la Communauté de communes des Pyrénées-Cerdagne.

Dans les années 2000, il avait été un remarquable proviseur du Lycée Joffre de Montpellier et secrétaire général du syndicat national du personnel de direction de l'Éducation Nationale (SPDEN-FEN).

Béziers : mano à mano confirmé

Un sondage Ifop (Paris-Match/Sud Radio) confirme l'âpreté du combat électoral de premier tour qui va opposer le député Elie Aboud (UMP-UDI-Modem) à Robert Ménard, soutenu par le Front National et Debout la République.

Selon cette étude, les deux listes sont au coude-à-coude : 36% loin devant l'équipe de Jean-Michel Duplaa (PS, 21%) et celle du Front de Gauche emmenée par le communiste Aimé Couquet (7%). Toujours selon cette enquête d'opinion, au second tour, Elie Aboud dispose de quatre longueurs d'avance (39% contre 35%). La gauche rassemblée est estimée à 26%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2014 à 15:25 :
le FN est un parti tout à fait légal, qui représente tout de même plus de 20% des Français (pour le moment ! ), mais tout le monde essaie de le faire taire, de "la lui faire fermer"! de l'empêcher de parler! Qui donc se comporte mal dans ce cas là, le FN ou tous les autres??! elle EST OU, LA DEMOCRATIE" ??? !! où disons ce qu'il es reste! qui donc a dit cette si belle phrase " je ne suis pas d'accord avec vous, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez vous exprimer aussi " ! à MEDITER !!!!!!!!!
Réponse de le 02/03/2014 à 18:38 :
Ou voyez vous que l'on empêche le Fn de s'exprimer ? Que l'on critique les positions du FN est par contre le jeu normal de la démocratie ou chacun fait valoir ses positions et les défends.
Réponse de le 02/03/2014 à 19:55 :
Je suis absolument de votre avis !
Réponse de le 02/03/2014 à 20:12 :
+++
a écrit le 01/03/2014 à 19:33 :
sans oublier entre autre, Fréjus, Brignoles....les gens ouvrent ENFIN les yeux, il est grand temps !!
a écrit le 01/03/2014 à 19:27 :
qu'ils l'aient... moi je 'en tape ce n'est pas moi qui paierait les factures et devrait assumer les scandales à répétition. Beaucoup d'électeurs ne se souviennent pas du frontisme dans ses pompes et ses oeuvres municipales, ca leur servira de découverte (pour les plus jeunes) ou de piqure de rappel (pour les plus vieux et les séniles).
Réponse de le 01/03/2014 à 19:29 :
parce que ceux qu'on a en ce moment sont super irréprochables, hein? ne nous faites pas rigoler!!!!
Réponse de le 01/03/2014 à 19:48 :
Disons que ceux qu'on a en ce moment ont certes leurs défauts, mais ils ne sont obsédés ni par les noirs, ni par les beurs, ni par les homos, ni par les musulmans, ni par les juifs, et ça ça nous repose des intégristes qui pullulent dans la droite populiste.
Réponse de le 01/03/2014 à 20:36 :
vous avez l'esprit très ouvert et généreux, bravo!.........
Réponse de le 18/03/2014 à 23:49 :
"D'autres temps"?
a écrit le 01/03/2014 à 9:20 :
C'est formidable tous ces gens qui vont dans le mur en chantant, car les idées et le programme du FN sont une impasse passéiste dans un monde qui ne nous attendra pas. Ce n'est pas croire en son pays ni en la valeur de ses habitants que de voter FN. C'est aussi par désespoir de la misère, par crainte de l'étranger, par haine des autres que les allemands ont crû en Hitler ou les italiens en Mussolini en d'autres temps.
Réponse de le 01/03/2014 à 17:05 :
la salade bien huilée", on la connait! et elle est fausse! vive MARINE !!
Réponse de le 01/03/2014 à 19:30 :
je vous suis! ils vont faire un carton et c'est tant mieux pour les pisse-vinaigre!
Réponse de le 02/03/2014 à 9:37 :
Ces élections sont déjà un échec pour le FN. Moins de 500 listes (36 000 communes), des dizaines de têtes de listes qui démissionnent bruyamment pour cause de dérive facho des militants, autant d'autres candidats éliminés par la direction du FN parce que trop ouvertement racistes. Même si le FN remportait quelques villes moyenne ça ne pourrait pas cacher l'indigence crasse du parti de Marine en cadres présentables.
Réponse de le 02/03/2014 à 19:59 :
nous verrons bien....l'espoir fait vivre, non? et puis, il y a ensuite les européennes..
a écrit le 28/02/2014 à 18:16 :
Génial...Génial...Génial...

On les aura...parce que nous , on pense à notre pays d'abord...
Réponse de le 01/03/2014 à 20:51 :
oui! super!super génial!!!
Réponse de le 04/03/2014 à 19:40 :
Mais tous les partis pensent a leur pays d'abord !! Ce ne sont les les électeurs étrangers qui les élisent !
a écrit le 28/02/2014 à 16:57 :
enfin!!!!!
ils ontcompris!!!!!!!
a écrit le 28/02/2014 à 15:21 :
Bravo pour Perpignan
Réponse de le 01/03/2014 à 17:06 :
est ce encore permis de dire : VIVE MARINE !!!!!!
Réponse de le 01/03/2014 à 19:31 :
j'en suis aussi!!!!
Réponse de le 01/03/2014 à 19:34 :
présentez vous donc, cher ami....
Réponse de le 14/03/2014 à 20:45 :
ça promet !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :