Les Bourses de Dubaï et d'Abou Dhabi en chute libre

 |   |  200  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Pour leur première journée de cotation après l'annonce de la crise de la dette de Dubaï, les marchés boursiers ont plongé de plus de 7% au Moyen Orient.

La Bourse de Dubaï termine la séance sur une chute de 7,3% et celle d'Abou Dhabi de 8,3%. Les deux places boursières se sont dangereusement rapprochées durant la séance des 10% de baisse, un seuil qui entraîne la suspension des transactions, selon le règlement des deux marchés.

Il s'agit de la première journée de cotation au Moyen Orient depuis le début de la crise de la dette de Dubaï en fin de semaine dernière. L'émirat se retrouve dans l'incapacité à faire face à son endettement record. Il a dû annoncer mercredi un moratoire d'au moins six mois sur la dette de Dubaï World, son conglomérat.

L'annonce a fait plonger les marchés asiatiques et européens en fin de semaine, et, dans une moindre mesure, Wall Street, à moitié ouverte en raison des fêtes de Thanksgiving. Mais ce matin, les marchés asiatiques ont nettement repris du poil de la bête. Ils ont été rassuré par le soutien apporté par l'émirat d'Abou Dhabi à Dubaï. La Banque centrale des Emirats arabes unis à en effet mis à disposition des liquidités supplémentaires pour consolider le système bancaire et rassurer les investisseurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :