Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Seize cas supplémentaires en Italie

reuters.com  |   |  407  mots
Coronavirus: premiers cas de transmission locale en italie[reuters.com]
(Crédits : Manuel Silvestri)

MILAN (Reuters) - Seize cas supplémentaires de contamination au coronavirus apparu en Chine ont été diagnostiqués vendredi en Italie, rapportent vendredi les autorités.

Quelques heures après l'annonce de six nouveaux cas en Lombardie, les autorités régionales en ont confirmé huit autres, dont cinq concernent le personnel médical. Deux cas ont par ailleurs été signalés en Vénétie après des tests préliminaires qui doivent être confirmés.

Ceux de Lombardie sont les premiers cas connus de transmission interhumaine dans la péninsule. Ils ont été recensés dans plusieurs petites localités situées au sud-est de Milan, où tous les rassemblements publics et les rencontres sportives seront annulés, a fait savoir le gouvernement. Les écoles et les administrations seront par ailleurs fermées.

"Nous avions préparé un plan ces derniers jours, car il était clair que ce qui s'est passé pouvait se produire", a déclaré le ministre de la Santé, Roberto Speranza.

"Nous avons instauré une quarantaine obligatoire pour tous ceux qui ont été en contact avec les patients qui ont été testés positifs", avait auparavant annoncé le président du Conseil, Giuseppe Conte.

Toute personne s'étant rendue dans une "zone à risque" au cours des deux dernières semaines doit rester chez elle, a-t-il ajouté.

Aucun des nouveaux patients ne s'est rendu en Chine, mais le premier d'entre eux est tombé malade après avoir rencontré un ami qui y est allé récemment, a précisé Giulio Gallera, membre de l'exécutif régional de Lombardie. Cet homme de 38 ans se trouve désormais en soins intensifs.

Sa femme, qui est enceinte, et un ami font partie des nouveaux cas. Trois autres patients présentant des symptômes similaires à ceux de la pneumonie ont été hospitalisés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les autorités lombardes cherchent à retrouver toutes les personnes ayant été en contact avec eux et une centaine font l'objet de tests.

Avant les cas annoncés vendredi, seules trois personnes avaient été identifiées en Italie comme porteuses du coronavirus. Il s'agissait de deux touristes chinois arrivés de Wuhan, foyer de l'épidémie, et d'un Italien revenu de cette ville chinoise à bord d'un avion spécialement affrété par l'Italie pour rapatrier 56 de ses ressortissants.

(Elisa Anzolin, Elvira Pollina et Angelo Amante, avec Francesco Guarascio à Bruxelles; version française Bertrand Boucey et Jean-Philippe Lefief)