Total gagne moins d'argent, le titre recule

 |   |  256  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le résultat net ajusté du troisième trimestre a reculé de 54%. Il passe sous la barre des deux milliards d'euros.

On l'oublie parce que les prix du pétrole ont plus que doublé depuis le début de l'année mais sur un an, ils ont fortement baissé, du record de 147 dollars le baril aux moins de 80 dollars actuels.

Du coup, les groupes pétroliers en subissent les conséquences et le géant français Total n'y échappe pas. En témoigne la chute de 54% de son bénéfice net ajusté du troisième trimestre à 1,869 milliard d'euros - un peu au dessus des attentes - et de 44% sur neuf mois en résultat net part du groupe à 6,4 milliards.

Total souligne que sur la période, le prix du baril de pétrole Brent de la mer du nord a reculé de 41% sur un an à 68,1 dollars.

Le cash flow net a lui aussi fortement reculé, de 4,685 à 2,089 milliards. Toutefois, le ratio de dettes sur fonds propres se réduit  et passe de 24,7% à 20,8% en un trimestre. Il était de 15,4% un an plus tôt.

Dans cette conjoncture difficile, le groupe maintient son activité avec une production d'hydrocarbures en hausse de 0,5% au troisième trimestre à 2,243 millions de barils équivalent pétrole par jour (+2,8% par rapport au deuxième trimestre). Le chiffre d'affaires a toutefois chuté au troisième trimestre en raison de la baisse des prix du pétrole, de 48,849 à 33,628 milliards d'euros en un an.

Après ces annonces, Total s'affiche parmi les quelques baisses ce mercredi à la Bourse de Paris. L'action du groupe pétrolier recule de 0,8% à 40,63 euros dans la matinée.

(retrouvez le communiqué de Total).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :