La Bourse de Paris termine au plus haut de l'année, à 3.435 points

 |   |  436  mots
La Bourse de Paris signe une forte hausse alors qu'est tombée une nouvelle vague de résultats. Le CAC gagne 2,08% à 3.435 points, son nouveau record de l'année.

L'indice principal de la Bourse parisienne est repassé nettement au dessus des 3.400 points ce jeudi grâce à des résultats de grands groupes jugés satisfaisants. Le CAC a gagné ce jeudi 2,08% à 3.435 points, son nouveau record de l'année.

Cap Gemini affiche la plus forte augmentation de l'indice et avance de 7,7% à 31 euros. La société de conseil et services informatiques a publié des résultats du premier semestre conformes aux attentes, mais elle revoit à la baisse ses prévisions annuelles sur le chiffre d'affaires.

 

Alcatel-Lucent prend 7,2% à 1,94 euros. L'équipementier télécom publie des résultats supérieurs aux attentes pour son deuxième trimestre avec un bénéfice net de 14 millions d'euros. Le marché s'attendait à une perte.

 

EDF progresse de 5% à 34,80 euros. Le groupe a dégagé un bénéfice net stable à 3,11 milliards d'euros au premier semestre. Son chiffre d'affaires gagne plus de 8%.

 

France Télécom s'octroie 2,5% à 17,40 euros. L'opérateur en télécoms a annoncé des résultats supérieurs aux attentes pour son premier semestre, mais il s'attend quand même à un second semestre difficile.

 

Hors CAC, Valeo est en hausse de 0,7% à 18 euros. L'équipementier a fait état d'une perte nette réduite au deuxième trimestre et se dit confiant pout son troisième trimestre.

 

Sur le SBF 120, Wendel prend 1% à 27,30 euros. La société a publié des mauvais résultats trimestriels mais ils étaient attendus. Société Générale abaisse quand même sa recommandation sur le titre.

 

Natixis bondit de 16,3% à 1,90 euro. Le titre profite toujours des rumeurs de retrait de la cote par ses deux actionnaires en cours de fusion, les Banques populaires et Caisses d'Epargne.

 

Du coté des baisses, Renault affiche le recul le plus fort du CAC et perd 2,3% à 27,90 euros. Le constructeur automobile a dévoilé une perte nette plus lourde que prévue, de 2,7 milliards d'euros au premier semestre. Ce déficit est trois fois plus important que celui de Peugeot dont le titre baisse de 0,8% à 20,20 euros malgré un relèvement de recommandation de HSBC et de CM-CIC.

 

Sanofi-Aventis cède 0,55% à 46,85 euros. Le groupe pharmaceutique vient d'annoncer qu'il avait conclu un accord avec le groupe américain Merck pour racheter la totalité de Merial, leur co-entreprise spécialisée dans la médecine vétérinaire. Société Générale et Nomura abaissent pourtant leur recommandation sur le titre.

 

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI gagne 1,31% et s'échange contre 64,20 dollars. Celui de Brent de la Mer du Nord prend 2% et s'échange contre 67,87 dollars. Du coté des devises, l'euro se maintient et vaut 1,4065 dollar.

 

(également disponible en vidéo)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :