Candidats, soyez calés, pas décalés

Sortir du lot, le but de chaque candidat, voilà pourquoi certains, pensant que c’est original, tentent d’être décalés. Ils y arrivent tellement bien que les voilà à côté de la plaque. Nous conseillons plutôt de bien caler votre candidature aux attentes des recruteurs, de leur montrer que vous avez compris leur besoin.

5 mn

Attention, à vouloir trop en faire, le recruteur peut déceler un manque de fond dans votre candidature... | REUTERS
Attention, à vouloir trop en faire, le recruteur peut déceler un manque de fond dans votre candidature... | REUTERS (Crédits : Reuters)

« Je suis pour les candidatures décalées ». Parole d'une recruteuse intervenant sur les métiers de la communication, du marketing et du digital. Les candidatures de créatifs, originales ou décalées, Claire Romanet, dirigeante d'Elaee, en a l'habitude. Elle modère pourtant très vite son avis : « Dans l'absolu, je suis pour, mais dans les faits on trouve des intentions pas du tout adaptées à la cible et 95% des recruteurs n'attendent pas des candidats qu'ils soient décalés. » HuguesTruttmann, consultant en recrutement, fait partie de ces 95%. Pour lui, une candidature décalée est le fait de quelqu'un « qui se sent obligé d'en rajouter pour qu'on s'intéresse à lui, qui est dans la survente ».

 

Cette différence d'appréciation n'empêche pas nos interlocuteurs de s'accorder : être décalé pour être décalé, en mode autocentré, provocant ou larmoyant, ne sert à rien. Et c'est sans doute la méconnaissance de ce qui se passe derrière le miroir d'une mission de recrutement et la spirale de l'échec qui, quels que soient leur âge et leur statut, poussent certains candidats à tenter le tout pour le tout.

Vouloir sortir du lot et finir à côté de la plaque
 

Disons-le sans chichi : taper en plein dans le mille en étant décalé est un gros coup de bol, la plupart du temps, la tentative finit à côté de la plaque. Vous misez par exemple sur l'humour et il tombe à plat car il n'est soutenu par aucun des arguments qu'attend un recruteur, ou bien vous n'attendez aucun résultat et avez juste envie de rire - on peut bien le comprendre - et c'est une autre histoire. Ou encore, votre candidature est une pâle copie de ce qui a déjà tourné mille fois : échec assuré. « C'est le signe que le candidat prend le chemin le plus court, répond aux annonces sans personnaliser et n'obtient donc aucune réponse », pointe Claire Romanet.

 

Quand nous invitons les candidats à se mettre en avant pour se faire repérer, nous les incitons à la réflexion pour qu'ils sachent dire en quoi ils se distinguent des autres, pour que leurs actions aient une portée le marketing de soi efficace est le contraire du brassage d'air, de l'écho du bruit ambiant, de la survente.

« Comme lorsque l'on va acheter une voiture, le vendeur fait l'étalage de toutes les caractéristiques de la voiture sauf de celle qui va déclencher la vente », note pour sa part Hugues Truttmann en observant que les candidatures décalées attirent de moins en moins les recruteurs qui, « avant la forme, attendent du fond et ne veulent pas perdre de temps ».

>> Pour aller plus loin, consultez notre espace emploi

Sortir du copier-coller en visant juste
 

Derrière une candidature, il y a, comme le rappelle Claire Romanet, « quelqu'un qui bosse, qui a des impératifs de rendement et qui attend d'une candidature qu'elle apporte une réponse à un besoin ». Or, sur cent réponses que reçoit Elaee actuellement, seulement dix sont circonstanciées, c'est-à-dire montrent que l'offre d'emploi a été lue et comprise. Les entreprises ont besoin de candidats pertinents, prêts à s'engager, il faut donc expliquer pourquoi on postule et en quoi on répond au besoin, comme ce jeune qui a bien noté qu'il n'a pas les cinq ans d'expérience requis mais candidate quand même en argumentant et en montrant sa motivation. Podcast bien fichu au lieu d'un CV, lien consacré exclusivement à l'offre d'emploi et non au candidat, tout en répondant au besoin grâce aux informations contenues dans ce lien... Sur la forme, il existe plein de façons de viser juste, la première, donnée à tout le monde et non réservée aux créatifs, est de sortir du copier-coller, c'est-à-dire de personnaliser chaque réponse, c'est en cela que l'on rejoint le seul fond qui vaille : montrer que l'on s'intéresse (au poste, à l'entreprise, à son secteur, au recruteur...) et montrer sa motivation.

 
Montrer qu'on a réfléchi et qu'on s'investit
 

 « Nous aimons les candidats qui donnent de leurs tripes pour convaincre, qui montrent qu'ils ont réfléchi et se sont investis », insiste Claire Romanet. Et si en 2014, sortir du lot était beaucoup plus simple qu'on ne le croit ? « Personne ne pense à décrocher son téléphone avant d'envoyer son CV, constate Hugues Truttmann, pourtant cela a une vraie valeur, c'est un signe fort de motivation, c'est efficace à mes yeux ».

Oubliez donc d'être décalés, pensez plutôt à être calés, dans les starting-blocks (prêts à y aller) et dans vos compétences (en adéquation avec le besoin).

- - -

5 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 11/03/2014 à 22:24
Signaler
Ne surtout pas confondre le cv décalé et le cv original au sens large du terme. Si on entend par décalé humour et second degré dans une candidature alors oui il faut le faire a la juste mesure et avec des pincettes... Mais la plupart des candidats or...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.