La Bourse de Paris résiste au recul de Total

 |   |  429  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le CAC 40 est stable à la mi-séance autour des 3430 points et reste à son plus haut niveau de l'année. Et ce malgré le recul de sa plus forte pondération, Total, qui recule nettement après la baisse de ses résultats.

La Bourse de Paris est toujours quasi-stable alors qu'elle avait terminé en forte augmentation hier, à son plus haut niveau de l'année. Le CAC, qui doit faire face à une nouvelle vague de résultats, prend 0,1% à 3.439 points.

PPR affiche l'augmentation la plus importante du CAC avec +9,8% à 78 euros. Le premier semestre du groupe de luxe se solde par des résultats et des ventes supérieurs aux attentes. Il reste confiant pour le reste de l'année.

Vallourec s'octroie 9,4% 92,75 euros. Le groupe parapétrolier a dégagé un bénéfice net en baisse de 51% à 123,9 millions d'euros. Mais il est largement supérieur aux 95 millions d'euros prévus par les analystes. CM-CIC augmente son objectif de cours. Société Générale et Cheuvreux relèvent leur recommandation.

Schneider Electric gagne 6,7% à 64,20 euros. L'équipementier électrique publie des résultats en baisse pour le premier semestre. Mais il confirme son objectif de marge à 12% pour 2009. La recommandation d'Oddo est relevée.

L'Oréal progresse de 6% à 61,80 euros. Le groupe a annoncé une croissance de 1,4% de son chiffre d'affaires semestriels. Il table sur une « amélioration graduelle de ses performances au cours de l'année 2009 ». Société Générale relève sa recommandation

Michelin prend 5% à 50 euros. Le groupe de pneumatique accuse une perte nette de 122 millions d'euros au premier semestre, mais les analystes tablaient sur une perte de 255 millions d'euros. Le titre profite du relèvement de recommandation du Cheuvreux.

Hors CAC, JC Decaux prend 12,2% à 14,15 euros. Son résultat net a pourtant connu un plongeon de 95,6% sur les six premiers mois de l'année.

Du coté des baisses, Air France-KLM enregistre le plus fort recul de l'indice. Le titre perd 4,4% à 8,80 euros. La compagnie aérienne a accusé une perte nette de 426 millions d'euros pour son premier semestre, alors que les analystes tablaient sur une perte de 266 millions d'euros. RBS abaisse sa recommandation sur le titre.

Total recule de 3% à 38,80 euros. Le géant pétrolier voit ses bénéfices amputés de moitié. Son résultat net ajusté perd 54% au deuxième trimestre et 45% au premier semestre. La production baisse de 6%.

Lafarge cède 2,1% à 50 euros. Le bénéfice net du groupe de construction baisse de 59% au premier semestre. La société revoit à la baisse ses prévisions de volumes de ciments pour 2009.

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI perd 0,1% et s'échange contre 66,85 dollars. Et celui de Brent de la Mer du Nord cède 0,6% et s'échange contre 69dollars70.

Du coté des devises, l'euro monte légèrement et vaut 1,4130 dollar.

(Flash boursier également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :