Les investisseurs friands d'obligations européennes

 |   |  306  mots
(Crédits : Photo Reuters)
Les rendements obligataires souverains se détendent de manière significative en Europe, alors que les marchés actions consolident.

Du coté des obligations refuges, l?OAT française se détend de 3 points de base (pdb) pour se négocier à 2,08%, réduisant ainsi le spread avec l?Allemagne à 68 points de base, le rendement sur le bund se détendant de 4 points pour se négocier à 1,4%.
Les obligations des pays périphériques se détendent également. Le rendement à 10 ans sur l?Italie dégringole de 6 pdb pour se négocier à 4,65% alors que le taux à 10 ans de l?Espagne chute de 8 pdb pour revenir à 5,4%. La détente est significative, ce qui peut paraitre paradoxal étant donné que l?aversion au risque a grimpé d?un cran dans le sillage des inquiétudes de Wall Street face au spectre d?un "fiscal cliff".

Détente spectaculaire sur les taux italiens

Sur le Vieux Continent, le contexte est morose alors que l'OCDE a brutalement baissé ses estimations de croissance pour 2013 pour ses 34 membres de 2.2% à 1.4%. L?institution prévoit notamment une deuxième année de contraction pour la zone euro (-0,1% en 2013 après -0,4% en 2012). En Espagne, la récession devrait se prolonger au quatrième trimestre, a estimé la Banque centrale, ce qui serait son sixième trimestre négatif pour le PIB du pays, plongé dans la crise depuis l'éclatement de sa bulle immobilière en 2008.

Malgré le contexte maussade, l?Italie également a bénéficié d?une accalmie en empruntant 7,5 milliards d?euros à 6 mois avec des couts d?emprunts qui sont tombés au plus bas depuis avril? 2010 ! Le rendement est en effet tombé à 0,919% seulement, contre 1,347% le 29 octobre dernier. Au final, les coûts d?emprunts ont chuté de 42 points, une détente spectaculaire alors qu?aucune nouvelle n?explique ce regain de confiance. Encore plus étonnant le "bid to cover ratio" est en hausse, à 1,65 contre 1,52 auparavant.  

 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :