Areva : les incertitudes sur l'augmentation de capital pèsent en Bourse

 |   |  224  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le certificat d'investissement du groupe public nucléaire évolue en baisse ce mardi, alors que la levée de fonds prévue avant la fin de l'année peine à se préciser. Selon Bercy, le calendrier devrait être respecté.

Les atermoiements se poursuivent autour de l'augmentation de capital d'Areva. Ce qui pénalise le certificat d'investissement qui s'inscrit en baisse ce mardi de 2,37%. Depuis le début de l'année, il a reculé de 7,3%.

Alors que l'on s'interrogeait la veille sur un éventuel report de la levée de fonds, Bercy a fait le point ce mardi. Selon Alexandre de Juniac, directeur de cabinet de la ministre de l'Économie, Chritistine Lagarde, l'objectif reste bien de boucler le projet d'augmentation de capital du groupe public nucléaire d'ici la fin de l'année. 

"On est en négociation avec des investisseurs", a-t-il déclaré à l'agence Reuters en marge d'un congrès sur la finance et la gestion. "On se tient au timing prévu par le conseil de politique nucléaire, qui est d'essayer d'avoir bouclé cela avant la fin de l'année."

L'opération devrait se dérouler probablement en deux temps. "Il y a une telle dissension entre les industriels pour savoir qui doit y aller, pourquoi, comment", explique le directeur de cabinet. L'augmentation de capital devrait donc d'abord être ouverte aux fonds du Qatar et du Koweït puis aux industriels.

Contrôlé à près de 90% par l'Etat français, Areva doit procéder à une augmentation de capital de 15%, estimée entre 1,5 milliard et 3 milliards d'euros, pour financer ses investissements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :