L'euro est au plus bas depuis sept mois

 |   |  238  mots
Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), mardi, la monnaie unique européenne valait 1,0644 dollar.
Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), mardi, la monnaie unique européenne valait 1,0644 dollar. (Crédits : REUTERS/Michael Dalder)
L'euro a atteint 1,0631 dollars, son plus faible niveau depuis avril. Les marchés anticipent un prochain relèvement des taux de la Fed et une accélération du programme de rachats d'actifs par la BCE.

L'euro est encore en baisse. Il tombait mardi à ses plus bas niveaux depuis sept mois face au dollar dans un contexte dominé par les divergences monétaires attendues entre l'Europe et les Etats-Unis.

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,0644 dollar -après avoir atteint 1,0631 dollar, son niveau le plus faible depuis avril- contre 1,0687 dollar lundi vers la même heure.

Un dollar plus attrayant est attendu

"L'euro continue à baisser de façon régulière", a souligné Omer Esiner, de Commonwealth Foreign Exchange. "C'est largement dû à une idée qui n'a rien de neuve, mais qui est au cœur du marché, c'est-à-dire que la Réserve fédérale devrait relever ses taux en décembre - ou juste après, début 2016 - alors que la Banque centrale européenne (BCE) va encore assouplir sa politique."

La perspective d'un relèvement des taux américains, presque nuls depuis 2008, profite au dollar car une telle mesure le rendrait plus attrayant, alors que la BCE semble désireuse d'accélérer son programme de rachats d'actifs, engagé en mars, qui a pour but de soutenir l'économie mais dilue de fait la valeur de l'euro.

L'économiste en chef de la BCE, Peter Praet, a encore attisé les spéculations en ce sens en rapportant lundi à l'agence Bloomberg News que l'institution réfléchissait à de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2015 à 17:38 :
très bonne nouvelle faire du tourisme c'est trente % + cher la daech quoi/ Ok en France il n'y a plus que des pauvres
a écrit le 18/11/2015 à 14:46 :
Encore faut-il préciser qu'il s'agit d'une très bonne nouvelle. L'euro se confine dans un étiage stable sur l'année. Il en sera de même à l'avenir. Il agit de manière ordonnée que les variations d'ajustement ne troublent pas. Elles ne font qu'animer fictivement le mythe du marché. La phase actuelle voit le serpent monétaire euro/dollar, c'est ainsi qu'il faut le nommer désormais, se rétrécir depuis 1.15. Quel est le pas choisi pour parvenir à une possibilité de peg ? Certainement 5 ans, l'on verra ensuite ce peg (cette liaison formelle) s'assumer durant encore 4 ou 5 ans avant qu'un processus de fusion négociée soit entamé sur un temps identique. Aussi devons nous attendre une remontée sérieuse du dollar depuis les bases actuelles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :