Le yen poursuit sa chute

Le yen poursuit sa dégringolade face aux principales devises. Le dollar quant à lui s'apprécie fortement de 0,89% à 87,82 yens, et préserve son plus haut niveau face au yen depuis juillet 2010. Soutenu par le regain de l'appétit pour le risque, l'euro s'adjuge 0,56%, à 114,53 yens. En revanche, il se repli de 0,23% face au dollar, pour se négocier à 1,3052.

1 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

 Un repli de la devise japonaise à mettre au crédit des déclarations du ministre des Finances japonais selon lesquelles Tokyo a l'intention d'acquérir des obligations du Mécanisme européen de stabilité (MES), le pare-feu financier de l'Europe. Le ministre des Finances nippon, Taro Aso, a en effet déclaré que son gouvernement utiliserait ses réserves de change pour acquérir des obligations émises par le MES. Des commentaires qui ont rassuré les investisseurs concernant l'Europe et aiguisé l'appétit pour le risque. D'où la dépréciation du yen qui est allé tester en séance un plus bas à 114,77 yens, et un point bas à 87,86 yens face au billet vert.

Par ailleurs, Shinzo Abe, le nouveau premier ministre, n'a qu'une obsession, celle de relancer l'économie. Et pour relancer l'économie, il faut relancer les exportations. Et pour doper les exportations, il faut tout simplement faire baisser le yen. En achetant de la dette Européenne, le Japon manipule en fait sa monnaie pour la déprécier. De plus, le fait que le Japon annonce qu'il allait investir massivement dans la dette européenne aiguise l'appétit pour le risque, d'où l'accélération de la hausse de la monnaie unique et du billet vert.
Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.