Téléchargez
notre application
Ouvrir

Des irrégularités relevées à Kaboul aux législatives d'octobre

reuters.com  |   |  234  mots
Des irregularites relevees a kaboul aux legislatives d'octobre[reuters.com]
(Crédits : Omar Sobhani)

KABOUL (Reuters) - La commission afghane du contentieux électoral a invalidé jeudi les suffrages exprimés à Kaboul lors des élections législatives organisées en octobre, une décision susceptible d'entraîner la remise en question de l'ensemble du scrutin.

L'organe dit avoir relevé des cas de fraudes et de malversations. Sa décision doit encore être confirmée par la Commission électorale indépendante elle-même visée par de nombreuses critiques et accusations de fraude.

"Il y a eu d'importants dysfonctionnements à Kaboul et ils sont susceptibles de pénaliser l'équité, la transparence et le pluralisme de l'élection", a déclaré Ali Reza Rohani, porte-parole de la Commission des plaintes électorales.

Plus d'un million de suffrages ont été enregistrés lors du scrutin organisé le 20 octobre dans la capitale afghane, soit près d'un quart du total comptabilisé dans l'ensemble du pays.

Si la décision de la commission du contentieux était confirmée, c'est la légitimité de l'ensemble du scrutin qui pourrait être remise en question. Elle pourrait en outre avoir une incidence sur le calendrier de l'élection présidentielle, actuellement prévue en avril, au risque de faire dérailler le fragile processus de paix.

Les taliban, qui disposent d'un canal de discussion avec les Etats-Unis, refusent d'ouvrir le dialogue avec le gouvernement du président Ashraf Ghani.

(Hamid Shalizi, Nicolas Delame pour le service français)