Wall Street divisé à mi-séance malgré des statistiques encourageantes

 |  | 385 mots
Lecture 2 min.
Les places américaines sont divisées ce vendredi à mi-séance, malgré une hausse plus importante des ventes de détail.

Wall Street évolue en ordre dispersé ce vendredi. A 19 heures, le Dow Jones gagne 0,51% à 10.459 points, le Nasdaq recule de 0,10% à 2.188 points et le S&P 500 progresse de 0,31% à 1.105 points.

Du coté des statistiques, bonne nouvelle pour l'économie américaine. Les ventes de détail ont progressé plus que prévu en novembre, de 1,3%. Le marché tablait sur une avancée de 0,7%. Il s'agit du deuxième mois consécutif de hausse.

L'indice de confiance des consommateurs, mesuré par l'Université du Michigan, est également meilleur que prévu. Il atteint 73,4 alors que le consensus s'établissait à 68,5.

Les prix à l'importation ont bondi de 1,7% en novembre par rapport à octobre. Novembre est le quatrième mois consécutif de hausse des prix à l'importation. Les analystes s'attendaient à une hausse de 1%. Alors que les économistes attendaient une hausse de 0,4%, les prix à l'exportation ont pour leur part augmenté de 0,8%.

Du coté des valeurs, McDonald's progresse de 0,88% à 61,59 dollars. Le numéro un mondial de la restauration rapide va lancer une nouvelle offre. Le groupe propose, à partir de janvier sur l'ensemble du territoire américain, un petit-déjeuner à 1 dollar. McDonald's tente de remonter ses ventes qui ont diminué par le deuxième consécutif en novembre aux Etats-Unis.

Yahoo profite d'un relèvement de recommandation de Kaufman Bros. Le titre s'octroie 1,93% à 15,79 dollars.

National Semiconductor recule de 4,38% à 14,61 dollars. Le groupe a pourtant fait état d'un résultat meilleur que prévu au deuxième trimestre. Le fabricant de semi-conducteurs enregistre un bénéfice net de 47 millions de dollars, soit 20 cents par action. Les analystes tablaient sur 14 cents par action. Le chiffre d'affaires a reculé de 18% à 344,6 millions de dollars, mais le marché s'attendait à 331 millions de dollars.

United Technologies prend 2,10% à 69,36 dollars. Le groupe diversifié anticipe une hausse de près de 10% de son bénéfice en 2010.

Boeing progresse de 0,78% à 55,44 dollars. Le constructeur a annoncé que le premier vol du 787 Dreamliner pourrait avoir lieu à partir du 15 décembre. Cet avion révolutionnaire, en matériaux composites, a déjà plus de deux ans de retard.

Procter & Gamble a racheté les activités européennes de parfums d'intérieurs de Sara Lee. Le numéro un mondial des produits de grande consommation pourrait débourser 470 millions de dollars pour mener à bien cette opération. Procter & Gamble avance de 0,66% à 62,69 dollars alors que Sara Lee gagne 0,25% à 12,22 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :